SOURCE: Association pour le commerce des produits biologiques

Canada Organic Trade Association

23 sept. 2014 16h55 HE

Le secteur des produits biologiques se réjouit de l'accord Canada-Japon

OTTAWA, ON--(Marketwired - 23 septembre 2014) - Au terme de pourparlers intensifs entre le ministère japonais de l'Agriculture, des Forêts et des Pêches, et Agriculture et Agroalimentaire Canada et l'Agence canadienne d'inspection des aliments, le Japon et le Canada ont signé un accord d'équivalence en matière de certification biologique. Un examen approfondi et une vérification sur place des règles appliquées par chacun des deux pays à la production biologique leur ont permis de conclure réciproquement que les normes et les régimes de contrôle du Japon et du Canada atteignent les mêmes objectifs, ce qui permettra la vente de produits biologiques dans les deux pays.

L'échange de lettres entre le Canada et le Japon a eu lieu le 16 septembre 2014. Aujourd'hui, le ministre canadien de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, Gerry Ritz, a fait l'annonce officielle de l'entente.

" La Norme agricole du Japon (JAS) qui régit les produits biologiques est très rigoureuse. Cette reconnaissance du système canadien de surveillance des produits biologiques vient réaffirmer le fait que les normes canadiennes en la matière figurent parmi les plus reconnues et les plus respectées au monde ", a déclaré Matthew Holmes, directeur exécutif de l'Association canadienne pour le commerce des produits biologiques (COTA).

Les États-Unis, l'Union européenne, la Suisse et le Costa Rica reconnaissent déjà officiellement les normes appliquées par le Canada. Avec celui du Japon, ces marchés représentent 95 % des ventes annuelles de produits biologiques à l'échelle mondiale, qui s'élèvent à 64 milliards de dollars.

" Voilà une nouvelle réjouissante que le secteur canadien des produits biologiques attendait depuis longtemps, a ajouté M. Holmes. Le Japon est le plus grand marché biologique d'Asie. Les nombreux produits de haute qualité qu'offre le Canada y sont très en demande, notamment le sirop d'érable, les cafés à torréfaction spécialisée, le soya et les grains céréaliers. Grâce au leadership du gouvernement, nos producteurs ont désormais un accès privilégié à ce marché, et les agriculteurs et les entreprises du Canada n'ont plus à subir le coût inutile des inspections supplémentaires qu'occasionne une double certification. "

Au nombre des produits biologiques canadiens qui pourront être exportés au Japon figurent les plantes, y compris les champignons et les aliments transformés d'origine végétale. Les produits biologiques canadiens non règlementés conformément à la JAS (p. ex. viande, produits laitiers, miel) continueront d'avoir accès au marché japonais, mais ne porteront pas le sceau de la JAS. L'usage du logo de désignation biologique de chacun des pays sera autorisé sur les marchés de l'autre pays.

COTA est le regroupement à adhésion volontaire du secteur biologique canadien. COTA représente l'ensemble du secteur , notamment des producteurs, transporteurs, transformateurs, autorités de certification, regroupements de fermiers, distributeurs, importateurs, exportateurs, experts-conseils, détaillants et les autres maillons de la chaîne de valeur biologique. COTA a pour mission de promouvoir et de protéger la croissance du commerce de produits biologiques au profit de l'environnement, des producteurs agricoles, de la population et de l'économie.

Image disponible: http://www.marketwire.com/library/MwGo/2014/9/23/11G022349/Images/COTA-1-fre-564515364873.jpg
Image disponible: http://www.marketwire.com/library/MwGo/2014/9/23/11G022349/Images/COTA-2-fre-872038888172.jpg

Renseignements

  • Matthew Holmes,
    Directeur Général
    Association pour le commerce des produits biologiques
    613.482.1717