Agence de promotion économique du Canada atlantique

Agence de promotion économique du Canada atlantique

19 févr. 2014 10h01 HE

Les arbres ne cachent pas toujours la forêt

MONCTON, NOUVEAU-BRUNSWICK--(Marketwired - 19 fév. 2014) -

Note aux rédacteurs : Une photo et une vidéo sont associées à ce communiqué de presse.

Depuis l'époque coloniale, le bois des forêts du Canada atlantique est récolté pour toutes sortes d'usages : il sert notamment de combustible et de matériaux de construction de maisons et de navires de haute mer.

Les produits du bois du Canada atlantique étant toujours en demande dans les marchés du monde entier, il est plus important que jamais de faire une utilisation durable des ressources. Heureusement, de nombreuses entreprises se montrent à la hauteur de la tâche.

Prenons l'entreprise Finewood Flooring & Lumber, de Middle River, au Cap-Breton. Depuis 1982, cette entreprise de fabrication de produits du bois traditionnels vend au Canada, aux États-Unis et en Europe du revêtement de sol en bois dur de qualité provenant de la Nouvelle-Écosse - tout en veillant à utiliser pleinement ses ressources et à introduire le bois dur de la Nouvelle-Écosse dans les gymnases des écoles publiques.

Selon David Harris, vice-président des ventes et du marketing chez Marwood, une entreprise néo-brunswickoise de fabrication de produits du bois, les Européens recherchent un produit de qualité issu d'une exploitation responsable. C'est ce que leur offrent les produits du bois du Canada atlantique - et ils sont prêts à payer un peu plus pour ces produits.

« Les consommateurs estiment que les forêts canadiennes sont exploitées de façon responsable et durable, et cela nous aide à nous démarquer. Nous faisons les choses de la bonne façon, et ça, c'est très important pour les Européens. »

Ces deux entreprises, Finewood Flooring et Marwood, sont certifiées par le Forest Stewardship Council (FSC), un organisme international qui fait la promotion d'une gestion responsable des forêts de la planète.

David précise que la certification du FSC a aidé Marwood à percer dans les marchés européens, notamment ceux de l'Allemagne, du Royaume-Uni, de la France et des Pays-Bas.

L'entreprise familiale a été la première à utiliser l'enduit de protection Wolmanized© durant les années 1960, un procédé qui prolonge par un facteur de six la durée de vie du bois. Aujourd'hui, Marwood vend des panneaux de treillis préfabriqués, des panneaux de clôture, des composants de garde-corps de terrasses, du revêtement mural extérieur en bois fini, et plus encore, grâce à des chaînes de marchés commerciales, industrielles et de détail au Canada, aux États-Unis et en Europe.

Marwood a voulu utiliser tous les composants de l'arbre, et cela l'a aidée à créer de nouveaux marchés pour les sous-produits de la production de bois. Depuis 1996, Marwood utilise l'écorce et les copeaux de bois, jadis essentiels à l'industrie de la pâte de bois, pour fabriquer des granules pour les poêles à bois, de la litière pour les animaux et de la litière pour chats.

« Notre entreprise est unique et elle génère un ratio élevé d'emplois par arbre tout en optimisant la valeur économique », ajoute David.

Il s'agit d'une tendance que reconnaît Doug Jones, vice-président de la foresterie chez Remsoft.

Établi à Fredericton, au Nouveau-Brunswick, en 1992, Remsoft est le fournisseur de calibre mondial d'un logiciel qui aide le secteur des ressources naturelles à faire la planification et les analyses. Doug affirme qu'au cours des dix dernières années, l'industrie a réorienté ses activités pour passer d'une concurrence régionale à une concurrence mondiale.

« La situation au Brésil a une incidence sur les prix de la pâte au Canada et sur notre compétitivité, explique Doug. Plutôt que de se faire concurrence en fonction du produit, les entreprises tentent de s'adapter et de mieux exploiter le produit final. »

La technologie offerte par Remsoft aide les organismes publics, les sociétés de produits forestiers traditionnels et les autres organisations à gérer leurs stocks de bois d'œuvre, à tenir compte d'une multitude de variables et à examiner les résultats possibles.

« Notre solution logicielle aide les organisations à gérer les scénarios d'affaires, précise Doug. Ce qui est fascinant, c'est qu'elle leur permet de faire des analyses par simulation et d'appuyer le processus de prise de décisions. »

L'entreprise compte des utilisateurs dans 20 pays et six continents.

Doug affirme que le logiciel d'analyse évolué convient bien au secteur forestier, car la gestion de biens pouvant s'étendre sur un million d'hectares peut représenter un véritable défi.

« Les biens forestiers ont une grande valeur, de l'ordre de milliards de dollars, mais ils sont également complexes parce qu'il s'agit d'une ressource biologique. C'est une ressource dynamique, qui change au fil du temps. »

Dans la région, notre perception des biens forestiers évolue elle aussi.

« Alors qu'à l'époque il fallait récolter le plus de bois possible, ajoute Doug, aujourd'hui les directeurs tentent de trouver le meilleur approvisionnement en bois du point de vue financier. »

David et Doug sont d'avis que l'aide consentie par l'APECA représente bien plus qu'une simple contribution financière. L'Agence a aidé Remsoft à acquérir des compétences techniques et commerciales, et David mentionne d'emblée que pour Marwood, l'APECA a contribué à l'établissement de programmes novateurs pour la commercialisation, au développement des exportations et à la mise en place d'initiatives de contrôle de la qualité.

Même si l'industrie se trouve toujours dans une période de changement, la capacité d'adaptation de nos ancêtres de l'époque coloniale est toujours bien vivante au sein d'entreprises qui continuent de répondre aux besoins changeants de leurs clients partout dans le monde.

Le saviez-vous?

  • Le Canada atlantique possède l'un des pourcentages de forêts certifiées les plus élevés au monde.
  • Les produits du bois du Canada atlantique rapportent 4 milliards de dollars en revenus chaque année.
  • Le Canada atlantique offre l'un des environnements les plus concurrentiels en matière de coûts pour la fabrication de produits, y compris le bois, parmi les pays du G-7.

L'APECA célèbre les entrepreneurs

L'Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA) célèbre les réalisations des entrepreneurs du secteur forestier de l'Atlantique et les contributions qu'ils apportent à la réussite économique du Canada. Que ce soit d'ici ou des quatre coins du monde, ne manquez pas de lire des articles sur d'autres entrepreneurs du Canada atlantique qui voient leurs efforts récompensés.

Depuis plus de 25 ans, l'APECA collabore avec les entreprises et les collectivités pour rendre l'économie du Canada atlantique plus novatrice, productive et concurrentielle. Ensemble avec les Canadiens de l'Atlantque, nous bâtissons une économie plus forte.

Suivez-nous sur Twitter: @APECACanada (twitter.com/apecacanada)

Pour voir la photo associée à ce communiqué, veuillez consulter le lien suivant : http://www.marketwire.com/library/20140218-928188_Forest800.jpg

Pour voir la vidéo associée à ce communiqué, veuillez consulter le lien suivant : http://www.youtube.com/watch?v=gORo1mHdAVA&feature=youtu.be

Pour lire la transcription vidéo, veuillez consulter le lien suivant : http://www.acoa-apeca.gc.ca/fra/Agence/SalleMedias/Videos/Pages/Foresterie.aspx

Renseignements