Les Associés En Placement Brandes et Cie

18 mai 2011 08h48 HE

Les Canadiens affluents ne détiennent que 15 % de leurs participations sur les marchés internationaux, d'après la nouvelle étude effectuée par Les Associés En Placement Brandes et Cie

Cette étude mondiale sur les placements révèle que 95 % des investisseurs canadiens affluents ne connaissent pas les règles du contenu étranger

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 18 mai 2011) - Les investisseurs canadiens affluents ne se sentent pas obligés de rechercher des opportunités de placements internationaux, selon une nouvelle étude mondiale sur les placements, commandée par Les Associés En Placement Brandes et Cie (www.brandesinvestments.ca).

Les Canadiens possédant plus de 250 000 $ en actifs de placement ne détiennent que 15 % de leurs portefeuilles de participations sur les marchés internationaux, comparativement à 85 % au Canada et aux États-Unis. Réalisée plus tôt cette année, cette étude cite des raisons clés expliquant cette préférence pour le marché national : un dévouement envers les entreprises canadiennes, le sentiment que les marchés canadiens offrent suffisamment de diversification et une familiarité confortable et une confiance que le Canada continuera de surpasser les marchés mondiaux. Cette enquête révèle que 95 % des investisseurs affluents ignorent qu'il n'existe plus aucune limite en matière de contenu étranger concernant les REER. L'analyse de cette préférence pour les placements nationaux a été effectuée par le groupe de recherche Environics.

" On peut évidemment s'attendre à ce que les Canadiens aient une préférence pour le marché national, mais lorsque les deux tiers de leurs participations se trouvent ici, ainsi que leur immobilier et leurs emplois, cela veut dire qu'ils mettent beaucoup d'œufs dans le même panier canadien ", explique Oliver Murray, Président et Chef de la direction de la filiale canadienne de Brandes.

Parmi les 1 000 investisseurs canadiens affluents interrogés, 79 % pensent que le Canada offre suffisamment de diversification, tandis qu'une proportion similaire affirme être plus familière avec les placements canadiens.

L'étude montre également que deux tiers de ces personnes interrogées sont convaincues que les marchés canadiens surpasseront les marchés internationaux (67 %), tandis qu'une proportion similaire des répondants estime que les marchés mondiaux présentent plus de risques. Quelques-uns ont cité une expérience passée négative avec des placements étrangers comme raison pour ne pas investir en dehors du Canada.

D'après M. Murray, de nombreux investisseurs affluents sont confus en ce qui concerne les règles en matière de contenu étranger. " Oui, le Canada est un pays remarquable pour investir, mais il n'existe pratiquement aucune connaissance ou aucune éducation au sujet des modifications des règles en matière du contenu étranger. Si 95 % des investisseurs canadiens affluents ignorent qu'il n'existe plus aucune règle en matière de contenu étranger, on devrait sérieusement s'interroger. Ce pourcentage est surprenant, étant donné que plus de la moitié des personnes interrogées estiment que leurs connaissances en termes de placements sont élevées. "

Près d'un tiers des investisseurs canadiens affluents affirment qu'ils consultent les actualités économiques internationales quotidiennement et presque tous font appel à des conseils financiers. Pourtant, une forte conviction que le Canada surpassera toujours les marchés mondiaux persiste, " mais, ajoute M. Murray, toujours est une période de temps dangereusement longue si l'on prend en considération le fait que le Canada est le marché boursier qui nécessite le plus de ressources au monde. "

Tous les répondants (100 %) affirment qu'ils possèdent des participations sur les marchés canadiens. Près de deux tiers possèdent des participations aux États-Unis (64 %) et 57 % sur les marchés internationaux. En moyenne, les marchés canadiens totalisent deux tiers des portefeuilles totaux des investisseurs (66 %) ainsi que de leurs portefeuilles de participations (64 %). Les marchés américains (19/20 %) et les marchés internationaux (15/16 %) représentent des parts moins importantes. " La faible proportion de contenu étranger dans les portefeuilles des Canadiens affluents est une donnée asynchrone et indique un manque de diversification des portefeuilles ", soutient M. Murray.

Les Associés En Placement Brandes et Cie a commandé cette étude mondiale sur les placements pour valider " ce que nous entendons de façon anecdotique, ajoute M. Murray. Nous sommes inquiets du fait que les investisseurs canadiens affluents se concentrent entièrement sur la santé actuelle du marché canadien et ne se diversifient pas correctement sur le long terme. Les investisseurs devraient s'appuyer sur la force de leurs dollars canadiens pour tirer profit des opportunités de placements internationaux et pour achever une meilleure diversification par la même occasion. "

À propos de Les Associés En Placement Brandes et Cie :

En 1974, Charles Brandes a fondé la société portant son nom Brandes Investment Partners, L.P. (Brandes LP) à San Diego, en Californie, qui adhère strictement aux principes des placements axés sur la valeur de Benjamin Graham, adaptant avec succès les méthodes de Graham aux réalités du marché mondial moderne. La culture organisationnelle chez Les Associés En Placement Brandes et Cie, la filiale canadienne de Brandes LP, repose sur le travail d'équipe, des convictions partagées, un processus unique bien défini et un engagement à travailler ensemble. L'organisation se caractérise par un faible taux de roulement des employés, un bon moral et des pratiques commerciales stables. Le désir de Brandes de dépasser les attentes, à la fois en termes de rendement et de service, motive toutes les activités de la société. Les Associés En Placement Brandes et Cie proposent aux investisseurs particuliers et institutionnels canadiens une variété d'instruments de placement, chacun étant géré selon la philosophie de placements axés sur la valeur de Benjamin Graham et David Dodd.

NOTE À L'INTENTION DES RÉDACTEURS : Une copie de l'étude mondiale sur les placements est disponible à l'adresse : http://www.brandesinvestments.ca/site/brandes/assets/pdf/Brandes_Global_Investing_Study_February_2011.pdf.

Renseignements