EIF Canada - Stand Up To Cancer Canada

EIF Canada - Stand Up To Cancer Canada

30 sept. 2015 10h00 HE

L'Equipe de Rêve Stand Up To Cancer Canada-Fondation canadienne du cancer du sein est annoncée juste un an après la première émission télévisée de collecte de fonds

Un investissement de 9 millions de dollars financera une recherche et des traitements révolutionnaires effectués par la nouvelle équipe collaborative, pancanadienne dirigée par Tak W. Mak et Samuel Aparicio

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 30 sept. 2015) -

Note aux rédacteurs : Une photo accompagnant ce communiqué sera disponible sur le fil photo de la Presse Canadienne via Marketwired.

L'Équipe de Rêve de Stand Up To Cancer Canada pour la recherche de nouvelles approches au traitement du cancer du sein triple négatif (CSTN) et autres types de cancers du sein agressifs a été formée grâce à un investissement de 9 millions de dollars provenant d'une coalition de bailleurs de fonds.

L'Équipe de Rêve reflète la collaboration entre Stand Up To Cancer Canada (SU2C Canada), la Fondation canadienne du cancer du sein (FCCS) avec le soutien de CIBC et de l'Institut ontarien de recherche sur le cancer (IORC). L'American Association for Cancer Research (AACR) International - Canada est le partenaire scientifique de SU2C Canada.

Tak W. Mak, PhD, directeur de l'Institut de la famille Campbell de recherche sur le cancer du sein au Princess Margaret Cancer Centre de Toronto est le chef de l'Équipe de Rêve. Le co-chef de l'Équipe de Rêve est Samuel Aparicio, BM, BCh, Ph D. Il est titulaire de la chaire Nan and Lorraine Robertson pour la recherche sur le cancer du sein à l'Université de la Colombie-Britannique à Vancouver et le chef du département d'oncologie moléculaire et du cancer du sein à la BC Cancer Agency.

L'Équipe de Rêve du cancer du sein de SU2C Canada-FCCS est la première à être annoncée depuis le lancement de SU2C Canada en 2014. L'équipe est financée sur une période de quatre ans avec 6 millions de dollars fournis par SU2C et par la FCCS, avec le soutien de CIBC, et 3 millions de dollars fournis par l'IORC. L'équipe dirigera des essais cliniques dans six provinces, et ceux de l'Ontario seront financés par l'IORC. Les fonds de SU2C Canada proviennent de la télédiffusion de l'année dernière qui a demandé au public canadien de s'engager et appuyer la recherche, la sensibilisation et l'éducation sur le cancer.

Le projet de recherche de l'Équipe de Rêve consiste à créer de nouvelles thérapies contre les cancers du sein agressifs. Ces nouveaux traitements attaqueront les changements dans les génomes des cellules cancéreuses qui rendent les tumeurs instables et vulnérables à ces attaques. C'est-à-dire que les nouveaux médicaments exploiteront le « talon d'Achille » du cancer. L'Équipe de Rêve fera des tests sur trois médicaments candidats et examinera leur efficacité pour l'arrêt ou le ralentissement du processus de reproduction des cellules cancéreuses. Les chercheurs espèrent également identifier des biomarqueurs de l'activité du médicament qui les aideront à donner aux patientes les traitements les plus efficaces pour leur cancer du sein particulier.

Dr Mak a déclaré : « Attaquer l'instabilité génétique des cellules tumorales dans les cancers du sein agressifs n'a pas vraiment été essayé précédemment. Nous donnerons nos nouveaux médicaments aux patientes chez qui les autres traitements n'ont pas été efficaces et nous les surveillerons pour voir si un pourcentage significatif de ces patientes répond à un de ces médicaments. C'est-à-dire que nous espérons voir une réduction de leur tumeur ou au moins un maintien de maladie sans aggravation. »

Dr Aparicio a annoncé : « Si nos essais cliniques réussissent, notre programme pourrait offrir de nouveaux médicaments qui agiront contre plusieurs sous-types de cancers du sein très agressifs, qui n'ont pas actuellement de thérapies ciblées efficaces. En exploitant notre compréhension croissante de l'évolution du cancer et de la génomique au niveau d'une seule cellule, nous espérons également élaborer des biomarqueurs et des stratégies de traitement combiné qui identifieront les groupes de patients les plus susceptibles de profiter des nouveaux médicaments que nous testons. »

En plus des chefs, les chercheurs principaux de l'Équipe de Rêve sont notamment, Morag Park, Ph. D., directeur du Centre de recherche sur le cancer de Rosalind et Morris Goodman, Université McGill, Montréal; Kathleen Pritchard, MD, principale scientifique à l'Institut de recherche de Sunnybrook, Université de Toronto; et Karen Gelmon, MD, professeure de médecine à l'Université de la Colombie-Britannique à Vancouver. Dans le rôle de représentantes des patientes, de leurs familles et des personnes à risque, on compte Randy Mellon de Toronto, survivante du cancer du sein; Zuri Scrivens de Langley, Colombie-Britannique, survivante du cancer du sein; et Wendie den Brok, MD, survivante d'un CSTN avancé et oncologue médicale en formation à la BC Cancer Agency à Vancouver. Den Brok sera également chercheuse dans l'équipe scientifique.

« Nous n'avons pas de traitement efficace pour les CSTN et autres types de cancers du sein agressifs. » a déclaré Phillip A. Sharp, PhD, lauréat du Prix Nobel et professeur d'institut au David H. Koch Institute for Integrative Cancer Research du Massachusetts Institute of Technology (MIT). Il est le coprésident du Comité consultatif scientifique de SU2C Canada (CCSC). « L'Équipe de Rêve du cancer du sein SU2C Canada-FCCS prévoit de changer cette situation en élaborant de nouveaux médicaments qui viseront les vulnérabilités de cette maladie. »

Dr Sharp a pour coprésident du CCSC, Dr Alan Bernstein, PhD, PDG de l'Institut canadien de recherches avancées (ICRA).

Dr Bernstein a déclaré : « La nouvelle Équipe de Rêve est constituée de chercheurs canadiens les plus chevronnés qui s'appuieront sur la recherche exceptionnelle menée au Canada. Il est important de noter que les essais cliniques seront menés à travers tout le pays. C'est ce qu'il y a de mieux dans la science au Canada. »

Lynne Hudson, PDG de la FCCS a remarqué : « Grâce aux progrès significatifs dans la thérapie du cancer du sein au cours de ces dernières années, moins de femmes sont décédées à cause de cette maladie.

Mais une femme sur neuf peut s'attendre à recevoir un diagnostic du cancer du sein durant sa vie, et nous devons faire mieux. Le développement de thérapies utilisées plus rapidement chez les patientes, surtout pour ce qui est des sous-types n'ayant pas les mêmes options de traitement que les types de cancers du sein plus courants, est une des principales priorités pour nous et notre communauté. Ce partenariat avec SU2C Canada, et particulièrement avec cette Équipe de Rêve, consiste réellement à pénétrer audacieusement dans ces nouveaux domaines et à élaborer des traitements dont on a désespérément besoin. »

« Avec tant de familles canadiennes touchées par le cancer du sein, CIBC est fière de continuer son partenariat de longue date avec la Fondation canadienne du cancer du sein en appuyant cette Équipe de Rêve exceptionnelle, » a déclaré Christina Kramer, vice-présidente à la direction à CIBC et cadre déléguée de la Course à la vie CIBC. « En investissant dans des collaborations novatrices telles que celle-ci, nous changerons l'avenir du cancer du sein ici au Canada et dans le monde entier. »

Selon Thomas J. Hudson, MD, président et directeur scientifique de l'IORC, le financement assuré par ce dernier sera essentiel dans l'établissement d'essais cliniques précoces pour tester les nouveaux médicaments, une fois que leur efficacité et leur innocuité ont été démontrées en laboratoire.

Dr Hudson a déclaré : « L'IORC et SU2C Canada partagent un objectif commun dans leur soutien de la recherche translationnelle. À savoir, assurer que les meilleures découvertes dans la recherche sur le cancer soient transformées dans de nouvelles approches et thérapies qui profiteront aux patients. Nous sommes heureux de joindre nos forces avec SU2C Canada et FCCS et d'appuyer cette équipe. »

« L'Ontario est heureuse d'appuyer des travaux de recherche novateurs par l'entremise de l'Institut ontarien de recherche sur le cancer, » a déclaré Reza Moridi, ministre ontarien de la Recherche et de l'Innovation. « Cette équipe de rêve est un exemple parfait du type de collaboration que notre province cherche à encourager et à promouvoir. Trouver de nouvelles façons de traiter le cancer du sein donne de l'espoir aux patientes et à leur famille et peut présenter des avantages importants pour la santé et l'économie. »

L'Équipe de Rêve du cancer du sein de SU2C Canada-FCCS est l'une des deux premières Équipes de Rêve évaluées par le CCSC. SU2C Canada, un projet d'EIF Canada, est un organisme de bienfaisance canadien enregistré, il prévoit également l'annonce de la deuxième Équipe de Rêve qui travaille sur les cellules souches cancéreuses.

L'équipe Mak-Aparicio a été sélectionnée après une évaluation minutieuse effectuée par le CCSC et dirigée par Dr Sharp et Dr Bernstein. Le processus d'examen a commencé avec une Invitation à présenter des idées lancée par AACR International - Canada en octobre 2014. Les trois équipes finalistes ont rencontré le CCSC et le Sous-comité sur le cancer du sein à Toronto en juin dernier pour présenter leurs plans et répondre aux questions. Ce niveau inhabituel d'interaction en face-à-face entre les candidats et les examinateurs a permis la sélection de la meilleure équipe.

Outre Dr Sharp et Dr Bernstein, le CCSC est constitué de Carlos L. Arteaga, MD, professeur de médecine et de la biologie du cancer à Vanderbilt University School of Medicine à Nashville, Tennessee; Carol L. Prives, PhD, Professeure DaCosta des sciences biologiques à la Columbia University à New York; Jenny C. Chang, MD, titulaire de la chaire Emily Herrmann pour la recherche sur le cancer et directrice du Cancer Center au Houston Methodist Hospital à Houston; et Sheila Toews, ancienne présidente du Manitoba Provincial Health Ethics Network, en tant que représentante des patients. Les autres participants à cet examen sont le sous-comité du cancer du sein du CCSC, présidé par Nancy E. Davidson, MD, directrice de l'University of Pittsburgh Cancer Institute; Shannon L. Puhalla, MD, professeure adjointe, University of Pittsburgh School of Medicine; Laura J. van ' t Veer, PhD, professeure à l'University of California San Francisco Helen Diller Family Comprehensive Cancer Center; et Eric P. Winer, MD, chef des cancers des femmes au Dana-Farber Cancer Institute à Boston.

En tant que partenaire scientifique de SU2C Canada, AACR International - Canada, la division canadienne du plus grand organisme scientifique dans le monde qui se consacre à la recherche sur le cancer, est responsable de la gestion des subventions et de la surveillance pour vérifier que le progrès soit réalisé.

EIF Canada / Stand Up To Cancer Canada

EIF Canada, un organisme de bienfaisance canadien enregistré (numéro d'enregistrement 80550 6730 RR0001), fondé par la fondation américaine Entertainment Industry Foundation, a été créé pour diriger des programmes de bienfaisance au Canada qui traitent de questions de santé et autres. Stand Up To Cancer Canada (SU2C Canada) est un programme d'EIF Canada qui collecte des fonds pour financer des équipes de recherche collaboratives canadiennes, ainsi que des programmes d'éducation et de sensibilisation menés au Canada.

Les organismes collaborant avec l'initiative SU2C Canada incluent la Fondation canadienne du cancer du sein, avec l'appui de CIBC; la Société canadienne du cancer; le Consortium sur les cellules souches cancéreuses avec un financement de Génome Canada et les Instituts de recherche en santé du Canada; l'Institut ontarien de recherche sur le cancer; et The Hospital for Sick Children (SickKids). MasterCard et AstraZeneca sont les premières entreprises canadiennes à appuyer SU2C Canada.

Pour de plus amples renseignements sur Stand Up To Cancer Canada, veuillez visiter le site Web www.standup2cancer.ca.

Fondation canadienne du cancer du sein

La Fondation canadienne du cancer du sein (FCCS) est le principal organisme communautaire du Canada consacré à la création d'un avenir sans cancer du sein. Ses investissements dans des programmes novateurs et essentiels de recherche et d'éducation ont mené à des progrès dans la prévention, le diagnostic, le traitement et les soins du cancer du sein. Depuis 1986, la FCCS a été au premier rang d'un mouvement national d'appui et d'intervention pour la communauté du cancer du sein. Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site Web www.cbcf.org.

Institut ontarien de recherche sur le cancer

IOCR est un institut novateur de recherche et de développement du cancer consacré à la prévention, à la détection précoce, au diagnostic et au traitement du cancer. L'Institut est une société autonome sans but lucratif financée par le gouvernement de l'Ontario. La recherche de l'IOCR appuie plus de 1700 chercheurs, cliniciens scientifiques, personnel de recherche et assistants travaillant à son siège et dans les instituts de recherche et universités à travers la province de l'Ontario L'IOCR fait actuellement une recherche clé dans les petites molécules, les produits biologiques, les cellules souches, l'imagerie, la génomique et l'informatique biologique. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Web www.oicr.on.

AACR International - Canada

AACR International - Canada un organisme de bienfaisance canadien enregistré et a pour mission de prévenir et de guérir le cancer grâce à la recherche, à l'éducation, à la communication et à la collaboration. AACR International-Canada organise des conférences scientifiques spécialisées; offre des ateliers éducationnels, des bourses de recherches et des subventions de recherche; collabore avec des survivants du cancer; sensibilise le grand public des progrès dans la recherche sur le cancer; et intervient pour un solide financement de recherche. En sa qualité de partenaire scientifique de Stand Up To Cancer Canada, AACR International - Canada fournit un contrôle scientifique et mène des évaluations expertes par les pairs et l'administration des subventions. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Web www.AACRCanada.ca.

Renseignements