Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

19 juin 2014 08h15 HE

Le taux d'inoccupation dans les résidences pour personnes âgées s'est établi à 9,7 %

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 19 juin 2014) - Dans les résidences pour personnes âgées du Canada, le taux d'inoccupation des places standards(1) (les plus courantes sur ce marché) a légèrement diminué durant la dernière année : il est passé de 10,3 % en 2013 à 9,7 % en 2014. C'est ce que révèle le Rapport sur les résidences pour personnes âgées : faits saillants, Canada diffusé par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL).

Le taux d'inoccupation moyen de l'ensemble des places, standards et non standards, a aussi diminué. Il est descendu de 9,2 % en 2013 à 8,7 % en 2014. « Le nombre total de places dans les résidences pour personnes âgées s'est accru en 2014, mais pas autant que le nombre total de résidents, qui a affiché une hausse un peu plus forte, a déclaré Bruno Duhamel, directeur de l'Analyse de l'économie et du marché de l'habitation. C'est ce qui explique la légère baisse du taux d'inoccupation global en 2014. »

Les taux d'inoccupation des places standards varient d'une région à l'autre du pays. Le plus haut (22,6 %) a été enregistré à Terre-Neuve-et-Labrador et le plus faible (4,6 %), au Manitoba. La proportion de places standards vacantes était supérieure à la moyenne nationale en Ontario (13,9 %), en Colombie-Britannique (10,9 %) et en Saskatchewan (9,9 %), et inférieure à la moyenne nationale au Québec (7,5 %), en Alberta (8,5 %), au Nouveau-Brunswick (8,7 %), à l'Île-du-Prince-Édouard (9,0 %) et en Nouvelle-Écosse (9,1 %).

Au Canada, le loyer mensuel moyen des studios et des chambres individuelles incluant au moins un repas par jour a augmenté de 2,4 %. Il s'élevait à 2 043 $ en 2014, alors qu'il était de 1 995 $ en 2013. Le loyer moyen le plus élevé a été enregistré à l'Île-du-Prince-Édouard (2 782 $) et le plus bas, au Québec (1 497 $).

Selon les résultats de l'Enquête, 218 650 personnes âgées habitaient les 2 799 résidences incluses dans l'univers d'enquête en 2014. Il y avait 219 052 places dans ces résidences, et la majorité, soit 76,5 %, étaient des places standards.

Mettant à contribution plus de 65 années d'expérience à titre d'organisme national responsable de l'habitation au Canada, la SCHL aide les Canadiens à accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité. Elle offre également des données, des analyses et des rapports fiables, impartiaux et actuels sur le marché de l'habitation pour aider les consommateurs et le secteur de l'habitation à prendre des décisions éclairées.

(1) Une place standard est occupée par un résident qui paie le loyer du marché et reçoit une heure et demie ou moins de soins par jour. Une place non standard est occupée par un résident qui reçoit des soins assidus, qui y est logé de façon temporaire (soins de relève), ou qui paie un loyer subventionné ou inférieur au loyer du marché.

Suivez la SCHL sur Twitter @SCHL_ca.

Ce communiqué est également diffusé sur le site Web de la SCHL, sous la rubrique Salle de presse.

(Also available in English)

Renseignements