Groupe immobilier Oxford

Groupe immobilier Oxford

03 déc. 2013 00h01 HE

L'emplacement, l'emplacement, l'emplacement : Un trajet plus court, l'accès aux équipements et les environnements de travail collaboratifs sont des moteurs clés de la satisfaction et...

...de la fidélisation des employés

L'étude d'Oxford Properties "Destination Collaboration : l'avenir du travail" révèle que les Canadiens ne veulent pas compromettre leur qualité de vie pour obtenir l'emploi idéal

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 3 déc. 2013) - La technologie peut réduire le temps et la distance pour certains travailleurs d'aujourd'hui, mais l'espace de bureau physique demeure une destination de collaboration importante pour la plupart des Canadiens. Cependant, la réduction du temps du trajet pour se rendre au travail est si importante pour les employés canadiens qu'un tiers des personnes interrogées ont déclaré qu'elles seraient prêtes à travailler trois heures de plus par semaine pour un trajet raisonnable au bureau, selon l'étude « Destination Collaboration : l'avenir du travail » réalisée par Oxford Properties et Environics Research Group.

Les Canadiens interrogés ont indiqué que l'accessibilité et le trajet sont les attributs les plus appréciés dans un milieu de travail, avec 76 pour cent d'entre eux indiquant qu'ils exigent un trajet raisonnable pour se rendre au bureau. En fait, 50 pour cent des répondants affirment que le temps du trajet est le facteur numéro un qui les amène à choisir un employeur plutôt qu'un autre quand tout le reste est équivalent.

« Les employés et les demandeurs d'emploi mettent encore plus l'accent sur la valeur de leur temps et les options de transport d'un lieu de travail », a déclaré Andrew McAllan, vice-président principal et directeur général, immobilier, Oxford Properties « L'optimisation de l'emplacement du bureau et de l'accessibilité du transport en commun en liaison avec la conception spatiale collaborative et une grande variété d'équipements seront des arguments de vente cruciaux pour les employeurs pour attirer et retenir les employés les plus brillants et les plus fidèles. »

Quatre-vingt-deux pour cent de l'ensemble des répondants estiment qu'un temps de trajet de moins de 30 minutes est le plus approprié pour se rendre au travail. Près de 40 pour cent des répondants veulent aussi que leur lieu de travail soit à proximité des commodités de leur style de vie, comme les magasins, les restaurants et les centres de conditionnement physique pour mieux équilibrer les priorités de leur travail et de leur vie personnelle au sein d'un jour donné.

La montée du travailleur collaboratif

Bien que le trajet soit en train de devenir un facteur plus important pour de nombreux employés et demandeurs d'emploi, l'espace de bureau est loin d'être obsolète alors que les cultures et les environnements de travail collaboratifs sont à la hausse. En fait, 57 pour cent des répondants ont dit qu'ils collaborent plus qu'ils ne le faisaient il y a cinq ans.

« Les employés veulent interagir en personne avec des collègues et des espaces de travail collaboratifs désignés pour mieux apprendre de leurs collègues, être créatifs et prospérer », dit M. McAllan.

Pour les accommoder, les organisations adoptent des dispositions à concepts multiples ayant à la fois des bureaux privés et des espaces à aire ouverte, et intègrent des centres de collaboration dans le mélange pour favoriser davantage de connectivité et d'interaction créative.

Étonnamment, le segment démographique de la génération Y qui est plus branché en ce qui concerne la technologie et les médias sociaux (qui comprend un tiers de la population du Canada et qui est la prochaine vague de population active du pays) accorde une plus grande importance à être physiquement au bureau, puisque 79 pour cent d'entre eux définissent la collaboration comme l'action de travailler ensemble dans le même espace en personne. En comparaison, seulement 59 pour cent des baby-boomers estiment que la collaboration signifie de travailler ensemble en personne.

Les autres faits saillants de l'étude comprennent ce qui suit :

  • 44 pour cent des répondants apprécient un milieu de travail qui est facilement accessible par les transports en commun ou à pied ou à vélo (35 pour cent)

  • La génération Y est plus encline que tout autre groupe d'âge à travailler trois heures supplémentaires par semaine pour avoir accès sur place ou à proximité des commodités de leur style de vie

  • Malgré plus d'options flexibles de travail offertes par les employeurs, le travail à domicile n'est pas la norme puisque le répondant moyen ne travaille que 1,8 jour par mois à la maison

« La culture organisationnelle est fortement influencée par l'interaction humaine et environnementale directe, et il y a beaucoup d'innovation collaborative qui se passe entre les quatre murs d'un bureau. Pour encourager les talents à participer dans cet espace physique, les organisations intelligentes reconnaissent que trouver un emplacement de bureau optimal n'est pas seulement le choix du demandeur d'emploi, mais une responsabilité stratégique de l'employeur d'attirer et de retenir les employés les plus engagés », dit M. McAllan.

En plus de l'importance croissante du trajet et de l'accessibilité du bureau, l'étude a exploré d'autres facteurs du milieu de travail qui touchent l'avenir du travail, comme les environnements de travail collaboratif, les changements démographiques, l'intégration travail-vie et la durabilité environnementale. Pour accéder au livre blanc « Destinations Collaboration : l'avenir du travail » par Oxford Properties, cliquez ici.

Méthodologie de la recherche

Le sondage « L'avenir du travail » a été commandé par Oxford Properties et mené par Environics Research Group en juin 2013.

Ce sondage a été mené dans le cadre d'une étude en ligne avec 2009 employés de bureau canadiens sélectionnés par un panel qui a été recruté pour être le reflet du profil de la population générale. Le sondage comprend des représentations régionales des employés de bureau dans les grandes industries canadiennes.

Au sujet d'Oxford

Oxford Properties Group est une société mondiale d'investissement, de développement et de gestion immobilière qui compte plus de 1700 employés et 25 milliards $ d'actif immobilier, dont elle assure la gestion en son nom propre et au nom de co-propriétaires et de partenaires investisseurs. Fondée en 1960, Oxford a des bureaux régionaux à Toronto, Londres et New York. Le portefeuille de la société comprend environ 50 millions de pieds carrés d'immeubles de bureaux, de vente au détail, d'industries, de logements et d'hôtellerie. Oxford est le bras immobilier du groupe mondial de sociétés OMERS. Pour plus d'informations sur Oxford, visitez le site : www.oxfordproperties.com.

Renseignements