BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier

21 nov. 2013 12h26 HE

Le service des études économiques de BMO dévoile son classement des villes et régions du Canada pour ce qui est de l'attractivité du marché de l'emploi

- Regina arrive en tête de liste, suivie de Calgary, d'Edmonton et de Saskatoon

- Le classement tient compte du revenu, des possibilités d'emploi, de l'accessibilité du logement et des taxes et impôts

- Le rapport de BMO indique des intentions d'embauche de la part des entrepreneurs

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 21 nov. 2013) - Le nombre de Canadiens qui émigrent d'une province à l'autre vient d'atteindre son niveau le plus élevé depuis près d'un quart de siècle, avec les perspectives d'emploi comme facteur de motivation le plus important, selon les résultats d'un nouveau rapport publié aujourd'hui par le service des Études économiques de BMO. Le rapport classe les marchés régionaux de l'emploi au Canada, en tant que destination, selon leur attractivité, et se penche sur ce qui cause les mouvements de l'emploi.

Regina arrive en tête d'une liste de villes et de régions canadiennes pour l'attractivité du marché de l'emploi, suivie par Calgary, Edmonton et Saskatoon. Le classement a été établi en tenant compte du revenu, des possibilités d'emploi, de l'accessibilité du logement et du poids des taxes et impôts pour 19 villes et régions partout au Canada.

« Bien qu'il y ait des gagnants et des perdants, la mobilité du marché du travail n'est pas nécessairement une mauvaise chose, puisque les ressources sont envoyées là où l'on en a le plus besoin », a expliqué Robert Kavcic, économiste principal, BMO Marchés des capitaux.

« En termes d'attractivité comme endroit où s'installer pour le travail, Regina et Calgary arrivent en tête de liste, avec les salaires moyens les plus élevés, des taux de chômage parmi les plus bas, et une pression relativement faible exercée par les taxes et impôts », a ajouté M. Kavcic. « Cependant, une meilleure accessibilité du logement permet à Regina de se hisser à la première place du classement. »

« Dans l'ensemble, un certain nombre de provinces se trouvent dans une excellente situation économique, et le moment est bien choisi pour que les entreprises investissent à long terme dans leurs activités, afin de favoriser leur croissance », a pour sa part expliqué Steve Murphy, premier vice-président, Services bancaires aux entreprises, BMO Banque de Montréal. « Selon nos perspectives économiques, la majorité des entrepreneurs qui prévoient investir dans leur entreprise en 2014 affirment qu'ils dépenseront pour le renouvellement de leur équipement, 46 pour cent ayant indiqué qu'ils investiraient dans l'embauche de nouveaux employés. »

Selon M. Kavcic, la plupart des migrants se dirigent vers l'Alberta, où le solde net de l'immigration a bondi à plus de 50 000 personnes au cours de la dernière année, un nombre record qui représente tout de même 1,3 pour cent de la population. « La Saskatchewan attire elle aussi de nombreuses personnes, et bien que le nombre d'arrivants soit proportionnellement moins important qu'en Alberta, il s'agit d'un changement drastique après des décennies de départ de la main d'œuvre. »

Le rapport du service des Études économiques de BMO indique que les migrants proviennent essentiellement de la Colombie-Britannique, de l'Ontario et du Québec. Proportionnellement, cependant, le plus grand nombre de départs se trouve dans la région du Canada atlantique, où le total de l'émigration annuelle s'est élevé à 11 000 personnes, soit 0,5 pour cent de la population.

Classement des villes et régions Revenu moyen Taux de chômage Croissance de l'emploi Prix des maisons Location * Impôt sur le revenu Taxes de vente (au total)
($) (% à ce jour) (variation à ce jour par rapport à l'année dernière, en %) ($ à ce jour) ($) (%) (%)
Pondération (%) 30 20 10 10 10 10 10
Regina 70 500 3,5 6,0 311 400 861 13,0 10
Calgary 79 300 4,9 2,7 434 000 989 10,0 5
Edmonton 68 200 4,7 3,3 342 100 900 10,0 5
Saskatoon 66 700 4,3 6,9 331 000 831 13,0 10
Hamilton 69 900 6,4 -1,2 381 000 747 9,2 13
Winnipeg 60 100 5,9 0,8 264 900 717 12,8 13
Québec 61 900 4,7 -0,3 270 800 628 19,8 15
Ottawa 82 300 6,4 -1,3 356 000 932 13,4 13
Toronto 68 700 8,1 4,3 517 600 1 027 9,2 13
Kitchener 56 300 7,3 0,3 324 200 786 9,2 13
Vancouver 60 400 6,7 -0,2 757 200 998 7,7 12
Windsor 46 800 9,2 0,6 264 900 658 9,2 13
Victoria 46 600 5,4 -0,4 480 000 834 7,7 12
Montréal 53 900 8,1 3,3 323 000 645 19,8 15
Terre-Neuve 51 900 11,4 1,7 284 900 723 12,5 13
Nouveau-Brunswick 50 400 10,6 -0,5 160 700 591 14,8 13
London 46 500 8,9 -0,8 244 900 760 9,2 13
Nouvelle-Écosse 51 100 9,1 -0,3 210 500 786 15,0 15
Î.-P.-É. 44 600 11,3 2,5 156 100 640 13,8 14
Moyenne 59 800 7,2 1,4 337 600 792 12,1 12,1

* Les chiffres de la location sont établis en fonction du coût moyen d'un appartement avec une chambre à coucher.

Le rapport complet du service des Études économiques de BMO est disponible sur demande.

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817 sous le nom de Banque de Montréal, BMO Groupe financier est une société nord-américaine de services financiers hautement diversifiés. Fort d'un actif de 549 milliards de dollars au 31 juillet 2013 et d'un effectif de plus de 46 000 employés, BMO Groupe financier offre une vaste gamme de produits et de solutions dans les domaines des services bancaires de détail, de gestion de patrimoine et de banque d'affaires et de services aux sociétés.

Renseignements