Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

10 avr. 2012 15h26 HE

L'enquête de 2010 démontre que la pêche récréative contribue à l'économie canadienne

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 10 avril 2012) -

Note aux éditeurs : Une photo est associée à ce communiqué de presse.

L'honorable Keith Ashfield, ministre des Pêches et des Océans et ministre responsable de la Porte de l'Atlantique, a annoncé aujourd'hui les résultats de l'Enquête sur la pêche récréative au Canada de 2010 qui démontre l'importance de la pêche récréative pour les Canadiens, les collectivités et le secteur du tourisme. Il s'agit de la huitième d'une série d'enquêtes effectuées tous les 5 ans depuis 1975. Elle représente l'évaluation définitive de la pêche récréative au Canada.

« Non seulement la pêche récréative est-elle une occasion de profiter des grands espaces en famille ou entre amis, mais elle soutient également notre économie en attirant des touristes et en créant de l'emploi », a dit le ministre Ashfield. « Nous assurerons la conservation et la protection de ce poisson et de son habitat afin que les Canadiens puissent continuer d'en profiter au cours des prochaines années. »

La pêche récréative apporte une contribution importante à l'économie canadienne. En 2010, les pêcheurs à la ligne ont généré 8,3 milliards de dollars aux économies locales, ce qui représente une hausse de 10 % par rapport à 2005.

« Notre gouvernement reconnaît la contribution des pêches locales à l'économie canadienne, en particulier dans les régions rurales », a ajouté le ministre Ashfield. « Nous poursuivrons notre collaboration avec nos partenaires en vue de protéger les océans, lacs et rivières naturels et de grande valeur du Canada pour les générations à venir. »

L'enquête de 2010 a révélé que plus de 3,3 millions de pêcheurs à la ligne adultes ont participé à diverses activités de pêche au Canada, soit sensiblement le même nombre qu'en 2005. Les pêcheurs à la ligne ont passé plus de 43 millions de journées à la pêche. Par ailleurs, près de 93 % de la pêche à la ligne a été pratiquée en eau douce. En 2010, les pêcheurs à la ligne canadiens, non résidents et étrangers ont effectué plus de deux millions de voyages au Canada.

L'enquête, réalisée par Pêches et Océans Canada en collaboration avec divers organismes provinciaux et territoriaux responsables de la pêche et de la délivrance de permis, contient de l'information détaillée sur les activités de pêche récréative menées dans l'ensemble des provinces et des territoires. On y décrit en outre l'apport de la pêche à l'économie canadienne. Pour consulter l'enquête complète en ligne, visitez le site Web de Pêches et Océans Canada à l'adresse suivante : http://www.dfo-mpo.gc.ca/stats/rec/canada-rec-fra.htm.

Aux fins de diffusion :

L'honorable Keith Ashfield, ministre des Pêches et des Océans, a annoncé aujourd'hui la publication de l'Enquête de 2010 sur la pêche récréative au Canada. La pêche récréative occupe une place importante dans l'économie canadienne. En 2010, les pêcheurs à la ligne ont apporté 8,3 milliards de dollars à l'économie canadienne, ce qui représentait une augmentation de 10 % par rapport à l'estimation de 2005. Les investissements directement attribuables à la pêche ont augmenté par rapport à 2005. En 2010, plus de 3,3 millions de pêcheurs à la ligne d'âge adulte ont pris part à diverses activités de pêche partout au Canada, soit un nombre sensiblement le même qu'en 2005. Les pêcheurs à la ligne ont passé plus de 43 millions de journées à la pêche.

http://www.dfo-mpo.gc.ca

Renseignements

  • Pêches et Océans Canada, Ottawa
    Frank Stanek
    Relations avec les médias
    (613) 990-7537

    Pêches et Océans Canada, Ottawa
    Barbara Mottram
    Attachée de presse, Cabinet du ministre
    (613) 992-3474