WWF-Canada



WWF-Canada
Hamlet of Arviat



Hamlet of Arviat

01 févr. 2013 13h04 HE

Le village d'Arviat et le WWF-Canada célèbrent le succès de leur projet conjoint de réduction des conflits ours polaires-humains

ARVIAT, NUNAVUT--(Marketwire - 1 fév. 2013) -

Note aux rédacteurs : Une photo est associée à ce communiqué de presse.

Le village d'Arviat et le WWF-Canada ont le plaisir d'annoncer que deux ans après le lancement de leur projet conjoint de réduction des conflits ours polaires-humains, aucun ours n'a été abattu pour défendre des personnes ou des biens en 2012, une première depuis au moins trois ans. Le projet triennal fournit du financement à la communauté d'Arviat pour l'aider à réduire les incidents entre les ours polaires de la sous-population de l'ouest de la Baie d'Hudson et les habitants du village.

Cette nouvelle arrive à point nommé, le Fonds mondial pour la nature ayant déclaré 2013 Année internationale de l'ours polaire, pour souligner 40 ans d'engagement et d'action pour la conservation de l'ours polaire dans les territoires abritant cet animal emblématique du Nord, y compris le Canada.

« Au cours des quelques dernières années, la communauté d'Arviat a rapporté la présence d'un nombre croissant d'ours polaires aux abords du village », déclare Ed Murphy, agent administratif principal à Arviat. « Les raisons exactes de cette présence ne sont pas claires, mais il est probable que cela soit dû au réchauffement climatique et à son impact sur la banquise, l'habitat des ours, qui sont plus nombreux à fréquenter les côtes à attendre que viennent les glaces; en outre, la population d'Arviat augmente et cela se traduit notamment par plus de déchets, qui attirent les ours. La communauté est de plus en plus inquiète de la menace que posent les ours, non seulement pour leurs biens, mais également pour leurs enfants et les chiens de traîneau. L'appui du WWF-Canada a permis au village d'instaurer de nouvelles mesures pour minimiser les interactions et les conflits entre les habitants et les ours qui traversent la région lors de leur migration annuelle à l'automne. »

Au début de 2011, ce projet a permis au village d'engager un garde-ours pour patrouiller les alentours de minuit à 8 h le matin pendant la période d'octobre à décembre, où les ours sont plus présents et actifs. Ce patrouilleur, un chasseur local d'expérience et travailleur dans le domaine de faune du nom de Leo Ikakhik, a utilisé des projecteurs et un appareil bruyant pour éloigner les ours qui s'approchaient trop des habitations. Le village a également fourni des contenants en acier pour stocker les produits de la chasse et la nourriture des chiens, et a installé des clôtures électriques autour de plusieurs enclos de chiens de traîneau, ce qui a considérablement diminué la menace que posent les ours pour les chiens de la communauté. Ces mesures ayant eu pour effet de tenir les ours à distance, on n'a enregistré aucun ours abattu pour raison de sécurité des personnes ou des biens en 2012, alors que 3 ours avaient été ainsi abattus en 2011, et pas moins de 8 en 2010. Les agents locaux de conservation du gouvernement du Nunavut ont également indiqué que les déclarations d'ours polaires dans le village même ou dans ses alentours ont nettement diminué cette année, grâce au programme efficace mis en place.

Le WWF-Canada s'est engagé à soutenir le programme de nouveau à l'automne 2013 et se dit convaincu que les résultats seront encourageants cette année encore.

« Ce projet assure une protection bien concrète aux habitants du village aussi bien qu'à la population des ours, et je constate une sensibilisation accrue des habitants à la situation », dit Bob Leonard, le maire d'Arviat. « Ce programme se poursuivra pendant une autre année et nous ne doutons pas qu'il continuera d'être efficace, mais il y a d'autres mesures à adopter pour réduire les incidences de conflits entre humains et ours polaires à Arviat. Par exemple, nous devons penser à des contenants plus sécuritaires pour la nourriture des chiens de traîneau, il faudra améliorer notre système de gestion des déchets, et nous devrons poursuivre le programme de patrouille au-delà des trois années initiales du projet. Tous ces moyens nous permettront d'assurer la sécurité de notre communauté. Si nous maintenons ces mesures, nous pouvons espérer réduire les incidents conflictuels entre les gens et les ours à Arviat, et favoriser la cohabitation harmonieuse et le maintien de la relation d'interdépendance avec la nature qui sont si chers aux habitants d'Arviat. »

« Les partenariats de conservation qui bénéficient aux espèces sauvages et aux communautés locales et à leur mode de survie, sont essentiels pour assurer la santé et la sécurité à long terme de toutes ces populations, dont l'habitat commun, l'Arctique, est en pleine mutation. Le WWF-Canada est fier de son partenariat avec la communauté d'Arviat et souhaite que d'autres communautés arctiques aux prises avec les mêmes enjeux s'inspirent de ces approches et de ces résultats positifs et les mettent en application pour réduire les conflits entre humains et ours polaires chez eux », conclut Pete Ewins, expert en conservation des espèces arctiques du WWF-Canada.

Le projet conjoint de réduction des conflits ours polaires-humains du WWF-Canada et du village d'Arviat a reçu le généreux appui de Coca-Cola Canada et d'autres donateurs, ainsi que du gouvernement du Nunavut.

Le village d'Arviat

Arviat est un petit village d'environ 2 800 habitants, situé sur la rive ouest de la baie d'Hudson, à 90 kilomètres au nord de la limite des arbres et à environ 250 kilomètres au nord de la ville de Churchill, au Manitoba. Deuxième communauté en importance au Nunavut et composée d'une majorité d'Inuits, la population d'Arviat demeure très attachée à la terre, à sa culture et à sa langue. www.arviat.ca

À propos du WWF-Canada

Le WWF propose des solutions aux principaux défis de conservation de notre planète afin que les humains et la nature puissent prospérer en harmonie. www.wwf.ca/fr

Pour voir la photo associée à ce communiqué, veuillez consulter le lien suivant : http://www.marketwire.com/library/20130131-Polarbearlg.jpg.

Renseignements

  • Personnes-ressources
    Arviat, NU
    Keith Collier
    Agent de développement économique communautaire
    (867) 857-2941
    arviatcedo@qiniq.com

    WWF-Canada
    Marie-Claude Lemieux
    Directrice pour le Québec
    514-394-1105
    mclemieux@wwfcanada.org

    WWF-Canada
    Pete Ewins
    Agent principal, Espèces
    Programme Arctique
    (416) 484-7711 or (647) 400-9576
    pewins@wwfcanada.org