BUREAU DE LA SECURITE DES TRANSPORTS DU CANADA

BUREAU DE LA SECURITE DES TRANSPORTS DU CANADA

11 avr. 2006 14h00 HE

L'enquête du BST révèle que la surcharge de l'appareil, les conditions météorologiques givrantes, le stress et la fatigue sont en cause dans l'accident d'aviation mortel survenu à l'île Pelée

GATINEAU, QUEBEC--(CCNMatthews - 11 avril 2006) - Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) publie son rapport d'enquête final (A04H0001) sur le Cessna 208B Caravan exploité par Georgian Express Ltd. qui s'est écrasé au large de l'île Pelée (Ontario) le 17 janvier 2004, causant la mort de ses 10 occupants.

L'enquête a permis d'établir que la masse de l'avion au décollage dépassait d'au moins 15 % la masse maximale brute autorisée et qu'il y avait de la glace sur l'avion. En conséquence, l'avion évoluait nettement en dehors des limites de certification lui permettant de voler en toute sécurité. L'enquête a également établi que l'avion a décroché à une hauteur insuffisante pour permettre une sortie du décrochage et que l'avion a percuté la surface gelée du lac Erié. Le Bureau a conclu que le stress et la fatigue ont sans doute influé de façon négative sur la décision du pilote d'entreprendre le vol.

En octobre 2004, le Bureau avait émis deux recommandations à Transports Canada. Le Bureau avait recommandé au Ministère d'exiger que les poids passagers réels soient utilisés pour les petits aéronefs exploités dans le cadre d'un service aérien commercial ou d'un service de taxi aérien. Transports Canada avait répondu que l'examen des normes se poursuivait et que l'une des options envisagées consistait à exiger l'utilisation des poids passagers réels. Le BST s'inquiète du fait que le délai requis pour modifier la norme risque d'être excessif. Le Bureau avait également recommandé que le Ministère réévalue les poids standard pour les passagers et les bagages à main et les ajuste pour tous les aéronefs en fonction des réalités actuelles. Transports Canada avait indiqué qu'il avait réévalué les poids standard pour les passagers et les bagages à main et qu'il les avait ajustés pour tous les aéronefs.

En outre, le 31 janvier 2006, à la lumière des données de l'enquête sur cet accident et dans le cadre de l'enquête qui se poursuit sur l'accident mortel survenu le 6 octobre 2005 à Winnipeg (Manitoba), le BST a émis des recommandations sur l'utilisation des avions Cessna 208 dans des conditions givrantes. Le Bureau a recommandé que Transports Canada prenne des mesures pour réglementer les autorisations de décollage des Cessna 208, 208A et 208B immatriculés au Canada lorsque les conditions météorologiques prévues font état de givrage d'intensité supérieure au givrage léger et pour interdire la poursuite des vols dans de telles conditions tant que la navigabilité de l'avion évoluant dans de telles conditions n'aura pas été démontrée. Le Bureau a également recommandé que la Federal Aviation Administration (FAA) des Etats-Unis prenne des mesures pour réviser la certification des avions Cessna 208 afin d'interdire le vol dans ces conditions.

Rappelons que le 17 janvier 2004, le Cessna 208B Caravan exploité par Georgian Express Ltd. effectuait un vol entre l'île Pelée et Windsor (Ontario) avec à son bord le pilote et neuf passagers. L'avion a entrepris la course au décollage et a utilisé presque toute la longueur de piste utilisable de 3300 pieds. L'avion a ensuite adopté un angle de montée très faible tout en effectuant un virage vers le nord au-dessus de la surface gelée du lac Erié en direction de Windsor. A quelque 1,6 mille marin de l'extrémité départ de la piste, l'avion a heurté la surface gelée du lac, causant la mort du pilote et des neuf passagers.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Ce communiqué est disponible sur le site du BST à www.bst.gc.ca.

Renseignements

  • Bureau de la sécurité des transports du Canada
    John Cottreau
    Conseiller principal, Relations avec les médias
    (819) 994-8053
    ou
    Bureau de la sécurité des transports du Canada
    Christian Plouffe
    Conseiller, Relations avec les médias
    (819) 953-7812