SOURCE: ConstruForce Canada

ConstruForce Canada

31 janv. 2017 09h00 HE

Le secteur de la construction de l'Alberta connaîtra une deuxième vague de pertes d'emploi, mais de moindre importance

OTTAWA, ON--(Marketwired - 31 janvier 2017) - Selon les dernières prévisions sur le marché du travail publiées par ConstruForce Canada aujourd'hui, le secteur de la construction de l'Alberta devrait perdre jusqu'à 11 000 emplois au cours de la prochaine année puisque plusieurs grands projets prendront fin et que les faibles prix du pétrole limiteront les nouveaux investissements et la croissance.

" On prévoit le début d'une reprise échelonnée l'an prochain, mais il faudra attendre jusqu'en 2024 environ pour constater la relance de tous les secteurs de la construction, a déclaré Rosemary Sparks, directrice générale de ConstruForce Canada. Il s'agit d'une période de transition complexe pour le secteur qui doit s'assurer que son bassin de travailleurs formés et qualifiés sera suffisant lorsque l'économie reprendra. "

Selon le rapport Regard prospectif - Construction et maintenance 2017-2026 de ConstruForce Canada, le rythme des pertes d'emploi globales ralentira en 2017. Cependant, la faiblesse du secteur pétrolier et gazier et la fin de grands projets susciteront une diminution encore plus marquée de l'emploi lié à la construction non résidentielle d'ici 2018. On prévoit un déclin de la construction d'immeubles commerciaux et industriels cette année et l'an prochain. L'activité de construction de routes, d'autoroutes et de ponts ralentira, et les mesures de stimulation visant les infrastructures ne compenseront qu'en partie les pertes d'emploi. La hausse des besoins liés à l'entretien et aux fermetures d'installations donnera lieu à des difficultés périodiques sur le plan du recrutement pour les travailleurs spécialisés, tandis que la croissance continue des besoins liés au réinvestissement de maintien et à l'entretien constituera une importante source d'occasions d'emploi. À mesure que l'économie s'améliorera, l'activité de construction de nouvelles habitations reprendra en 2018, et la construction d'immeubles ICI suivra. Il faudra attendre plus tard dans la période de prévision pour constater une reprise de l'emploi dans les projets de sables bitumineux et d'autres projets de génie civil. Bien qu'une croissance plus modérée de l'emploi soit prévue à long terme, les taux de chômage devraient demeurer supérieurs à la moyenne cette décennie par rapport à la précédente.

En outre, le rapport de ConstruForce Canada fait état de ce qui suit :

  • Une reprise de l'activité de construction de nouvelles habitations est prévue en 2018 et 2019, ce qui permettra de récupérer 10 000 emplois. En 2026, l'emploi dans le secteur résidentiel sera supérieur de 10 % à ce qu'il était en 2016.
  • Une perte supplémentaire de 9 300 emplois sera enregistrée dans le secteur des sables bitumineux jusqu'en 2023, avec une reprise prévue l'année suivante seulement.
  • Il faudra remplacer plus de 36 000 travailleurs qui partiront à la retraite au cours de cette décennie.

" Le secteur de la construction de l'Alberta fait face à un défi qui dépasse de beaucoup la conjoncture économique, a ajouté Mme Sparks. Il doit se préparer au départ à la retraite de près de 19 % de sa main-d'œuvre qualifiée d'ici dix ans. Cela signifie qu'il doit continuer de mettre l'accent sur le recrutement et la formation malgré un ralentissement de croissance. "

ConstruForce Canada est une organisation nationale menée par l'industrie et représentant tous les secteurs de l'industrie canadienne de la construction. Il a pour mandat de fournir en temps opportun de l'information exacte et des analyses sur le marché du travail et d'offrir des programmes et des initiatives pour faire en sorte que la main-d'œuvre canadienne de la construction et de la maintenance puisse répondre à la demande, renforcer sa capacité et acquérir les compétences requises. Visitez le www.previsionsconstruction.ca.

Financé par le Programme d'initiatives sectorielles du gouvernement du Canada.

Renseignements

  • Renseignements:
    Rosemary Sparks
    directrice générale de ConstruForce Canada
    sparks@buildforce.ca
    905 852-9186