Ministère de la Justice Canada

Ministère de la Justice Canada

20 févr. 2008 19h08 HE

Le Sénat doit adopter la Loi sur la lutte contre le crime violent

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 20 fév. 2008) - Aujourd'hui, en réponse au rapport dans Juristat du Centre canadien de la statistique juridique intitulé "Les armes à feu et les crimes avec violence", le ministre de la Justice et procureur général du Canada, l'honorable Rob Nicholson, C.P., c.r., député de Niagara Falls, et le ministre de la Sécurité publique, l'honorable Stockwell Day, député d'Okanagan-Coquihalla (C.-B.), ont exhorté une fois de plus le Sénat à adopter la Loi sur la lutte contre le crime violent, projet de loi exhaustif qui vise à combattre la criminalité et à rendre nos collectivités plus sûres

"Le rapport de Juristat d'aujourd'hui montre qu'il faut accomplir encore davantage de progrès pour lutter contre les crimes violents commis à l'aide d'une arme à feu, a déclaré le ministre Nicholson. Les Canadiennes et les Canadiens nous ont dit qu'ils voulaient de l'action à ce chapitre - ils veulent que le Sénat adopte dès maintenant le projet de Loi sur la lutte contre le crime violent."

Selon le rapport Juristat, un tiers (31 p. 100) de tous les homicides ont été commis à l'aide d'une arme à feu en 2006, mais le taux des condamnations pour les crimes avec violence commis à l'aide d'une arme à feu a été bien moins élevé que celui des crimes violents commis sans arme à feu.

Les corps policiers ont dénombré plus de 8 100 victimes de crimes violents commis à l'aide d'une arme à feu en 2006. Les taux de crimes violents armés en 2006 ont été les plus élevés dans les grands centres urbains recensés (Vancouver, Winnipeg et Toronto).

"Après nombre de tentatives de l'Opposition d'atténuer et de retarder le projet de loi, nous demandons au Sénat d'adopter rapidement la Loi sur la lutte contre le crime violent, a souligné le ministre Day. "La protection de la population canadienne contre les crimes mettant en jeu une arme à feu est une priorité pour le gouvernement, et non une réflexion après coup."

Le 12 février, le gouvernement du Canada a proposé une motion de confiance demandant que le Sénat adopte le projet de loi du gouvernement sur la lutte contre le crime violent. Le gouvernement a gagné le vote de la Chambre des communes alors que l'opposition libérale s'est abstenue, montrant ainsi que, pour elle, la lutte contre la criminalité n'est pas une priorité. La population canadienne, par l'entremise de ses représentants élus, a dit clairement qu'elle tenait à ce que la Loi sur la lutte contre le crime violent soit adoptée. Sévir contre la criminalité est une priorité pour ce gouvernement, et elle doit devenir une priorité pour le Sénat.

(English version available)

Renseignements

  • Cabinet du ministre de la Justice
    Darren Eke
    Attaché de presse
    613-992-4621
    ou
    Cabinet de l'honorable Stockwell Day
    Ministre de la Sécurité publique
    Mélisa Leclerc
    Directrice des communications
    613-991-2863