BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montréal

BMO Banque de Montréal

19 déc. 2013 06h00 HE

Le sondage annuel de BMO sur le CELI révèle que le taux d'adoption du CELI a crû de 23 pour cent chez les Canadiens en 2013

- Alors que la majorité des Canadiens dit connaître le CELI, tout juste 11 pour cent des répondants sont en mesure de nommer les placements qui y sont admissibles et 19 pour cent seulement connaissent la nouvelle limite de cotisation annuelle

- Les titulaires d'un CELI prévoient y cotiser 3 625 $ en moyenne cette année

- Les liquidités constituent la forme d'investissement la plus courante dans un CELI; les fonds d'investissement et les certificats de placement garanti (CPG) viennent ensuite

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 19 déc. 2013) - BMO Banque de Montréal a publié aujourd'hui les résultats de son troisième sondage annuel sur le compte d'épargne libre d'impôt (CELI) qui révèle que la moitié des Canadiens (48 pour cent) disent maintenant détenir un CELI, soit une hausse de 23 pour cent par rapport à 2012.

Malgré ce taux d'adoption impressionnant, le sondage a démontré que plusieurs Canadiens méconnaissent toujours certains aspects spécifiques de ce type de compte.

Le sondage de Pollara a révélé les faits suivants :

  • Les titulaires d'un CELI prévoient cotiser 3 625 $ en moyenne cette année.
  • Les Canadiens, hommes et femmes, sont à parts égales susceptibles d'avoir un CELI, tandis que les personnes âgées de 65 ans et plus sont plus enclines à avoir un compte que les Canadiens des autres groupes d'âge (53 pour cent).
  • Le taux d'adoption du CELI est plus élevé dans l'Ouest canadien (55 pour cent en Alberta, et 53 pour cent dans les Prairies et en Colombie-Britannique) et plus faible dans les provinces de l'Atlantique (34 pour cent).
  • Les Canadiens ont défini les retraits non imposables (33 pour cent) et la capacité de retirer des fonds en tout temps (27 pour cent) comme étant les principaux avantages du CELI.
  • Le CELI est utilisé la plupart du temps comme un véhicule d'épargne-retraite (47 pour cent) et comme une source de fonds d'urgence (43 pour cent).
  • Les liquidités constituent la forme d'investissement la plus courante dans un CELI (57 pour cent); viennent ensuite les fonds d'investissement (25 pour cent), les certificats de placement garanti (CPG) (23 pour cent), les actions (14 pour cent) et les fonds négociables en bourse (FNB) (5 pour cent).

« Lors de son annonce, dans le budget fédéral de 2008, le CELI avait été décrit comme un véritable bijou fiscal, une bonne nouvelle pour le pays. Compte tenu du taux d'adoption impressionnant, il est évident que les Canadiens abondent dans ce sens », a déclaré Christine Canning, chef, Produits bancaires courants, BMO Banque de Montréal. Mme Canning a cependant précisé qu'il y a encore du travail à faire pour sensibiliser les Canadiens aux avantages de ce produit d'épargne.

Les Canadiens méconnaissent encore les particularités du CELI

Le sondage a démontré que, bien que 68 pour cent des Canadiens avouent connaître le CELI - en hausse par rapport à 60 pour cent en 2012 - bon nombre d'entre eux connaissent encore mal les particularités du compte :

  • À peine 19 pour cent savent que la nouvelle limite de cotisation est de 5 500 $ (plutôt que de 5 000 $).
  • Seulement 11 pour cent ont identifié correctement tous les six types de placements admissibles au CELI.
  • Environ la moitié des Canadiens ont dit savoir quand les cotisations de CELI sont imposées (52 pour cent) et combien ils peuvent cotiser de nouveau après un retrait (47 pour cent).
  • Un titulaire de CELI sur dix (10 pour cent) a trop cotisé depuis l'ouverture de son compte.

« La méconnaissance de certaines règles spécifiques qui régissent le CELI risque d'entraîner des complications plus tard », a poursuivi Mme Canning. « Par exemple, l'épargnant qui dépasse la limite de cotisation doit payer une taxe d'un pour cent sur le montant excédant la limite, ce qui peut finir par constituer un montant substantiel. Les Canadiens doivent donc s'assurer d'être à l'affût des dernières nouvelles concernant ce compte ».

Répartition régionale

Région % qui ont un CELI % qui disent connaître le CELI % qui connaissent la nouvelle limite de cotisation % qui peuvent énumérer tous les placements admissibles au CELI
Canada 48 68 19 11
Atlantique 34 64 12 7
Québec 40 54 13 9
Ontario 50 74 20 12
Prairies 53 74 24 13
Alberta 55 73 26 14
C.-B. 53 70 22 13

Le CELI en bref

Le CELI permet aux Canadiens de toucher un revenu de placement libre d'impôt pour combler leurs besoins d'épargne. Voici les principaux avantages de ce régime enregistré :

  • aucune cotisation minimale à l'ouverture d'un compte;
  • l'investisseur ne paie pas d'impôt sur les revenus de placement accumulés dans le compte;
  • les fonds retirés du compte sont libres d'impôt;
  • le CELI peut contenir une vaste gamme de types de placement;
  • le gouvernement fédéral a relevé récemment la limite annuelle de cotisation au CELI de 5 000 $ à 5 500 $.

Pour de plus amples renseignements sur le CELI de BMO, rendez-vous à une succursale de BMO ou visitez le site http://www.bmo.com/accueil/particuliers/services-bancaires/comptes-bancaires/celi.

Les résultats cités dans ce communiqué sont tirés d'un sondage Pollara effectué en ligne auprès d'un échantillonnage de 1 023 adultes canadiens, entre le 29 novembre et le 5 décembre 2013. Un échantillon aléatoire de cette taille entraîne une marge d'erreur de plus ou moins 3,1 pour cent, 19 fois sur 20.

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817 sous le nom de Banque de Montréal, BMO Groupe financier est une société nord-américaine de services financiers hautement diversifiés. Fort d'un actif de 537 milliards de dollars au 31 octobre 2013 et d'un effectif de plus de 45 000 employés, BMO Groupe financier offre une vaste gamme de produits et de solutions dans les domaines des services bancaires de détail, de gestion de patrimoine et de banque d'affaires et de services aux sociétés.

Renseignements