Association canadienne du transport urbain (ACTU)

Association canadienne du transport urbain (ACTU)

22 mars 2017 18h25 HE

Le transport collectif au coeur du budget fédéral

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 22 mars 2017) - Avec le dépôt du budget fédéral 2017, le gouvernement du Canada a renforcé son engagement à long terme visant à améliorer la mobilité urbaine dans les collectivités canadiennes. Mercredi, le ministre des Finances Bill Morneau a donné des précisions sur la phase II du Fonds pour l'infrastructure du transport en commun (FITC II), un engagement de onze ans du gouvernement fédéral à allouer 20,1 milliards $ dans l'infrastructure de transport en commun partout au Canada, selon une méthode de transfert vers les réseaux de transport qui sera négociée avec les provinces. En plus du transfert de 20,1 milliards $, la Banque de l'infrastructure du Canada investira 5 milliard $ dans des projets majeurs de transport en commun.

« En s'engageant à assurer un financement à long terme réservé au transport collectif, le gouvernement permet aux organismes de transport de planifier les projets d'infrastructure dont leurs collectivités ont besoin dès aujourd'hui, ainsi que les projets dont elles auront besoin dans le futur », a affirmé Sue Connor, présidente de l'Association canadienne du transport urbain (ACTU) et directrice générale de Brampton Transit. « Cependant, le financement est une seule partie de l'équation. Tous les paliers de gouvernement et l'industrie du transport collectif doivent travailler de concert pour s'assurer que ces fonds seront utilisés de façon à maximiser l'apport économique, environnemental et social d'une mobilité urbaine saine et efficace dans nos villes et collectivités ».

Le gouvernement fédéral négociera des ententes bilatérales avec les provinces pour le transfert des sommes du FITC II (20,1 milliards $). Les allocations vers les provinces seront déterminées selon la formule suivante : 70% achalandage; 30% population. Selon la nature du projet, la contribution du gouvernement fédéral variera entre 40% et 50% des coûts dans l'ensemble des provinces et 75% des coûts pour les réseaux des territoires. Il est à noter que 15% des sommes du FITC II pourront être utilisées pour couvrir des projets de maintien des actifs.

« Cet investissement permettra de bâtir des collectivités saines et durables, de renforcer l'économie et de mettre le Canada sur la voie pour susciter un changement sans précédent dans ses espaces urbains et au sein du secteur du transport », a déclaré Patrick Leclerc, président-directeur général de l'ACTU. « Les avantages ne se limiteront pas à un meilleur service de transport, le Canada compte sur une industrie du transport collectif novatrice et concurrentielle qui profite d'une forte demande pour ses produits et ses innovations technologiques de renommée internationale ».

Le budget annonce également une réforme importante de la fiscalité canadienne par l'élimination de plusieurs crédits d'impôt, dont le crédit d'impôt pour le transport en commun. Au cours des derniers mois et semaines, l'ACTU a fait part au gouvernement de l'importance de maintenir une série d'outils et de mesures visant à encourager l'utilisation du transport en commun, notamment en conservant le crédit d'impôt pour notre secteur. Nous continuerons de travailler étroitement avec le gouvernement afin de nous assurer que les mesures de soutien au transport collectif, y compris les mesures fiscales, demeurent diversifiées et qu'elles reflètent la complexité de notre secteur.

« L'ACTU demeurera un partenaire de confiance du gouvernement dans la mise en œuvre du programme d'infrastructure en fournissant les recherches sur le transport collectif, les données et les idées de l'industrie dont le gouvernement a besoin pour assurer la réussite du FITC II », a affirmé M. Leclerc. « L'utilisation des données sera essentielle au succès du FITC II. Grâce aux données sur le transport collectif, nous pouvons mesurer les répercussions des investissements en transport collectif et l'atteinte des objectifs, éléments essentiels à la reddition de comptes et à l'amélioration de la qualité de vie des citoyens ».

Pour de plus amples renseignements, visitez le site Web du ministère des Finances.

À propos de l'ACTU

L'ACTU est la porte-parole d'influence du secteur des transports collectifs à l'échelle canadienne. Vouée à être au cœur des enjeux de la mobilité urbaine, l'ACTU collabore avec les différents paliers de gouvernement et offre une importante valeur ajoutée à ses membres et aux collectivités qu'ils servent. L'ACTU est l'association nationale qui représente des systèmes de transport en commun, des fournisseurs de l'industrie, des organismes gouvernementaux, des particuliers intéressés et des organisations connexes au Canada.

Renseignements