Service Correctionnel du Canada

Service Correctionnel du Canada

06 sept. 2005 11h00 HE

Le Service correctionnel fête la Journée internationale de l'alphabétisation

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 6 sept. 2005) - C'est le 8 septembre 2005 qu'on célèbre la Journée internationale de l'alphabétisation et, en vue de commémorer cette journée, le Service correctionnel du Canada (SCC) organise un certain nombre d'activités afin de mettre en valeur l'importance de ses programmes d'éducation accrédités.

Les employés et les délinquants des établissements du SCC dans l'ensemble du pays participeront à diverses activités, telles que des concours de rédaction et de lecture, favorisant l'alphabétisation, qui permettront d'évaluer les progrès et les réalisations des délinquants qui y participeront.

"Le SCC est déterminé à bâtir une culture de l'apprentissage qui permettra de stimuler, d'orienter et de promouvoir le perfectionnement personnel," a déclaré la commissaire du SCC, Lucie McClung. "Nous devons continuer de faire des programmes d'alphabétisation une priorité pour les délinquants afin qu'ils soient mieux préparés à retourner dans la collectivité en tant que Canadiens respectueux des lois."

Des recherches révèlent que plus de 60 % des délinquants qui sont pris en charge par le système correctionnel ont un niveau d'alphabétisation inférieur au niveau d'admission dans les écoles secondaires et 90 % n'ont pas de diplôme d'études secondaires. L'incapacité de lire et d'écrire complique la vie de tous les jours et peut réduire l'efficacité des programmes correctionnels. Il ne fait donc aucun doute que l'éducation est primordiale pour les délinquants, l'objectif étant pour bon nombre d'entre eux d'obtenir leur diplôme d'études secondaires ou l'équivalent ou de tout simplement perfectionner leurs compétences professionnelles.

Les programmes d'éducation offerts par le SCC favorisent l'alphabétisation et l'acquisition d'autres aptitudes de base pour que les programmes correctionnels répondent aux besoins des délinquants et favorisent leur réinsertion sociale. Après tout, si les délinquants ne savent ni lire ni écrire, ils auront du mal à comprendre le contenu d'autres programmes et, à la longue, le monde dans lequel ils vivent. Des recherches menées par le SCC montrent que le taux de réincarcération des délinquants ayant terminé leur 10e année a diminué de 21 %.

Le SCC offre des programmes d'éducation accrédités pour les délinquants et forme des partenariats avec des organismes communautaires dans le cadre des projets "Redonner à la collectivité" ayant trait aux programmes d'alphabétisation.

(Le présent communiqué peut également être consulté sur Internet à l'adresse suivante www.csc-scc.gc.ca et il est automatiquement fourni aux abonnés de la liste des utilisateurs du SCC.)

Renseignements

  • Service correctionnel du Canada, AC, Ottawa
    Guy Campeau
    (613) 947-3372
    ou
    Service correctionnel du Canada, Moncton
    Denis D'Amour - ATLANTIQUE
    (506) 851-2833
    ou
    Service correctionnel du Canada, Laval
    Brigitte Gosselin - QUEBEC
    (450) 967-3305
    ou
    Service correctionnel du Canada, Kingston
    Holly Knowles - ONTARIO
    (613) 545-8210
    ou
    Service correctionnel du Canada, Abbotsford
    Dennis Finlay - PACIFIQUE
    (604) 870-2680
    ou
    Service correctionnel du Canada, Saskatoon
    Cathy Stocki - PRAIRIES
    (306) 975-5082