Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

17 juin 2015 08h15 HE

Le taux d'inoccupation des résidences pour personnes âgées du Manitoba demeure inchangé en 2015

WINNIPEG, MANITOBA--(Marketwired - 17 juin 2015) - Selon l'Enquête sur les résidences pour personnes âgées réalisée par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) en 2015, dont les résultats ont été diffusés aujourd'hui, le taux d'inoccupation global dans les résidences pour personnes âgées du Manitoba se situait à 4,6 % en 2015, soit le même qu'en 2014.

La stabilité du taux d'inoccupation cadre avec la légère hausse de la population des personnes âgées au Manitoba qui a alimenté la demande pour un nombre accru de places. Parmi les catégories de chambres dans les résidences pour personnes âgées du Manitoba, c'est celle des logements d'une chambre qui affichait le taux d'inoccupation le plus élevé : celui-ci est passé de 4 % en 2014, à 4,7 % en 2015. L'univers de ce type de logements s'est accru de 109 unités (ou 4 %) depuis 2014, ce qui explique en partie la hausse du taux d'inoccupation. Le taux d'inoccupation le plus bas a été celui des studios, qui s'est chiffré à 3,9 %, en baisse par rapport à 5,9 % un an plus tôt. Le taux d'inoccupation des logements de deux chambres a également diminué; il est passé de 6,2 % en 2014 à 4,2 % en 2015.

En 2015, l'Enquête sur les résidences pour personnes âgées de la SCHL visait 36 résidences à l'échelle de la province; c'est une de plus qu'en 2014. Seules cinq de ces résidences se trouvaient à l'extérieur de la RMR (région métropolitaine de recensement) de Winnipeg. Les résidences comptaient un total de 4 039 places, 4 % de plus que dans l'Enquête de 2014. Le loyer mensuel moyen des places standards, tous types de logements confondus, pour personnes âgées au Manitoba s'est chiffré à 2 565 $ en 2015, comparativement à 2 447 $ en 2014. Les loyers allaient de 2 165 $ pour un studio à 2 978 $ pour un logement de deux chambres ou plus.

De façon générale, certains services et commodités sont offerts dans les résidences pour personnes âgées, alors qu'ils ne le sont pas dans les ensembles de logements construits expressément pour le marché locatif traditionnel. Ceux-ci comprennent les services médicaux, les repas sur place ainsi que diverses activités récréatives. Toutes les résidences visées par l'Enquête offrent des services de repas sur place, et 57,1 % des résidences faisant partie de l'Enquête de cette année ont indiqué qu'elles fournissent deux repas par jour. Il s'agit d'une augmentation par rapport à 2014, alors que 51,6 % des résidences offraient ce type de service de repas. En plus des services de repas, des services médicaux étaient fournis sur place dans 22,8 % des résidences en 2015, une hausse par rapport à 18,2 % en 2014. Les résidences à l'extérieur de la RMR étaient plus susceptibles d'offrir des services médicaux sur place. En effet, 40 % des résidences dans le reste du Manitoba offraient ces services. Les autres commodités les plus courantes sont les salles d'exercice, le service d'appel 24 h et le service de transport.

En tant qu'autorité en matière d'habitation au Canada, la SCHL contribue à la stabilité du marché du logement et du système financier, elle vient en aide aux Canadiens dans le besoin et elle fournit des résultats de recherches et des conseils objectifs aux gouvernements, aux consommateurs et au secteur de l'habitation.

Suivez la SCHL sur Twitter @SCHL_ca

Données supplémentaires disponibles sur demande

(Also available in English)

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Renee Nat, conseillère, Relations publiques
    403-515-2963
    rnat@cmhc-schl.gc.ca