Ministère de la Défense nationale

Ministère de la Défense nationale

19 août 2013 17h23 HE

Le Service national des enquêtes des Forces canadiennes porte des accusations d'infractions liées à la drogue contre un ancien soldat d'Edmonton

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 19 août 2013) - Un ancien membre des Forces armées canadiennes (FAC) a été accusé aujourd'hui d'infractions liées à la drogue dans le cadre d'une enquête menée par l'Équipe nationale de lutte antidrogue (ENLA) du Service national des enquêtes des Forces canadiennes (SNEFC).

Monsieur Mathieu Leblond, un ancien membre du 1er Bataillon des services, à la Base des Forces canadiennes Edmonton (Alberta), fait face à un chef d'accusation de trafic d'une substance contrôlée conformément à l'article 130 de la Loi sur la défense nationale (LDN) et aux termes du paragraphe 5(1) de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances (LRCDAS); à un chef d'accusation de possession d'une substance contrôlée en vue d'en faire le trafic conformément à l'article 130 de la LDN et aux termes du paragraphe 5(2) de la LRCDAS; à deux chefs d'accusation de possession d'une substance contrôlée conformément à l'article 130 de la LDN et aux termes du paragraphe 4(1) de la LRCDAS; et à un chef d'accusation de possession d'une arme prohibée conformément à l'article 130 de la LDN et aux termes du paragraphe 91(2) du Code criminel du Canada (CCC).

Cette affaire sera portée devant les tribunaux militaires.

« Cette affaire montre bien le rôle que joue la police militaire pour offrir des milieux de travail et de vie sécuritaires et sans drogue dans les Forces armées canadiennes et dans la communauté », a indiqué le lieutenant colonel Brian Frei, commandant du SNEFC. « Par notre approche nationale en matière de lutte antidrogue, nous aidons les commandants à maintenir des normes de conduite et de discipline élevées. Cette affaire montre aussi clairement que la consommation de drogues illicites n'est pas tolérée dans les Forces armées canadiennes. »

« Ce cas particulier est un exemple de la lutte que nous menons contre les activités illégales liées à la drogue dans la communauté et nous avons l'intention ferme de poursuivre nos efforts dans d'autres régions du pays », a précisé le capitaine Robert Wuskynyk, commandant de l'ENLA. « L'unité entre les forces de l'ordre militaires et civiles est l'approche que nous privilégions relativement à la lutte antidrogue. Nous collaborons étroitement avec nos homologues civils afin de prévenir et de détecter ce genre de crimes. »

La mission de l'ENLA du SNEFC consiste à lutter contre l'usage de drogues dans l'ensemble des FAC et du MDN en identifiant les personnes impliquées dans l'importation, la culture, la production, le trafic et l'usage illicite de drogues, en enquêtant sur elles et en les poursuivant, et ce, afin d'aider les commandants à maintenir des forces opérationnelles et aptes au combat.

Le SNEFC est une unité du Groupe de la Police militaire des Forces canadiennes indépendant. Son mandat consiste à enquêter sur des dossiers graves et de nature délicate touchant le personnel des FAC partout dans le monde, ainsi que sur les infractions ayant lieu dans les établissements de défense ou aux alentours de ceux-ci.

Quiconque possédant des renseignements sur le trafic de stupéfiants ou sur l'usage illicite de drogues est prié d'appeler l'ENLA du SNEFC sans frais au 1-855-504-DRUG (3784). Ce service est gratuit et bilingue, et tous les renseignements fournis demeureront confidentiels et anonymes.

Renseignements

  • Personne-ressource pour les médias :
    Major Yves Desbiens, Officier supérieur
    des affaires publiques, Grand Prévôt des Forces canadiennes
    et Groupe de la Police militaire des Forces canadiennes
    613-894-9162
    yves.desbiens2@forces.gc.ca

    Renseignements : 1-866-377-0811/613-996-2353
    www.forces.gc.ca