SOURCE: WWF-Canada

WWF-Canada

28 mai 2015 12h06 HE

Le WWF-Canada et Sentinelle Outaouais s'associent au Sommet de Gatineau, en appui à la science citoyenne

OTTAWA, ON--(Marketwired - 28 mai 2015) - Les 29 et 30 mai, le WWF-Canada participe à l'événement AquaHacking 2015 durant le Sommet de la rivière des Outaouais, à Gatineau. Cet événement sans précédent réunit des citoyens, des experts de terrain et des professionnels du numérique autour d'une vision commune, où la technologie est mise au service des cours d'eau canadiens. L'objectif est de recueillir davantage de données pour résoudre les problèmes qui menacent la santé de nos bassins versants.

" Grâce à des initiatives comme le Sommet de la rivière des Outaouais, les Canadiens prennent conscience du manque de données fiables et de surveillance soutenue, essentielles pour assurer la santé de nos cours d'eau, explique James Snider, vice-président, Eau douce, du WWF-Canada. Ici, le groupe Sentinelle Outaouais mobilise les citoyens de la région pour qu'ils participent au changement en utilisant mieux les technologies de l'information afin de bien connaître leur bassin versant. "

En compilant les Bilans de santé des cours d'eau, le WWF-Canada a constaté que l'on ne disposait pas de données de surveillance suffisantes, répondant aux exigences scientifiques minimales, pour rendre compte de la santé du bassin versant de la rivière des Outaouais, comme c'est le cas pour nombre de cours d'eau au pays. Sentinelle Outaouais estime que les problèmes de surveillance et d'évaluation de la santé de la rivière tiennent pour une bonne part au manque de coordination dans l'ensemble du bassin versant qui s'étend sur deux provinces et englobe plus de 200 municipalités, dont plusieurs communautés de Premières Nations. S'appuyant sur le Bilan de santé de la rivière des Outaouais réalisé par le WWF-Canada, l'organisme Sentinelle Outaouais - qui a reçu une subvention du Fonds Loblaw pour l'eau en 2015 - entend combler les lacunes de données et faire mieux connaître la rivière des Outaouais.

" La rivière des Outaouais est passée entre les mailles du filet de la gouvernance, déclare la directrice administrative de Sentinelle Outaouais, Meredith Brown. Nous tâchons de changer cet état de choses et, avec l'aide du Fonds Loblaw pour l'eau, nous pourrons faire une différence significative. "

Le WWF-Canada publiera des bilans de santé à jour, ainsi que les résultats de l'évaluation des menaces récemment mise au point, pour 50 % des bassins versants du Canada en juin 2015. Pour en savoir plus sur nos bilans de santé des cours d'eau, visitez le site wwf.ca/eaudouce.

Pour de plus amples renseignements sur le Sommet de la rivière des Outaouais 2105, visitez le site aquahacking.com/fr/sommet/.

À propos du Fonds mondial pour la nature (WWF)
La mission du Fonds mondial pour la nature est de freiner la dégradation des environnements naturels de la Terre et d'aider à bâtir un avenir où les humains vivront en harmonie avec la nature, en protégeant la biodiversité de la planète, en conservant les ressources naturelles et en veillant à ce que leur utilisation se fasse de manière durable, et en militant pour la réduction du gaspillage et de la pollution. wwf.ca/fr

À propos du Fonds Loblaw pour l'eau
Le Fonds Loblaw pour l'eau, administré par le WWF-Canada, subventionne des œuvres de bienfaisance enregistrées et des organismes sans but lucratif qui agissent concrètement sur le terrain afin de conserver, protéger et restaurer les habitats d'eau douce et la diversité des espèces qui en dépendent. L'année 2015 est le deuxième cycle d'un engagement de trois ans; les demandes de subventions pour 2016 seront reçues à compter de l'automne 2015, à wwf.ca/fondspourleau.

À propos de Sentinelle Outaouais
L'organisme Sentinelle Outaouais œuvre à la protection et à l'amélioration de la santé écologique et de la biodiversité de la rivière des Outaouais et de ses affluents. ottawariverkeeper.ca/fr/

En bref :

  • La rivière des Outaouais est la source d'eau potable de plus de 2 millions de personnes et est l'habitat de plus de 96 espèces de poissons dont 50 sont en péril.
  • Les récipiendaires de subventions du Fonds Loblaw pour l'eau ont restauré plus de 75 hectares de terres humides et d'habitats d'espèces d'eau douce; ils ont mobilisé plus de 1 500 bénévoles dans le cadre de projets de surveillance et de restauration à 770 endroits au pays et ont planté plus de 7 200 végétaux indigènes.
  • Grâce à ses bilans de santé des cours d'eau et évaluations des menaces, le WWF-Canada compte examiner la totalité des bassins versants du Canada d'ici 2017; les données sont actuellement insuffisantes pour la moitié de ces réseaux hydrographiques.

Image disponible: http://www.marketwire.com/library/MwGo/2015/5/27/11G042929/Images/20130914-Ottawa-1389-1167817568493.jpg

Renseignements

  • Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
    Meghan Brien
    spécialiste des communications - Eau douce - WWF-Canada
    Courriel : mbrien@wwfcanada.org
    Téléphone : 647-400-3893

    Meredith Brown
    directrice administrative, Sentinelle Outaouais
    Courriel : keeper@ottawariverkeeper.ca
    Téléphone : 613-321-1120