Agence canadienne d'inspection des aliments

Agence canadienne d'inspection des aliments

02 sept. 2011 12h18 HE

L'enquête canadienne sur l'influenza aviaire chez les oiseaux sauvages est en cours

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 2 sept. 2011) - La septième enquête canadienne annuelle interagences sur l'influenza aviaire chez les oiseaux sauvages est en cours alors que ces oiseaux commencent leur migration de l'automne. L'enquête fait partie des efforts déployés à l'échelle mondiale par l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) et l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) en vue de dépister les virus de l'influenza aviaire hautement pathogène qui pourraient représenter une menace pour le secteur agricole et la santé humaine.

Selon le Dr Brian Evans, vétérinaire en chef du Canada, l'enquête sur les oiseaux sauvages est une partie importante de la stratégie canadienne en matière de biosécurité pour la prévention et la préparation relatives à l'influenza aviaire. Il affirme qu'il s'agit d'un système d'alerte rapide conçu afin que les virus de l'influenza aviaire hautement pathogène, notamment la souche eurasienne de l'influenza de type H5N1, puissent être détectés, et que la présence de cette souche d'influenza hautement pathogène n'a jamais été décelée au Canada jusqu'à ce jour.

Plus tôt cette semaine, l'OIE et la FAO ont noté l'émergence d'une nouvelle souche d'influenza aviaire hautement pathogène de type H5N1. Bien que l'OIE ait déclaré que la mutation génétique ne nécessite pas une alerte immédiate, les deux organisations ont recommandé une surveillance continue des virus de l'influenza aviaire.

L'enquête canadienne sur les oiseaux sauvages est menée par le Centre canadien coopératif de la santé de la faune pour le compte de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA), de l'Agence de la santé publique du Canada, d'Environnement Canada, de partenaires des gouvernements provinciaux et territoriaux et du gouvernement des États-Unis.

Si, au cours de l'enquête, on détecte la présence d'un virus hautement pathogène chez les oiseaux sauvages, l'ACIA alertera les producteurs de la région visée et procédera à une surveillance accrue chez la volaille. L'ACIA effectue une surveillance régulière de la présence de virus de l'influenza aviaire dans les troupeaux commerciaux.

L'enquête comprend l'analyse des oiseaux sauvages trouvés morts, laquelle permet de détecter la présence de virus de l'influenza aviaire hautement pathogène en milieu sauvage. L'objectif pour 2011-2012 est d'échantillonner au moins 3 000 oiseaux sauvages morts à l'échelle du Canada.

Toute personne qui trouve un oiseau sauvage mort doit communiquer avec le Centre canadien coopératif de la santé de la faune en composant le 1-866-544-4744 ou en visitant son site Web à l'adresse www.ccwhc.ca.

L'enquête comprend également un volet relatif aux oiseaux vivants qui vise à effectuer le suivi des virus qui circulent chez les populations d'oiseaux sauvages, ainsi que des échanges et des changements génétiques qui surviennent chez ces virus sur plusieurs années. Au cours de l'enquête de cette année, on effectuera un échantillonnage chez environ 600 canards vivants des Prairies ainsi que chez près de 2 000 canards vivants du Québec, du Nunavut et des provinces Maritimes.

Suivez-nous sur Twitter pour connaître les toutes dernières nouvelles sur la santé des animaux : www.twitter.com/ACIA_Animaux.

Renseignements

  • Agence canadienne d'inspection des aliments
    Relations avec les médias
    613 773 6600