Alcon Canada

Alcon Canada

30 mai 2017 09h33 HE

Le système ORAMC d'Alcon, doté de la technologie VerifEyeMC, est maintenant offert au Canada

Un outil diagnostique révolutionnaire améliore de manière significative les résultats pour les patients astigmates qui subissent une chirurgie réfractive de la cataracte

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 30 mai 2017) - Alcon Canada, une division d'Alcon (le chef de file mondial en matière de soins oculaires), a fait l'annonce suivante aujourd'hui : le Valley Laser Eye Centre d'Abbotsford (C.-B.) est récemment devenu le premier établissement au Canada à offrir le système ORAMC doté de la technologie VerifEyeMC à ses patients ayant besoin d'une chirurgie de la cataracte.

Le système ORAMC doté de la technologie VerifEyeMC est un aberromètre peropératoire qui permet le guidage par images et qui transmet en temps réel des données fiables aux ophtalmologistes. Ces derniers peuvent ainsi choisir la position et la puissance de la lentille intraoculaire de technologie avancée appropriées durant la chirurgie de la cataracte.

« Le système ORAMC doté de la technologie VerifEyeMC est un outil très précieux pour les chirurgiens. Il permet d'améliorer les résultats liés à la vision après l'intervention, et ce, même chez les patients ayant déjà subi une correction de la vision au laser ou une photokératectomie réfractive », a dit le Dr John Blaylock, FRCSC, du Valley Laser Eye Center.

« L'aberrométrie peropératoire ORA est le plus important progrès technologique dans le domaine de la chirurgie de la cataracte et de l'échange de lentille réfractive depuis l'arrivée de la chirurgie de la cataracte assistée par laser », a dit le Dr Blaylock. Plus tôt ce mois-ci, ce dernier a mené une discussion sur l'aberrométrie peropératoire lors de la réunion annuelle de la B.C. Society of Eye Physicians and Surgeons.

D'après une étude, l'utilisation du système ORAMC doté de la technologie VerifEyeMC a permis de réduire de près de 54 % le nombre de patients qui n'atteignaient pas l'objectif prévu d'astigmatisme1.

Le système s'est aussi révélé efficace dans les cas plus complexes, comme chez les patients ayant déjà subi une correction de la vision au laser. D'après une étude connexe, 45 % plus de patients ayant déjà subi ce type d'intervention atteignaient l'objectif de réfraction prévu pour la chirurgie de la cataracte lorsque celle-ci était réalisée avec le système ORA (comparativement aux chirurgies réalisées sans le système)2.

« Le système ORAMC doté de la technologie VerifEyeMC joue le rôle d'une "police d'assurance" », dit Brian Chan, chef de produits principal, CORE, Lasers pour chirurgie réfractive et de la cataracte chez Alcon Canada. « Il permet aux chirurgiens de vérifier leurs mesures et de détecter les problèmes liés à la réfraction tout au long de l'intervention, y compris durant les moments cruciaux suivant le retrait du cristallin du patient qui présente une cataracte. »

Utiliser ou non le système ORAMC doté de la technologie VerifEyeMC peut avoir d'autres répercussions importantes sur la qualité de vie des patients. « Le patient pourrait devoir porter des lunettes ou non après la chirurgie de la cataracte », dit M. Chan.

En plus d'offrir une grande exactitude, le robuste logiciel du système (compatible avec toute la suite cataracte-réfraction d'Alcon) peut analyser les résultats après la chirurgie réfractive, et permettre aux chirurgiens de les comparer avec ceux de leurs collègues partout dans le monde.

Selon le Dr Blaylock, « la précision du système ORA élimine l'incertitude liée à la prévision des résultats de la chirurgie réfractive, et réduit grandement le besoin de retirer et de remplacer les lentilles, ce qui est avantageux pour ma pratique et surtout pour mes patients. »

Pour en savoir plus sur le système ORA, visitez le site : http://bit.ly/AlconOra

Références :
1 Données internes d'Alcon.
2 Ianchulev T, Hoffer K, Yoo S et al. Intraoperative refractive biometry for predicting intraocular lens power calculation after prior myopic refractive surgery. Ophthalmology 2014;121(1):57-60.

À propos des cataractes

Les cataractes sont la première cause de cécité traitable dans le monde. Elles touchent plus de 240 millions de personnes à l'échelle du globe, et sont fréquentes chez les gens de 55 ans et plus. En tant que chef de file mondial en matière de dispositifs médicaux et d'instruments associés à la chirurgie de la cataracte, Alcon offre la gamme de produits chirurgicaux la plus complète de l'industrie pour la chirurgie de la cataracte (notamment des instruments pour ce type d'intervention). Elle offre aussi des lentilles intraoculaires pour le traitement des cataractes et pour la correction de troubles liés à la réfraction, comme la presbytie et l'astigmatisme.

À propos d'Alcon Canada

Alcon Canada, une division d'Alcon, chef de file mondial en matière de soins oculaires, offre des produits novateurs qui améliorent la qualité de vie des gens du monde entier en leur procurant une meilleure vision. Les deux divisions d'Alcon - Applications chirurgicales et Soins oculaires - offrent le plus vaste éventail de produits de soins oculaires au monde. Alcon est la deuxième division en importance du Groupe Novartis, son chiffre d'affaires net ayant atteint 5,8 milliards de dollars américains en 2016. Alcon, dont le siège social est situé à Fort Worth, au Texas, est présente dans 75 pays, et ses produits sont en vente sur 180 marchés. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site : www.alcon.ca/fr

© 2017 Novartis 05/17

Renseignements