Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

04 oct. 2010 16h21 HE

Les agriculteurs ont plus de temps pour rembourser leurs avances

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 4 oct. 2010) - Les agriculteurs qui sont incapables d'avoir accès à leurs greniers et de transporter leurs produits parce que les chemins et les champs sont détrempés ou inondés ont maintenant plus de temps pour rembourser leurs avances de fonds du Programme de paiements anticipés (PPA). M. Gerry Ritz, ministre de l'Agriculture, a annoncé aujourd'hui un sursis à la mise en défaut jusqu'au 31 janvier 2011 pour les producteurs de la Colombie-Britannique, de l'Alberta, de la Saskatchewan et du Manitoba qui ont reçu une avance de la Canadian Canola Growers Association (CCGA) pour l'année 2009.

« Lorsque les chemins boueux et les champs détrempés limitent l'accès à vos greniers, vous ne pouvez vendre votre récolte pour rembourser votre avance de fonds, a expliqué le ministre Ritz. Le sursis permettra aux agriculteurs d'avoir un peu de marge de manœuvre afin d'attendre que le sol gèle pour avoir accès à leurs silos et commercialiser leurs produits. »

« Nous avons reçu de nombreux appels d'agriculteurs qui sont incapables de transporter leur grain et qui cherchent désespérément à éviter de manquer à leur obligation de rembourser leur avance de fonds, a souligné Rick White, directeur général de la Canadian Canola Growers Association. Le sursis est une bonne nouvelle pour les agriculteurs touchés. Il leur donnera le temps nécessaire pour remplir leurs engagements dans le cadre du programme. »

Les producteurs qui ont reçu une avance au cours de la campagne agricole 2009 risquent d'avoir à rembourser de fortes sommes cet automne, ce qui pourrait leur causer de sérieux problèmes d'autofinancement. Ce sursis à la mise en défaut a été accordé à la suite d'une demande de la CCGA afin d'attendre que le sol gèle et que les agriculteurs touchés puissent avoir accès à leurs silos pour commercialiser leurs produits.

Le sursis à la mise en défaut entre en vigueur le 1er octobre 2010; et les producteurs de plus de 25 sortes de cultures différentes dont le canola, l'avoine, le lin, le seigle, la moutarde, le sarrasin et l'alpiste des Canaries y seront admissibles. Les agriculteurs, à qui la CCGA a versé une avance du PPA pour 2009 et qui sont touchés par les conditions d'humidité actuelles, sont admissibles au sursis. Ils auront ainsi plus de temps pour rembourser leur avance conformément à l'entente de remboursement initiale. Le gouvernement du Canada continuera de payer les intérêts sur la tranche exempte d'intérêt des avances non réglées des agriculteurs jusqu'au 31 janvier 2011.

Les agriculteurs doivent s'adresser à la CCGA pour obtenir d'autres précisions.

Renseignements

  • Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa, Ontario
    Relations avec les médias
    613-773-7972
    1-866-345-7972
    ou
    Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
    Meagan Murdoch
    Attachée de presse
    613-773-1059