BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
L'Institut Info-Retraite BMO

L'Institut Info-Retraite BMO

04 oct. 2011 09h26 HE

Les baby-boomers canadiens prévoient demeurer " dans leur pays de naissance et de résidence " une fois à la retraite, selon un rapport spécial de l'Institut Info-retraite BMO

- Une écrasante majorité de Canadiens âgés de 45 ans et plus prévoient demeurer au Canada une fois qu'ils seront à la retraite

- Le climat, ainsi que l'état des finances et les considérations familiales, sont les principaux facteurs de décision quand vient le temps de choisir où s'installer à la retraite

- Victoria, en Colombie-Britannique, demeure la capitale de la retraite au Canada, 15 pour cent des baby-boomers ayant l'intention de s'y installer une fois qu'ils quitteront le marché du travail

- Les Albertains sont les plus enclins à déménager au moment de la retraite, tandis que les résidents du Canada atlantique sont les moins tentés de le faire

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 4 oct. 2011) - Les baby-boomers ont décidément le cœur à rester à la maison, alors que 85 pour cent des Canadiens âgés de 45 ans et plus ont indiqué souhaiter demeurer au Canada une fois qu'ils seront à la retraite, selon les résultats d'un rapport spécial publié aujourd'hui par l'Institut Info-retraite BMO, intitulé Where do Canadians plan to retire and why? (disponible en anglais seulement).

Le rapport spécial explique que, si les Canadiens parlent souvent d'un changement de décor au moment de la retraite, la réalité est très différente. En fait, les Canadiens préfèrent demeurer près de chez eux, seulement cinq pour cent prévoyant déménager aux États-Unis, deux pour cent, en Europe, et un pour cent, au Mexique, en Amérique du Sud et en Asie, respectivement.

L'étude se penche également sur les facteurs qui incitent les baby-boomers à déménager une fois à la retraite, et fait ressortir les considérations suivantes :

  • le climat (57 pour cent);
  • des raisons financières (54 pour cent);
  • la proximité de la famille et des amis (45 pour cent);
  • un meilleur accès aux services de santé et de soutien (35 pour cent).

« Indépendamment de ce qui motive les gens à déménager une fois qu'ils sont à la retraite, les considérations financières doivent être prises au sérieux et considérées comme une priorité », a expliqué Tina Di Vito, chef, Institut Info-retraite BMO. « Un déménagement peut entraîner de nombreuses dépenses nouvelles ou des dépenses supplémentaires, telles que des frais de voyage plus élevés afin de rendre visite aux proches, et un train de vie plus élevé du fait d'une augmentation des frais de santé et des taxes et impôts divers. »

Quels sont les endroits de rêves où prendre sa retraite au Canada?

Pour ceux qui prévoient rester au Canada, la région de Victoria, en Colombie-Britannique, demeure la capitale de la retraite, 15 pour cent des baby-boomers ayant indiqué qu'ils aimeraient s'y installer une fois qu'ils auront quitté le marché du travail. Elle est suivie des régions suivantes :

  • les villes de plus petite taille en Ontario (14 pour cent);
  • la région de Montréal et des Cantons de l'Est (11 pour cent);
  • la grande région de Toronto (11 pour cent).

Autres faits saillants du rapport :

  • dans le cas des Canadiens qui prévoient s'exiler aux États-Unis au moment de la retraite, la Floride (49 pour cent) et l'Arizona (16 pour cent) sont les destinations les plus populaires;
  • les résidents de l'Alberta, du Manitoba et de la Saskatchewan sont les plus enclins à déménager comparativement à ceux des autres provinces, les Albertains étant ceux qui sont les plus à même d'aller s'installer ailleurs (61 pour cent);
  • les résidents du Canada atlantique sont les moins enclins à déménager (37 pour cent), la proximité de la famille étant pour eux le facteur le décision le plus important, tandis que les résidents de la Colombie-Britannique et de l'Alberta ont mentionné le coût de la vie.

Vous songez à déménager une fois à la retraite? Mme Di Vito, de l'Institut Info-retraite BMO, vous propose les conseils suivants :

  • Vous songez à déménager dans une autre province? Assurez-vous de revoir votre couverture médicale, les différences entre les provinces en matière de fiscalité, et la pertinence de votre plan successoral.
  • Vous songez à déménager à l'extérieur du Canada? N'oubliez pas les taxes et impôts à payer lorsque vous quittez le pays, et la gestion de vos avoirs au Canada à titre de non résident.
  • Vous songez, d'une façon générale, à déménager? N'oubliez pas que le fait de vous installer ailleurs pourrait augmenter vos besoins en matière de revenus de retraite, du fait d'un coût de la vie plus élevé, ou de la nécessité de voyager plus souvent pour rendre visite à ses proches.

Ventilation régionale des facteurs d'influence dans la décision de déménager au moment de la retraite

Pour voir le graphique associée à ce communiqué de presse, veuillez visiter le lien suivant : http://media3.marketwire.com/docs/bmo410.jpg.

Dans le tableau :

Principaux facteurs d'influence dans la décision de déménager

- Climat
- Raisons financières
- Famille / amis

Pour consulter l'intégralité du rapport, n'hésitez pas à vous rendre sur notre site, à l'adresse : www.bmo.com/institutinforetraite.

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817 sous le nom de Banque de Montréal, BMO Groupe financier est un fournisseur nord-américain de services financiers hautement diversifiés. Fort d'un actif totalisant plus de 477 milliards de dollars au 31 juillet 2011 et d'un effectif de plus de 47 000 employés, BMO offre une vaste gamme de produits et de solutions dans les services bancaires de détail, de la gestion de patrimoine et des services d'investissement.

Renseignements