Innovation, Sciences et Développement économique Canada

Innovation, Sciences et Développement économique Canada

11 avr. 2016 09h23 HE

Le soutien du gouvernement du Canada à la science est essentiel à l'établissement d'une économie durable

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 11 avril 2016) - Le Canada peut devenir un véritable chef de file mondial en ce qui a trait à la recherche et à l'innovation. Pour atteindre cet objectif, le gouvernement du Canada a annoncé dans le budget de 2016 qu'il appuierait les scientifiques du Canada en leur donnant l'aide dont ils ont besoin pour renforcer l'excellence des travaux de recherche au pays. Cela contribuera à la mise en place d'une économie axée sur la croissance propre et à la création d'emplois bien rémunérés pour la classe moyenne.

La ministre des Sciences, l'honorable, Kirsty Duncan a rappelé, lors de l'allocution qu'elle a prononcée durant le Sommet des chaires d'excellence en recherche du Canada (CERC), que l'octroi annoncé dans le budget de 2016 d'une somme additionnelle de 95 millions de dollars aux conseils subventionnaires pour appuyer la recherche axée sur la découverte était la preuve de l'engagement indéfectible du gouvernement à l'égard des sciences - que ce soit les sciences naturelles, les sciences de la santé ou les sciences sociales. La ministre a aussi rappelé qu'il s'agissait de l'octroi le plus important de nouveaux fonds dans ce domaine depuis une décennie.

La ministre a également souligné que les investissements du gouvernement dans la recherche postsecondaire étaient essentiels pour que le pays garde le cap sur un avenir durable. Les fonds que le gouvernement fédéral octroie par l'entremise des trois conseils subventionnaires - le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada, le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et les Instituts de recherche en santé du Canada - aident les chercheurs à mettre au point de nouvelles technologies et de nouvelles approches fondamentales au sein d'une économie novatrice.

Par ailleurs, le budget de 2016 prévoit un investissement supplémentaire de 20 millions de dollars pour établir deux CERC dans les domaines des technologies propres et durables. Les nouveaux fonds s'inscrivent dans la vision du gouvernement, qui est de faire du Canada un carrefour mondial de l'innovation, reconnu dans plusieurs domaines : les sciences, la technologie, la créativité et l'esprit d'entreprise de ses citoyens, et ses entreprises hautement concurrentielles.

Citations

« Le gouvernement du Canada est fier d'investir dans les activités des conseils subventionnaires fédéraux, qui jouent un rôle central dans l'appui aux chercheurs et dans la collecte d'informations probantes pour éclairer les décisions en matière de politiques. Les programmes de financement des conseils subventionnaires, y compris le prestigieux Programme des chaires d'excellence en recherche du Canada, cultivent les talents en recherche qui propulseront notre économie propre et novatrice. »

- La ministre des Sciences, l'honorable Kirsty Duncan

« La détermination du gouvernement du Canada à appuyer la recherche en sciences humaines cadre bien dans le programme national d'innovation, qui repose à la fois sur les technologies et sur la créativité et le savoir humains. Nos chercheurs approfondissent la compréhension des enjeux complexes de nature individuelle, sociale, culturelle et économique qui entourent les technologies, dans le but d'aider les Canadiens à s'ouvrir aux technologies et à les adopter tôt. »

- Le président du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et président du comité directeur des CERC, Ted Hewitt

« Le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie joue un rôle unique dans l'écosystème de recherche et d'innovation, car il effectue des investissements considérables dans la recherche universitaire axée sur les découvertes et dans les travaux de recherche menés avec des partenaires de l'industrie. Nous sommes reconnaissants que de nouveaux investissements dans la recherche axée sur les découvertes contribuent à jeter les bases de l'innovation et de la croissance économique. Ces découvertes ont lieu parce que les chercheurs disposent de la liberté de repousser les frontières du savoir et d'enquêter lorsqu'ils obtiennent des résultats inexpliqués et inattendus. »

- Le président du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada, M. B. Mario Pinto

« La Fondation canadienne pour l'innovation salue les investissements consentis par le gouvernement du Canada en appui à la recherche axée sur les découvertes. Grâce à ses investissements dans l'infrastructure de recherche à la fine pointe de la technologie, la Fondation appuie la recherche de calibre mondial et contribue à attirer les meilleurs chercheurs au monde au Canada. Le Programme des chaires d'excellence en recherche du Canada est un exemple éloquent de la manière dont l'infrastructure de recherche peut constituer un attrait pour les plus grands cerveaux. »

- Le président-directeur général de la Fondation canadienne pour l'innovation, M. Gilles G. Patry

« Les nouveaux investissements consentis dans le domaine des sciences sont le reflet du rôle fondamental que les universités jouent pour faire du Canada un chef de file mondial en recherche et en innovation. Les fonds accordés aux conseils subventionnaires fédéraux et au Programme des chaires d'excellence en recherche du Canada permettront aux universités canadiennes d'attirer plus facilement des gens de grand talent et de se classer parmi les meilleures au monde dans des domaines prioritaires, dont les technologies propres et durables. »

- Le président d'Universités Canada, Paul Davidson

« Les investissements considérables du gouvernement du Canada dans l'infrastructure stratégique des campus et dans les conseils subventionnaires feront en sorte que les universités canadiennes excellent comme foyers de recherche de calibre mondial. Les universités disposeront des moyens nécessaires pour bâtir une société intelligente, durable et novatrice, ce qui outillera le Canada pour relever les défis internationaux à venir. »

‎- La directrice générale de U15 - Regroupement des universités de recherche du Canada, Suzanne Corbeil

Les faits en bref

  • Les trois conseils subventionnaires fédéraux sont le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada, le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et les Instituts de recherche en santé du Canada. Les conseils sont des membres clés de l'écosystème de recherche scientifique. Ils financent les activités de recherche ainsi que le développement des talents au sein des établissements postsecondaires.
  • Le budget de 2016 propose d'accorder aux conseils subventionnaires 95 millions de dollars additionnels par année :
  • 30 millions de dollars aux Instituts de recherche en santé du Canada;
  • 30 millions de dollars au Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada;
  • 16 millions de dollars au Conseil de recherches en sciences humaines du Canada;
  • 19 millions de dollars au Fonds de soutien à la recherche au titre des coûts indirects assumés par les établissements d'enseignement postsecondaire qui mènent des recherches parrainées par le gouvernement fédéral.
  • Lancé en 2008, le Programme des chaires d'excellence en recherche du Canada aide les universités canadiennes à consolider la réputation que le Canada a acquise à titre de chef de file mondial en recherche et en innovation. Ce programme finance, pendant une période de sept ans et jusqu'à concurrence de 10 millions de dollars, des établissements canadiens afin qu'ils appuient des chercheurs de calibre international et leur équipe pour l'exécution de programmes de recherche ambitieux dans des domaines ayant une importance stratégique pour le Canada.
  • Le Sommet des chaires d'excellence en recherche du Canada rassemble les titulaires de chaire de partout au pays afin qu'ils fassent état publiquement des progrès réalisés dans le cadre de leurs recherches. Le thème de cette année est « Les sciences et la société ».

Liens connexes

Suivez la ministre Duncan sur Twitter et Instagram : @MindesSciences

Renseignements