Ressources humaines et Développement des compétences Canada

Ressources humaines et Développement des compétences Canada

30 juin 2011 12h05 HE

Le Supplément de revenu garanti augmente pour les personnes âgées à faible revenu

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 30 juin 2011) - Plus de 680 000 aînés canadiens à faible revenu profiteront de la plus importante augmentation du Supplément de revenu garanti (SRG) depuis un quart de siècle. Cette augmentation, qui entrera en vigueur en juillet 2011, fait partie du budget de 2011.

« Les aînés canadiens ont travaillé fort pour bâtir pour les générations futures un pays où il fait bon vivre; c'est pourquoi le gouvernement du Canada prend d'importantes mesures depuis 2006 pour améliorer leur qualité de vie », indique la ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, l'honorable Diane Finley. « Notre gouvernement met en œuvre de nouvelles mesures qui amélioreront la sécurité financière de nos aînés les plus vulnérables, dont un grand nombre sont des femmes. »

À compter de juillet 2011, les aînés à faible revenu et ceux qui n'ont aucun autre revenu que la Sécurité de la vieillesse (SV) et le SRG recevront chaque année jusqu'à 600 $ en prestations supplémentaires pour les célibataires et 840 $ pour les couples. Il s'agit de la plus forte augmentation depuis plus de 25 ans.

L'augmentation du SRG représente un investissement de 300 millions de dollars annuellement; il s'agit de la troisième augmentation au cours des cinq dernières années. Les prestations de la SV, y compris le SRG, aident les aînés à satisfaire leurs besoins essentiels immédiats et à conserver un niveau de vie minimal à la retraite.

Ce communiqué est offert, sur demande, en médias substituts.

DOCUMENT D'INFORMATION

Augmentation du Supplément de revenu garanti à compter du 1er juillet 2011

À compter du 1er juillet 2011, les aînés qui ont un revenu faible ou nul recevront jusqu'à 600 $ en prestations supplémentaires pour les célibataires et 840 $ pour les couples. Les personnes âgées célibataires dont le revenu annuel est de 2 000 $ ou moins, compte non tenu des prestations de la Sécurité de la vieillesse, et les couples dont le revenu annuel est de 4 000 $ ou moins recevront l'augmentation complète. Au-delà de ces seuils de revenus, le montant complémentaire versé sera graduellement réduit et sera nul au revenu maximal de 4 400 $ pour les aînés vivant seuls et au revenu maximal combiné de 7 360 $ pour les couples dont les deux personnes reçoivent le Supplément de revenu garanti. Cette mesure représente un investissement de plus de 300 millions de dollars par année.

Sécurité de la vieillesse

Le programme de la Sécurité de la vieillesse (SV) constitue la pierre angulaire du système de revenu de retraite du Canada.

Les personnes qui ont résidé au Canada pendant 40 ans sont admissibles à la pleine pension.

Le programme de la SV offre trois types de prestations :

  1. La pension de base de la SV : Cette pension est versée aux personnes de 65 ans ou plus qui satisfont aux exigences de résidence et de statut juridique. En 2010-2011, 4,8 millions d'aînés ont reçu 28,2 milliards de dollars en prestations de la SV.
  1. Le Supplément de revenu garanti (SRG) : Le SRG est versé aux personnes qui reçoivent la pension de base de la SV et qui ont un revenu faible ou nul. En 2010-2011, 1,7 million d'aînés ont reçu 7,9 milliards de dollars en prestations du SRG.
  1. Les allocations : L'Allocation est versée aux personnes de 60 à 64 ans dont l'époux ou le conjoint de fait reçoit le SRG. L'Allocation au survivant est versée aux personnes de 60 à 64 ans qui ont un revenu faible ou nul et dont l'époux ou le conjoint de fait est décédé. En 2010-2011, 93 609 personnes qui approchaient l'âge de la retraite ont reçu 541 millions de dollars en allocations.

Les prestations de la SV sont rajustées chaque trimestre, en janvier, en avril, en juillet et en octobre, pour qu'elles reflètent les changements du coût de la vie, tel qu'il est évalué au moyen de l'indice des prix à la consommation (IPC). La Loi sur la sécurité de la vieillesse garantit que les prestations de la SV ne seront pas réduites même si l'IPC diminue. Par conséquent, si l'IPC diminue, les prestations de la SV demeureront inchangées.

Les personnes qui souhaitent recevoir des prestations de la SV doivent en faire la demande. Elles ne sont pas versées automatiquement.

Renseignements

  • Ann Matejicka
    Directrice des communications
    Cabinet de la ministre Finley
    819-994-2482

    Bureau des relations avec les médias
    Ressources humaines et Développement des compétences Canada
    819-994-5559