Conseil consultatif de gérontologie

06 nov. 2006 12h30 HE

Les anciens combattants vieillissants ont besoin d'une nouvelle approche audacieuse en matière de soins et de soutien

OTTAWA, ONATRIO--(CCNMatthews - 6 nov. 2006) - Le Conseil consultatif de gérontologie (CCG) a rendu public aujourd'hui un document de travail qui presse le gouvernement fédéral de retenir les recommandations visant à améliorer les soins et le soutien offerts aux anciens combattants, à l'heure actuelle et plus tard.

Intitulé Parole d'honneur : L'avenir des prestations de santé pour les anciens combattants du Canada ayant servi en temps de guerre, le document préconise une intervention fédérale immédiate et contient des recommandations sur la façon de soutenir un plus grand nombre d'anciens combattants et leur famille, de les aider à améliorer leur santé et leur mieux-être et de leur donner accès à un plus grand nombre de services de santé et de services sociaux.

"La majorité des anciens combattants canadiens ayant servi en temps de guerre sont des octogénaires et, comme la plupart des aînés du Canada, ils composent avec les effets du vieillissement, a déclaré M. Victor Marshall, président du Conseil. Contrairement à d'autres Canadiens, peut-être doivent-ils faire face également aux conséquences à long terme du service militaire sur leur santé. Environ 2 000 d'entre eux meurent chaque mois; nous devons donc agir sans tarder si nous voulons améliorer leur qualité de vie."

Grâce à Anciens Combattants Canada, les anciens combattants admissibles ont maintenant accès à des avantages médicaux, à des soins de longue durée et à des soins à domicile que les systèmes de santé provinciaux ou les régimes d'assurance maladie n'offrent pas dans toute la mesure où ces personnes en ont besoin.

"Ces programmes comportent des points forts importants; toutefois, l'accès à ceux-ci se fonde sur des critères d'admissibilité complexes et, parfois, les programmes risquent de n'être pas offerts assez tôt pour permettre aux anciens combattants d'éviter ou de retarder une détérioration de la santé. En outre, les limites actuelles quant au choix de soins signifient qu'Anciens Combattants Canada n'est pas toujours en mesure d'offrir aux anciens combattants le cadre de soins qui leur convient le mieux, compte tenu de leurs besoins", fait observer M. Marshall.

Pour s'attaquer à ces problèmes, le CCG propose une nouvelle approche appelée les Services intégrés aux anciens combattants (SIAC) qui :

- seraient plus complets, plus souples et mieux adaptés que les actuels programmes d'ACC;

- rejoindraient un plus grand nombre d'anciens combattants et leur famille;

- les aideraient à améliorer leur santé et leur mieux-être;

- leur donneraient accès à des services de santé et à des services sociaux plus appropriés lorsqu'ils en ont besoin.

"Lorsque les personnes âgées ont accès à des services de santé et à des services sociaux intégrés, notamment à de l'information et à des activités qui les aident à améliorer leur santé, ils ont une plus grande possibilité de bien vieillir, de dire M. Marshall. Les modèles intégrés de soins pavent la voie à une meilleure santé, à une meilleure qualité de vie et à une plus grande satisfaction chez les adultes plus âgés, sans compter qu'ils permettent d'alléger le fardeau qui incombe aux dispensateurs de soins dans la famille et de réduire les coûts des soins de santé."

"Le programme proposé pourrait grandement améliorer la qualité de vie des anciens combattants ayant servi en temps de guerre, affirme M. Marshall. Cela constituera également un modèle de soins pour tous les vétérans canadiens, actuels et futurs."

Le CCG a été créé en octobre 1997 afin de conseiller Anciens Combattants Canada sur les politiques, les programmes, les services et les tendances qui ont une incidence sur la population vieillissante du Canada, et particulièrement les anciens combattants canadiens ayant servi en temps de guerre. Les membres du CCG sont issus des rangs des chercheurs et des praticiens en médecine, du milieu universitaire ainsi que des organismes d'anciens combattants.

Le document de travail et les recommandations qu'il contient ont été élaborés de façon autonome, sans lien de dépendance avec Anciens Combattants Canada. Le document a été transmis à Anciens Combattants Canada qui l'a examiné et a eu la possibilité de réagir.

Pour obtenir d'autres renseignements sur le document de travail et le Conseil consultatif de gérontologie, veuillez consulter le site suivant : www.vac-acc.gc.ca

Renseignements

  • Brent Moore et associés pour
    Le Conseil consultatif de gérontologie
    Marie-Claude Bureau
    Relations média
    819-770-6338 x224