Financement agricole Canada

Financement agricole Canada

20 déc. 2011 08h59 HE

Les agriculteurs adoptent la technologie mobile, selon FAC

REGINA, SASKATCHEWAN--(Marketwire - 20 déc. 2011) - Dans le domaine de la technologie mobile, les producteurs canadiens sont à l'avant-garde : selon une étude du groupe consultatif Vision de Financement agricole Canada (FAC), les agriculteurs ont adopté le téléphone intelligent (29 %) aussi rapidement que les autres Canadiens (30 %). Pour consulter les résultats de ce sondage, visitez www.visionfac.ca/recherches.

Il en va de même de l'usage de la tablette électronique : à l'instar de l'ensemble des Canadiens, 6 % des producteurs possèdent une tablette. Les utilisateurs actuels de téléphones intelligents devraient être les plus nombreux à adopter la tablette tactile. Plus de la moitié (53 %) des producteurs canadiens qui utilisent actuellement un téléphone intelligent comptent acquérir une tablette dans les deux prochaines années. Bénéficiant d'une liaison Web stable, ces appareils peuvent transformer les véhicules ou les machines agricoles en bureau mobile où le producteur peut, en toute commodité, passer ses commandes, commercialiser des produits et vérifier, par exemple, la météo, les taux d'intérêt et les marchés des grains.

« Avoir accès à l'information économique et financière pertinente peut offrir un véritable avantage sur un marché où tout va si vite », mentionne Jean-Philippe Gervais, économiste agricole principal à FAC. « L'innovation a toujours été l'une des grandes forces motrices de la rentabilité en agriculture, et la technologie mobile n'est qu'un outil de plus permettant d'obtenir un avantage concurrentiel. »

Outils technologiques que possèdent les producteurs canadiens: http://media3.marketwire.com/docs/fcc_graph.pdf

« Les producteurs canadiens ont l'esprit d'innovation et n'ont jamais hésité à adopter les nouvelles technologies. C'est pourquoi les résultats du sondage ne nous étonnent pas; ils nous font, cependant, clairement comprendre que les divers organismes, comme le nôtre, qui desservent cette industrie dynamique et complexe qu'est l'agriculture, doivent trouver des moyens pour rendre l'information de plus en plus technologiquement conviviale », explique Rémi Lemoine, vice-président exécutif et chef de l'exploitation à FAC.

Autres points saillants du sondage :

  • Le tiers des producteurs (36%) essaieront une nouvelle technologie s'ils reçoivent une rétroaction favorable de leurs pairs.
  • 81 % des producteurs canadiens ont un téléphone cellulaire.
  • Les producteurs de moins de 40 ans sont plus susceptibles d'avoir un téléphone intelligent (41 %) que leurs pairs ayant dépassé cet âge (26 %).
  • Sur le tiers des producteurs qui ont un téléphone intelligent (29 %), la majorité d'entre eux utilisent un Blackberry (63 %), tandis que 24 % utilisent un iPhone.
  • 50 % des producteurs qui n'ont pas de téléphone intelligent disent qu'ils n'en auront jamais, tandis que les autres comptent en acquérir un dans les deux prochaines années.
  • 86 % des répondants ont l'Internet haute vitesse.

« Le sondage nous rappelle une fois encore que l'agriculture est une industrie progressiste », affirme Greg Stewart, président-directeur général de FAC. « Un Canadien sur huit travaille dans l'agriculture et l'industrie agroalimentaire, des secteurs qui nourrissent les gens de par le monde et exportent dans près de 200 pays. Les nouvelles technologies et l'innovation demeureront l'un des avantages stratégiques grâce auxquels le Canada continuera d'être un chef de file dans la nouvelle économie mondiale du savoir ».

Les membres du groupe Vision de FAC - plus de 9 000 producteurs, agro-entrepreneurs et exploitants du secteur agroalimentaire - ont été invités à répondre à ce sondage sur leur utilisation des technologies en juin 2011. Le questionnaire a été envoyé à 9 190 membres de Vision et 4 121 (45 %) d'entre eux y ont répondu. Dans un échantillon de cette taille, la marge d'erreur est de +/- 1 % à raison de 19 fois sur 20. Vous pouvez consulter les résultats complets du sondage à l'adresse suivante : www.visionfac/recherches.

En tant que plus important prêteur à l'industrie agricole canadienne, FAC œuvre pour l'avenir de l'agroindustrie. FAC a un portefeuille de première qualité de plus de 21 milliards de dollars et vient de connaître une 18e année consécutive de croissance. FAC est solide et stable; elle s'est engagée à servir l'industrie peu importe le cycle économique. FAC offre du financement, de l'assurance, des logiciels, des programmes d'apprentissage ainsi que d'autres services commerciaux aux producteurs, aux agroentrepreneurs et aux entreprises agroalimentaires. Passionné de l'agriculture, le personnel de FAC est voué à la réussite de la clientèle et de l'industrie. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez www.fac.ca.

Renseignements

  • Financement agricole Canada
    Éva Larouche (bilingue)
    Communications d'entreprise
    1-888-780-6647
    eva.larouche@fac.ca