SOURCE: Integra Gold Corp.

Integra Gold Corp

07 mars 2016 10h59 HE

L'équipe SGS Geostat remporte le Défi Ruée vers l'or Integra Gold

L'équipe SGS Geostat reçoit 500 000 $ pour sa soumission; Une somme de 250 000 $ recueillie au cours de la soirée finale sera versée à des oeuvres de bienfaisance de la région de Val-d'Or, au Québec

VANCOUVER, BC--(Marketwired - 7 mars 2016) - Integra Gold Corp. (TSX CROISSANCE: ICG) (OTCQX: ICGQF) (" Integra " ou la " Société ") est très heureuse d'annoncer que l'équipe SGS Geostat du Québec s'est hissée en première place et a remporté hier soir le Défi Ruée vers l'or, devant une foule de 400 personnes lors de la Soirée finale du Défi Ruée vers l'or à la salle Carlu à Toronto. L'équipe SGS Geostat l'a emporté contre quatre autres finalistes et sa soumission qui faisait appel à l'apprentissage automatique et à des méthodes géologiques traditionnelles a été retenue comme la proposition gagnante, en mesure de produire des cibles d'exploration sur l'ensemble du projet Lamaque de la Société, à Val-d'Or, au Québec. SGS Geostat a utilisé des méthodes géostatistiques perfectionnées pour compiler les données et produire un modèle d'expansion et de blocs impartial. Un système de notation des perspectives d'exploration a mis à contribution les connaissances géologiques et l'apprentissage automatique (un sous-domaine de l'intelligence artificielle), ce qui a permis de définir des cibles de grande valeur. Ces cibles ont ensuite été validées au moyen d'un programme de réalité virtuelle qui repose sur la technologie Oculus Rift. La proposition soumise a impressionné à la foi le jury technique et les géants de l'industrie qui ont évalué la présentation au cours d'une grande finale " dans la fosse aux lions ". À titre de gagnant, SGS Geostat a remporté un gros lot de 500 000 $.

Comme l'a fait observer George Salamis, président du conseil de la Société, " Le Défi Ruée vers l'or a offert aux gouvernements, aux sociétés minières et aux financiers de l'industrie minière l'occasion d'emprunter de nouveaux chemins et de prendre part à l'action. Nous remettons en cause la façon traditionnelle de penser et nous abordons de nouveaux horizons et employons une technologie qui brise le moule et qui est appelée à jouer un rôle essentiel dans l'industrie minière. La proposition de SGS Geostat est l'innovation par excellence du Défi Ruée vers l'or qui a franchi de nouvelles frontières. Nous avons été témoins de la rencontre entre la technologie et l'industrie minière et la mise à jour du grand mystère de la découverte de gisements. SGS Geostat a remporté la mise, s'est hissée jusqu'à la demi-finale et a impressionné les géants de l'industrie par son utilisation de l'apprentissage automatique et de la réalité virtuelle, tout en faisant une large part aux techniques géologiques traditionnelles fondées sur les données ".

Et comme l'a fait remarquer le président et chef de la direction d'Integra, Stephen de Jong, " Le Défi Ruée vers l'or a dépassé toutes nos attentes à tous les égards. Le concours a confirmé notre engagement indéfectible à toujours nous efforcer de penser autrement et à créer de la valeur pour nos actionnaires. Un certain nombre des cibles d'exploration établies grâce au Défi ne s'apparentent à rien de ce que nous avons vu auparavant. Nous avons décidé d'accélérer le programme d'exploration et de commencer à sonder certaines de ces cibles très bientôt. Nous remercions tous les participants de s'être investis dans le Défi et de nous avoir aidés à en faire une réussite formidable. Continuez à suivre le programme du Défi Ruée vers l'or, tandis que la Société poursuit ses efforts en vue de la prochaine grande découverte d'or à Val-d'Or ".

L'équipe SGS Geostat vient du Québec et se compose des personnes que voici : 

  • Guy Desharnais
  • Jean-Philippe Paiement
  • Doug Hatfield
  • Nicolas Babin
  • Claude Bisaillon
  • Yann Camus
  • Maxime Dupéré
  • Matthew Halliday
  • Amanda Landriault
  • Lyne Maître
  • Patrick Perez
  • Nicolas Poupart

Guy Desharnais, capitaine de l'équipe SGS Geostat, a commenté en ces termes les résultats : " Nous tenons à remercier vivement Integra Gold et ses commanditaires d'avoir organisé ce concours. En tant que géologues, ingénieurs et informaticiens qui doivent souvent composer avec des contraintes et des facteurs limitatifs, nous avons grandement apprécié cette occasion de harnacher notre créativité et notre curiosité collective et d'offrir de nouvelles cibles d'exploration dans cette région minière historique réputée partout dans le monde ".

Des prix ont été remis aux autres finalistes, dans l'ordre que voici :

  • deuxième place : 150 000 $ -- les Data Miners;
  • troisième place : 80 000 $ -- les Goldcrushers;
  • quatrième place : 50 000 $ -- Paul Pearson;
  • cinquième place : 50 000 -- GoldRX.

Le prix de l'audience fut remporté par l'équipe GoldRX (Craig Hart et Sara Jenkins). Les gagnants partageront C$10 000. Cette somme a été gracieusement remis par le syndicat du financement récemment compléter en février 2016. Les membres du syndicat ont aussi présenté une contribution de C$10 000 à des organismes à but non lucratif de la région de Val d'Or. 

Comme l'a commenté Stephen de Jong, président et chef de la direction d'Integra Gold, " Ces cinq finalistes ont fait preuve d'un talent extraordinaire, misant sur des idées très innovatrices qui ont franchi de nouvelles frontières et permettront de faire les prochaines grandes découvertes d'or aux terrains Sigma-Lamaque et au-delà. Nous rendons hommage à ces équipes et les remercions des efforts prodigieux qu'ils ont consentis ". 

Integra a été impressionnée par les équipes gagnantes provenant du Québec, du Canada et d'autres régions ailleurs dans le monde. Integra remercie Luc Blanchette, ministre des Mines du Québec et ministre responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue et ministre responsable du nord du Québec, qui a assisté à la soirée et qui a prononcé une allocution au nom du gouvernement du Québec.

Les géants de l'industrie que voici ont départagé les cinq finalistes : Brent Cook, géologue économiste et commentateur de BNN; Chantal Gosselin, directrice de Silver Wheaton Corp., ingénieur minier et ancienne directrice des fonds de ressources, de la région de Val-d'Or; Rob McEwen, fondateur de Goldcorp Inc. et de McEwen Mining Inc.; Sean Roosen, président et chef de la direction d'Osisko Gold Royalties Ltd.; ainsi que Randy Smallwood, chef de la direction de Silver Wheaton Corp. Chaque finaliste avait 7 minutes pour présenter sa proposition sur la façon de faire la prochaine grande découverte d'or à Val-d'Or, au Québec.

Comme l'a fait remarquer le géant de l'industrie Rob McEwen, " Nous avons maintenant passé le flambeau. En 2001, le Défi Goldcorp a lancé la carrière des trois derniers finalistes et je sais que l'équipe SGS Geostat recueillera les fruits du Défi Ruée vers l'or qu'elle vient de remporter. Notez bien ce que je vous dis, ce n'est pas la première ni la dernière fois que vous entendrez parler de l'équipe SGS Geostat. J'ai eu la chance de participer au Défi Ruée vers l'or et j'ai très hâte de voir la suite du programme prévu par Steve de Jong et son équipe d'Integra Gold ".

Les recettes de la soirée iront à un éventail d'organismes de bienfaisance de la région de Val-d'Or.

Un film vidéo de la soirée sera disponible au cours des prochains jours sur le site Web integragold.com.

Et voici les finalistes…

  1. Les Data Miners. Vincent Dubé-Bourgeois (capitaine de l'équipe), Antoine Caté, William Oswald, Fabien Rabayrol, Nathalie Schnitzler et Sarane Sterckx sont des étudiants en géologie qui travaillent actuellement sur leurs maîtrises ou leurs doctorats dans divers domaines. Tous les membres de l'équipe ont une expérience de l'exploration auprès d'une variété de sociétés canadiennes ou de commissions géologiques canadiennes ou provinciales, y ayant servi à titre de géologues débutants ou de conseillers en géologie.
  2. Les Goldcrushers. Affiliés au Corporate Geoscience Group (CGSG), Kwesi Appiah, Amanda Buckingham, Oliver Kreuzer (capitaine de l'équipe), John Mortimer, Greg Walker et Andy Wilde mettent à contribution une expérience sur le terrain acquise auprès de sociétés en activité partout dans le monde, ainsi que des efforts de premier plan en exploitation minière, en exploration de métaux et d'hydrocarbures, et aux plans de la définition de structures, de la production et de l'activité géologique globale. Cumulant collectivement plus de 130 années d'expérience, les membres de l'équipe ont des états de service qui attestent de leur capacité à livrer des résultats probants aux clients, ce qui comprend notamment la participation à un grand nombre de découvertes majeures.
  3. GoldRX. Craig Hart, directeur de la MRDRU depuis 2009, possède plus de 25 années d'expérience dans la cartographie et l'évaluation des contextes géologiques régionaux des districts miniers de la Cordillère, principalement auprès de la commission géologique du Yukon. Sara Jenkins, spécialiste du SIG à la MDRU, a participé aux travaux de gestion cartographique et des données relative à la recherche de gîtes minéraux depuis les cinq dernières années, principalement en ce qui concerne des projets au Yukon, en Colombie-Britannique, dans les ceintures métallogéniques Tethyan et en Amérique du Sud. 
  4. Paul Pearson. Paul fait valoir une expérience variée et pratique en géologie structurale dans les Amériques et en Australasie, se spécialisant en particulier dans la conception et la direction de programmes d'exploration de ressources minérales et d'hydrocarbures qui ont connu le succès dans un large éventail de contextes géologiques. Paul dirige actuellement une firme mondiale de conseils en géologie, Latin Global Structural Geology, qui intègre la géologie structurale 3D et des modèles de ressource minérale afin d'accélérer la découverte de gisements minéraux.
  5. SGS Geostat. Le capitaine de l'équipe Guy Desharnais et Jean-Philippe Paiement sont des géologues de l'exploration et des spécialistes de l'estimation des ressources. Doug Hatfield est un ingénieur chimiste et un géométallurgiste qui possède une expérience du règlement des problèmes à l'aide de techniques d'apprentissage automatique. L'équipe se compose des autres membres que voici : Nicolas Babin, Claude Bisaillon, Yann Camus, Maxime Dupéré, Amanda Landriault, Lyne Maître, Patrick Perez et Nicolas Poupart.

À propos du Défi Ruée vers l'or

Le Défi Ruée vers l'or d'Integra Gold est un concours assorti d'un prix administré à l'aide de la plateforme d'externalisation ouverte populaire HeroX (www.herox.com). HeroX est un produit dérivé de XPRIZE, l'organisation de premier plan qui solutionne les " Grands défis " mondiaux par la création et la gestion de concours de prestige d'envergure assortis de prix. Après leur inscription au concours, les participants de tous les horizons et de toutes les régions du monde ont pu avoir accès à une base de données d'une ampleur inégalée, composée de 6 téraoctets et de 75 années de données d'exploitation et d'exploration minière provenant des anciennes mines Sigma et Lamaque que possède Integra Gold à Val-d'Or, au Québec. La personne ou le groupe dont la proposition offre les meilleures perspectives de la prochaine grande découverte d'or aux terrains des mines Sigma et Lamaque, selon une série de critères pondérés dont font état les règlements du concours (www.herox.com/IntegraGoldRush), remporte sa part du prix en argent de un million de dollars CAD, en plus d'accéder à la notoriété. Pour de plus amples renseignements : www.integragold.com/goldrush.

À propos d'Integra Gold

Integra Gold est une petite société d'exploration de gisements aurifères qui pilote des projets à Val-d'Or, au Québec, l'un des meilleurs territoires miniers au monde. La Société mise principalement sur son projet à haute teneur Lamaque Sud. En 2014, Integra a réalisé l'acquisition relutive du complexe de l'usine et de la mine Sigma, une installation de traitement et de gestion des résidus pourvue de tous les permis requis d'une capacité de traitement de 2 200 tonnes par jour. Grâce aux principaux permis fédéraux et provinciaux en vigueur, aux possibilités offertes par l'infrastructure existante et le potentiel d'exploration, cette acquisition a permis d'éliminer des coûts importants et d'écourter le calendrier de mise en œuvre généralement associé aux projets miniers. Pourvue d'une capitalisation sur les marchés de 160 millions de dollars, Integra a pu obtenir des capitaux de plus de 75 millions de dollars depuis 2013, et ce, malgré des prix de l'or à la baisse. En février 2016, Eldorado Gold Corporation a réalisé un investissement stratégique dans Integra et acquis 15 % des actions ordinaires en circulation. Integra a récemment été désignée comme l'une des 50 sociétés inscrites parmi les plus performantes en 2015 à la Bourse de croissance TSX Venture et a reçu la mention OTCQX Best 50 pour 2015.

AU NOM DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Stephen de Jong
Président et chef de la direction

Suivez Integra Gold sur :

La Bourse de croissance TSX ainsi que son Fournisseur de services réglementaires (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) déclinent toute responsabilité quant à l'adéquation ou l'exactitude du présent communiqué de presse.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs. Certains renseignements contenus dans le présent communiqué de presse constituent des énoncés prospectifs, ce qui comprend notamment le moment de la réalisation d'une estimation des ressources minérales révisée, le moment de la réalisation d'une EEP révisée et la réalisation de la transaction Sigma-Lamaque. Au cours de l'élaboration des énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse, la Société a appliqué certains facteurs et hypothèses qui sont fondés sur ses convictions actuelles ainsi que sur les hypothèses formulées par la Société et les informations qui lui sont actuellement disponibles, y compris le fait qu'elle soit en mesure d'obtenir une approbation, émise par le gouvernement ou toute autre entité de réglementation, qu'elle soit en mesure de se procurer le personnel, l'équipement et les fournitures nécessaires à ses activités d'exploration en quantité suffisante et en temps opportun, et que les résultats réels des activités d'exploration s'avèrent conformes aux attentes de la direction. Bien que la Société considère ces hypothèses comme raisonnables en fonction des informations dont elle dispose actuellement, celles-ci peuvent se révéler inexactes, et les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont assujettis à de nombreux risques, incertitudes et autres facteurs qui pourraient entraîner un écart sensible entre les résultats futurs et ceux exprimés ou sous-entendus dans de tels énoncés prospectifs. Ces facteurs de risque comprennent, entre autres, les questions soulevées par les exigences d'information continue, y compris le rapport de gestion de la direction le plus récent. Le lecteur ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. La Société n'a pas l'intention, et décline expressément toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'évènements futurs ou pour toute autre raison, sauf si cela est exigé par la loi.

Renseignements