Le Conseil canadien du Syndicat uni du transport

27 mars 2014 18h41 HE

Le Syndicat uni du transport réclame une meilleure protection des travailleurs des transports en commun à la suite de l'agression subie par un conducteur d'autobus à Surrey, en C.-B.

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 27 mars 2014) - Le Conseil canadien du Syndicat uni du transport (SUT) a exprimé aujourd'hui toute sa sympathie et son soutien au conducteur d'autobus de TransLink victime d'une agression sauvage mercredi soir à Surrey, en Colombie-Britannique.

Le conducteur a été emmené à l'hôpital Memorial de Surrey avec un nez cassé après qu'un passager lui ait asséné un coup de poing dans une attaque non provoquée. La GRC est à la recherche de l'agresseur.

« Il y a littéralement une guerre contre les travailleurs des transports en commun, a déclaré Mike Mahar, directeur canadien du Syndicat du transport uni. Tous les jours, dans notre pays, de cinq à six opérateurs de véhicules de transport en commun et de membres du personnel sont agressés. On dénombre environ 2 000 agressions par année, c'est tout à fait inacceptable. »

Le SUT travaille en étroite collaboration avec les employeurs, représentés par l'Association canadienne du transport urbain (ACTU), pour faire valoir qu'il est essentiel de renforcer les protections prévues dans le Code criminel pour les travailleurs des transports en commun.

« Des dispositions plus sévères dans le Code criminel assureraient aux organismes d'exécution de la loi les outils dont ils ont besoin pour mieux protéger nos travailleurs, a dit M. Mahar. Elles serviraient en outre de puissants moyens de dissuasion.

M. Mahar a fait observer que de nombreux conducteurs quittent leur emploi et que le nombre de travailleurs potentiels diminue en fait par peur légitime pour leur sécurité.

« Ces voies de fait ne touchent pas que les conducteurs de véhicules de transport en commun, elles touchent aussi les membres de leur famille, leurs collègues de travail et les membres du public qui confient quotidiennement leur sécurité aux conducteurs, a-t-il dit. Il faut que cela cesse. »

À propos du Syndicat uni du transport

Fondé en 1892, le Syndicat uni du transport (SUT) est le plus important syndicat de travailleurs des transports en commun de l'Amérique du Nord. Aujourd'hui, le syndicat compte plus de 190 000 membres dans 264 sections locales situées dans 44 États et 9 provinces. Les membres du SUT comprennent des conducteurs d'autobus, des opérateurs de métro, de trains légers sur rail, de traversiers, des commis, des bagagistes, des mécaniciens et d'autres travailleurs du transport public, parapublic, interurbain et scolaire.

Le SUT s'efforce de faire connaître les problèmes du transport en commun et lutte pour les intérêts de ses membres, des travailleurs acharnés.

Créé en 1982, le Conseil canadien du Syndicat unit du transport est l'autorité et la voix suprêmes du SUT au Canada pour toutes les questions d'intérêt au pays, notamment les mesures législatives, la politique, l'éducation, la santé et la sécurité, la culture et le bien-être social.

Renseignements

  • Conseil canadien du Syndicat uni du transport
    Mike Mahar
    Directeur canadien
    416-679-8846
    director@atucanada.ca