Syndicat des douanes et de l'immigration (SDI)

Syndicat des douanes et de l'immigration (SDI)

22 oct. 2010 16h28 HE

Le Syndicat des douanes et de l'immigration se réjouit du dépôt du projet de loi C-49

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 22 oct. 2010) - Le syndicat qui représente les agents chargés de l'exécution de la loi intérieure et des audiences liées à l'immigration aux points d'entrée a annoncé aujourd'hui qu'il soutient l'adoption du projet de loi C-49, Loi visant à empêcher les passeurs d'utiliser abusivement le système d'immigration canadien, dans le but de lutter contre le passage de clandestins.

« Le gouvernement a pris des mesures concrètes pour lutter contre une faille largement reconnue dans nos systèmes de sécurité aux frontières, d'immigration et d'accueil des réfugiés. L'adoption du projet de Loi C-49, qui amende, entre autres Lois, la Loi sur la protection des réfugiés, est soigneusement ciblée pour traiter avec les passeurs d'êtres humains au Canada et ceux qui cherchent à obtenir frauduleusement la pitié et la générosité des Canadiens au détriment de ceux qui ont véritablement besoin d'un lieu de refuge. Nous sommes ravis de cette approche ciblée et de cette volonté de créer des systèmes dissuasifs pour les personnes qui cherchent intentionnellement à éviter les processus de contrôle avancés et qui espèrent à la place passer outre nos systèmes de traitement en cachant leur identité », déclare Ron Moran, Président national du SDI.

Parmi ses dispositions, ce projet de loi nouvellement adopté permettra, dans des circonstances bien définies, au Ministre de la Sécurité publique de mettre en place un statut de désignation spécial ayant des conséquences restrictives tangibles en ce qui concerne la libération de garde à vue, les appels, l'éligibilité pour obtenir la résidence permanente et la possibilité de rester au Canada en cas de contestation d'une décision négative. La Loi crée également des peines minimales obligatoires significatives pour les personnes engagées dans des crimes organisés de passage de clandestins et de trafic d'êtres humains, et étend les critères de détention pour inclure les personnes raisonnablement soupçonnées d'être engagées dans de telles activités. En plus de ces importantes réformes procédurales législatives, le Gouvernement du Canada a amorcé une série de mesures dynamiques pour augmenter de manière proactive la coopération internationale pour les passeurs de clandestins, avec une attention très particulière sur les opérations qui ont lieu en mer.

M. Moran a finalement conclut en mentionnant que : « Empêcher les gens d'entrer clandestinement au Canada, peu importe par où, et réussir à améliorer nos processus de contrôle des personnes cherchant à entrer au Canada sont des questions sur lesquelles le SDI travaille activement depuis longtemps. Les initiatives annoncées aujourd'hui constituent des progrès significatifs vers l'amélioration de la sécurité au Canada en facilitant le travail de l'exécution aux points d'entrée pour nos membres et en soutenant le processus de détermination des véritables réfugiés. Ces mesures vont certainement donner le sentiment que le travail des agents de points d'entrée et d'audiences a gagné en sérieux et en professionnalisme. Cela est en soi très important car l'éthique des employés de l'Agence des services aux frontières du Canada est actuellement considérée comme la plus mauvaise de toute la Fonction publique selon les résultats du propre sondage de l'Agence. Nous attendons avec impatience de travailler avec les Ministres Toews et Kenney et avec le gouvernement pour nous assurer que les détails du projet de Loi C-49 atteignent pleinement les buts importants qui ont été fixés.

Le Syndicat des douanes et de l'immigration (SDI) est un élément de l'Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC), et représente les agentes et agents des douanes et de l'immigration canadienne travaillant aux points d'entrée. Le SDI représente également les agentes et agents d'enquête, du renseignement et de l'observation des échanges commerciaux; ainsi que ceux et celles de l'immigration chargés de l'exécution de la loi pour services intérieurs et des audiences. Le SDI représente aussi l'ensemble du personnel de soutien – tous des employé(e)s de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC).

Renseignements

  • Syndicat des douanes et de l'immigration (SDI)
    Ron Moran
    Président national
    613-677-1090
    ron.moran@ciu-sdi.ca
    ou
    Syndicat des douanes et de l'immigration (SDI)
    Jonathan Choquette
    Agent de communications et de coordination politique
    819-773-2511
    jonathan.choquette@ciu-sdi.ca