SOURCE: Steuerkanzlei Steffen Reum

29 oct. 2012 19h00 HE

Le versement des allocations familiales allemandes pour le premier-né en France est possible

Les allocations familiales viennent s'ajouter aux pensions de retraite allemandes versées en France

BARCHFELD, ALLEMAGNE--(Marketwire - Oct 29, 2012) -  Les retraités ressortissants européens percevant une pension de retraite allemande ont droit aux allocations familiales pour le premier-né en France.

Un grand nombre de retraités allemands vivant en France reçoivent depuis peu et à leur grande surprise, des rappels considérables du service des contributions de Neubrandenburg.

Le service des contributions de Neubrandenburg envoie des avis de liquidation d'imposition assortis de rappels conséquents aux retraités établis en France et touchant des prestations des caisses de retraite allemandes (pension de vieillesse, pensions d'incapacité de travail et autres pensions). 

Comme nous le disions, les rappels portent sur des sommes importantes.

Les retraités allemands vivant en France encourent souvent un préjudice notable si leurs enfants de moins de 25 ans vivent eux aussi en France puisqu'ils ne reçoivent pas d'allocations familiales pour le premier-né. 

Il est possible de remédier à cette situation.

En effet la soumission d'une déclaration de revenus aux contributions allemandes crée les conditions nécessaires pour avoir droit aux allocations familiales allemandes pour le premier-né.

Il est alors possible de demander le versement rétroactif des allocations familiales à partir de 2008.

Cela signifie que les ayants-droit peuvent toucher des allocations familiales allemandes d'environ 2.000 EUR par an pour le premier-né, qui est né et a grandi en France. 

Selon les indications de M. Steffen Reum, conseiller fiscal, il faudrait compter avec des paiements de 10.000 à 12.000 EUR (y compris les intérêts) pour les années 2008 à 2012, qui seraient versés sur demande des intéressés auprès des caisses allemandes compétentes.

Pour pouvoir soumettre une demande de versement des allocations familiales, les conditions suivantes doivent être réunies :

  • Le premier-né a moins de 25 ans (pendant toute la période de 2008 à 2012)
  • Les intéressés n'ont pas droit aux allocations familiales ou autres prestations assimilées en France (le cas échéant par imputation)
  • L'enfant en question a plus de 18 ans (attestation de scolarité ou de formation professionnelle en cours)

Vous auriez tort de laisser tomber vos droits en désuétude et nous vous conseillons de faire vérifier votre droit aux allocations familiales. A cet effet, nous vous apportons volontiers notre aide. 

Pour ce qui me concerne, je vous donne les conseils suivants :

Si vous appartenez à la catégorie d'ayants-droit en cause, il faudrait impérativement que vous consultiez un conseiller fiscal qui, après avoir étudié votre dossier, sera en mesure de vous dire pour quelles années vous pouvez et devez soumettre rétroactivement une déclaration de revenus et, de plus, vous aidera en ce qui concerne les allocations familiales.

http://steuererklaerung-fuer-rentner.de/wp/index.php/steuertipp-49-deutsches-kindergeld-fuer-auslandsrentner-in-europa/

Concernant ce type de problèmes fiscaux et compte tenu des possibilités envisageables, nous proposons :

  • Analyse gratuite de cas et première consultation gratuite
  • Aide immédiate aux retraités allemands en Allemagne, en Europe et dans le reste du monde
  • Délai de réponse garanti dans les 24 heures les jours ouvrables, avec soumission de propositions de solution
  • Suivi des dossiers uniquement par les experts du cabinet fiscal
  • Établissement des déclarations de revenu et contrôle de l'avis d'imposition de la perception 
  • Demande des allocations familiales allemandes pour les retraités ressortissants européens

Renseignements