BUREAU DE LA SECURITE DES TRANSPORTS DU CANADA

BUREAU DE LA SECURITE DES TRANSPORTS DU CANADA

06 sept. 2007 13h00 HE

L'enquête du Bureau de la sécurité des transports révèle qu'il y avait des lacunes dans les systèmes moteurs et dans les procédures d'accostage de BC Ferries et du Queen of Oak Bay en 2005

GATINEAU, QUEBEC--(Marketwire - 6 sept. 2007) - Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) publie son rapport final (M05W0111) sur la perte de propulsion qui a mené à l'échouement du traversier Queen of Oak Bay exploité par BC Ferries le 30 juin 2005.

L'enquête du BST révèle que les procédures de BC Ferries relatives aux tâches critiques pour la sécurité et à la manoeuvre du navire lors des manoeuvres d'accostage présentaient des lacunes. En outre, le Bureau se préoccupe de la faible utilisation de dispositifs automatiques de coupure et du fait que la configuration des moteurs de ces navires puisse faire en sorte qu'une défaillance unique d'un des moteurs principaux compromette l'ensemble du système de propulsion, faisant courir un risque au navire, aux passagers, à l'équipage et aux personnes à terre.

Pendant l'enquête, le BST a fait parvenir deux communications de sécurité à BC Ferries. L'une portait sur l'absence de dispositif à sécurité intégrée sur le système de propulsion du Queen of Oak Bay et d'autres navires de catégorie C de la flotte de BC Ferries; l'autre soulignait diverses anomalies constatées par les enquêteurs du BST dans la géométrie et le montage des tringleries de commande des régulateurs.

Le surintendant de la gare maritime de la baie Horseshoe a émis une directive aux chefs mécaniciens de BC Ferries les chargeant de faire inspecter les tringleries de commande des moteurs principaux deux fois par jour pour s'assurer que tous les composants sont bien en place. BC Ferries a fait savoir qu'il préparait une gamme de procédures pour la gestion des tâches critiques pour la sécurité lors des manoeuvres d'accostage et d'appareillage. BC Ferries a également indiqué que la documentation relative aux Normes d'entretien de la flotte faisait l'objet d'une révision.

Rappelons que le 30 juin 2005, le traversier Queen of Oak Bay a subi une perte de propulsion qui l'a fait dévier de sa trajectoire. Il a heurté 28 embarcations de plaisance amarrées à la marina de la baie Horseshoe avant de s'échouer dans la marina.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Le présent communiqué, le document d'information et le rapport final M05W0111 sont disponibles sur le site Web du BST (www.bst.gc.ca).

Renseignements

  • Bureau de la sécurité des transports du Canada
    John Cottreau
    Conseiller principal, Relations avec les médias
    819-994-8053