Ministère de la Défense nationale

Ministère de la Défense nationale

17 sept. 2013 11h25 HE

Les aviateurs perdus de l'aéronef Northrop A-17 Nomad 3521 auront un lieu de sépulture

GUELPH, ONTARIO--(Marketwired - 17 sept. 2013) - Près de 73 ans après l'écrasement du Nomad 3521, au mois de décembre 1940, le capitaine d'aviation Peter Campbell, de la Royal Air Force, et l'aviateur-chef Theodore (Ted) Bates de l'Aviation royale canadienne, ont été enterrés aujourd'hui avec honneurs militaires au parc Woodlawn Memorial, à Guelph (Ontario).

« Le courage et le dévouement de nos héros de la Seconde Guerre mondiale ne seront jamais oubliés, a déclaré l'honorable Rob Nicholson, ministre de la Défense nationale. Après toutes ces années, nous reconnaissons et nous mettons en terre le capitaine d'aviation Campbell et l'aviateur-chef Bates, avec les honneurs et la dignité qu'ils méritent à juste titre. »

Le capitaine d'aviation Campbell est né le 29 mars 1916, à Quilon, dans le sud de l'Inde. L'aviateur-chef Bates, lui, est né le 8 janvier 1913, à Guelph (Ontario). Les deux aviateurs étaient membres de l'École de pilotage n° 1, basée au Camp Borden, dans le cadre du Plan d'entraînement aérien du Commonwealth britannique.

Le ministère d'Anciens combattants Canada a fourni du soutien aux membres de la famille de l'aviateur-chef Bates, et a également coordonné leur participation à la cérémonie d'inhumation. Le Joint Casualty and Compassionate Centre de la Royal Air Force a fourni de l'appui semblable à la famille du capitaine d'aviation Campbell au Royaume-Uni.

« Il est très gratifiant de pouvoir enfin inhumer dignement un Canadien qui s'est donné pour notre pays et notre façon de vivre, a déclaré l'honorable Julian Fantino, ministre des Anciens Combattants. Le fait d'avoir retrouvé ces pilotes donnera un certain apaisement aux familles et permettra à tous les Canadiens de rendre hommage aux sacrifices des personnes au service de notre pays. »

Le 13 décembre 1940, deux aéronefs Northrop A-17 Nomad ont quitté le Camp Borden, un site d'entraînement intégré de la Seconde Guerre mondiale, qui est maintenant la Base des Forces canadiennes Borden et où se trouve la 16e Escadre. Les avions ont subi une collision en vol lorsqu'ils survolaient la région du lac Muskoka. Peu de temps après l'écrasement, le service de police local a pu repérer, à la suite d'une plongée, le Nomad 3512 ainsi que son pilote et son copilote. L'autre aéronef, le Nomad 3521, et son pilote, le capitaine d'aviation Campbell, ainsi qu'un observateur, l'aviateur-chef Bates, sont demeurés introuvables.

Au mois de novembre 2007, la Police provinciale de l'Ontario a rouvert le dossier de l'enquête, et la recherche de l'avion a repris. Le 27 juillet 2010, le Nomad 3521 a été repéré au fond du lac Muskoka par des plongeurs de l'Unité de recherche et de récupération sous-marines de la Police provinciale de l'Ontario. Ensuite, entre le 10 et le 18 octobre 2012, des plongeurs de l'Unité de plongée de la Flotte (Atlantique) de la Marine royale canadienne ont vérifié l'épave du Nomad 3521 au fond du lac et ont pu récupérer les dépouilles des aviateurs.

NOTE AUX RÉDACTEURS EN CHEF :

Pour en savoir plus sur la récupération du capitaine d'aviation Campbell et de l'aviateur-chef Bates, veuillez visiter la Documentation - Cérémonie d'inhumation du capitaine d'aviation Peter Campbell et de l'aviateur chef Theodore (Ted) Bates

Renseignements