SOURCE: WWF-Canada

WWF-Canada

27 sept. 2013 05h00 HE

Le WWF-Canada demande des actions immédiates en réponse au nouveau rapport sur le climat

MONTRÉAL, QC--(Marketwired - 27 septembre 2013) - Réagissant au rapport publié aujourd'hui par le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), le Fonds mondial pour la nature (WWF-Canada) demande à tous les paliers de gouvernement du Canada de prendre immédiatement des mesures afin d'atteindre les cibles climatiques que le pays s'est données pour 2020.

Ce bilan, le plus complet et approfondi réalisé à ce jour par le GIEC, démontre que les changements climatiques provoqués par les humains s'accélèrent, que nous en subissons déjà les conséquences et que si nous ne réduisons pas les émissions rapidement, les impacts -- comme l'acidification des océans et la hausse de leurs niveaux ainsi que la fonte de la banquise, entre autres -- pourraient s'avérer catastrophiques. En tant qu'État membre du GIEC, le gouvernement canadien a non seulement contribué à l'élaboration de ce rapport, il l'a implicitement approuvé.

Selon les données récentes d'Environnement Canada, les politiques fédérales et provinciales actuelles ne permettront d'arriver qu'à mi-chemin des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) du Canada en 2020. L'écart d'environ 113 millions de tonnes de GES par année représente plus du double des émissions du secteur canadien de l'électricité dans son ensemble. 

Cinq actions prioritaires pour le climat

Les gouvernements du Canada -- tant au niveau municipal que provincial et fédéral -- peuvent répondre à cette urgence climatique mondiale, et ainsi regagner un peu de la crédibilité érodée du pays sur la scène internationale, en agissant rapidement. Le WWF-Canada demande que soit élaborée et mise en œuvre une stratégie énergétique qui permettra au Canada d'atteindre et même de dépasser les cibles fédérales de réduction des GES pour 2020. Les priorités de cette stratégie doivent comprendre:

1. Réévaluer la croissance projetée du secteur pétrolier canadien -- y compris l'expansion des infrastructures comme les oléoducs -- pour faire en sorte qu'elle respecte les cibles établies en regard du climat.

2. Mettre en place une réglementation de l'industrie des hydrocarbures qui fera école mondialement en stimulant les innovations permettant de combler l'écart des émissions.

3. Augmenter considérablement la conservation d'énergie dans les immeubles en soutenant les initiatives de réhabilitation thermique des édifices existants et en établissant des codes du bâtiment fondés sur les meilleures pratiques pour les nouvelles constructions.

4. Utiliser des signaux de prix favorisant les solutions sobres en carbone, tels qu'un prix sur les émissions de gaz carbonique et des mesures incitatives à l'investissement dans les énergies renouvelables.

5. Investir de manière intensive dans les infrastructures de transport en commun et les moyens de transport électriques alimentés par des réseaux " verts " intelligents.

Citations

" À tous les niveaux, les décideurs canadiens doivent tenir compte de ce que la science la plus avancée au monde nous dit. Il faut agir rapidement, stratégiquement et résolument pour contrer de sérieux risques environnementaux et économiques. Pour commencer, il faut mettre immédiatement le Canada sur la voie qui lui permettra d'atteindre et de dépasser les objectifs climatiques que le gouvernement fédéral s'est lui-même donnés pour 2020. "

- Marie-Claude Lemieux, Directrice pour le Québec, WWF-Canada

" Là où s'arrête le rapport du GIEC, les gouvernements doivent prendre le relais. Nous en savons maintenant plus que jamais à propos des risques et aussi des solutions. J'ai énormément confiance en la capacité collective des Canadiens de résoudre les problèmes. En effet, grâce à des initiatives comme le marché du carbone au Québec et les stratégies climatiques de villes comme Toronto, nous avons fait la démonstration que les efforts de réduction des émissions de GES sont non seulement possibles, mais qu'ils fonctionnent. C'est le moment où jamais pour le Canada de s'affirmer comme étant le chef de file dont le monde a besoin en matière de climat et d'énergie. Notre avenir en dépend. C'est le temps d'agir. "

- David Miller, Président et chef de la direction, WWF-Canada

Pour les journalistes 

- Site Web du GIEC : www.ipcc.ch/home_languages_main_french.shtml#.UkSKkH9f-XN 

- Rapport sur l'Énergie du WWF International démontrant la faisabilité d'un monde carburant aux énergies renouvelables à 100%: www.wwf.ca/fr/conservation/climatetenergie/rapportsurlenergie.cfm

À propos du WWF
Le WWF propose des solutions aux plus grands défis de conservation pesant sur notre planète et vise à bâtir un avenir où les êtres humains pourront vivre en harmonie avec la nature. wwf.ca/fr

Renseignements