SOURCE: The Rick Hansen Foundation

The Rick Hansen Foundation

The Rick Hansen Foundation

02 déc. 2016 05h00 HE

Les Canadiens considèrent l'accessibilité pour les personnes présentant une déficience physique comme une grande priorité pour les nouveaux bâtiments publics

Un nouveau sondage révèle que les Canadiens croient qu'il est utile d'offrir des incitatifs à l'industrie de la construction pour qu'elle s'améliore

VANCOUVER, BC--(Marketwired - 2 décembre 2016) - Les Canadiens désignent l'accessibilité pour les personnes présentant une déficience physique comme une grande priorité pour les nouveaux bâtiments, près de 9 Canadiens sur 10 ayant indiqué qu'un programme de type LEED pour évaluer l'accessibilité des bâtiments " en vaudrait la peine ", selon un nouveau sondage national qui dirige les projecteurs sur les problèmes vécus par les personnes présentant une déficience physique aujourd'hui.

Publié juste avant la Journée internationale des personnes handicapées des Nations-Unies, le 3 décembre, le sondage révèle que les répondants conviennent tout à fait que l'accessibilité est un droit fondamental de la personne et non un privilège, mais indique que les collectivités ont encore bien du chemin à faire pour atteindre le niveau idéal d'accès pour tous.

Les Canadiens constatent un écart important entre le niveau réel d'accessibilité des bâtiments privés et le niveau d'accessibilité qu'ils devraient avoir. Le public considère également que l'un des plus grands obstacles à l'accessibilité réside dans le coût et la difficulté entourant la conception de nouveaux bâtiments pleinement accessibles ou la rénovation de ceux qui ne le sont pas.

Ces données, recueillies auprès d'un échantillon aléatoire de 1 330 Canadiens, proviennent d'un sondage d'opinion sur les déficiences physiques et l'accessibilité, mené par l'Institut Angus Reid, en partenariat avec la Fondation Rick Hansen.

Au nombre des principales conclusions du sondage, on trouve :

  • 95 % des Canadiens sondés ont dit qu'il serait très important ou modérément important qu'un nouvel édifice public en construction dans leur communauté soit accessible aux personnes présentant une déficience physique.
  • 46 % (près de la moitié) des Canadiens sondés ont indiqué que la difficulté à rénover les anciens bâtiments, ainsi que le coût (35 %) de ces rénovations, comme les deux plus grands obstacles empêchant de combler l'écart en matière d'accessibilité.
  • 86 % (près de neuf Canadiens sur dix) des répondants du sondage disent qu'un programme de type LEED visant à stimuler un design plus accessible serait utile.
  • 92 % des Canadiens se disent d'accord à savoir que l'accessibilité pour les personnes ayant une déficience est un droit fondamental de la personne et non pas un privilège.
  • La moitié des Canadiens sont d'accord avec l'énoncé : " C'est compréhensible que des employeurs puissent croire qu'il est trop risqué d'engager des personnes présentant une déficience physique ". Parmi ceux qui sont responsables des décisions d'embauche, 45 % des répondants citent les dépenses visant à rendre le milieu de travail accessible comme une des principales raisons à l'origine de cette opinion chez les employeurs.

Vous pouvez lire le rapport complet en anglais et en français. Des versions accessibles au format Word sont également disponibles sur demande, en écrivant à l'adresse info@rickhansen.com

Citations :

" Cette année, le thème de la Journée internationale des personnes handicapées des Nations-Unis est "Atteindre 17 objectifs pour l'avenir que nous voulons", et notre objectif à la Fondation Rick Hansen est de nous assurer que les endroits dans lesquels nous vivons, travaillons et jouons sont pleinement accessibles pour les personnes présentant une déficience physique ", déclare Rick Hansen, directeur général de la Fondation Rick Hansen. " Ce rapport démontre que l'environnement bâti est l'un des plus grands obstacles à la réduction de l'écart en matière d'accessibilité. En nous assurant que l'accès universel est une priorité pour tous les Canadiens, nous pouvons créer un monde inclusif dans lequel les personnes présentant une déficience peuvent atteindre leur plein potentiel. Toute la communauté et toute l'économie en sortiront gagnantes. "

" Un autre écart beaucoup plus grand constaté par les Canadiens reflète le manque de compréhension et de confiance dans le potentiel des personnes présentant une déficience physique. Cette étude de l'Institut Angus Reid révèle quelques mythes associés au sous-emploi des personnes présentant une déficience physique et mesure des solutions éventuelles afin de mettre fin à la discrimination en matière d'emploi dont sont victimes ces personnes ", indique Shachi Kurl, directrice générale de l'Institut Angus Reid.

Au sujet de la Fondation Rick Hansen :

La Fondation Rick Hansen est née en 1988, après la fin de la Tournée mondial Rick Hansen, afin de continuer à récolter des fonds et de sensibiliser les gens dans le but de créer un monde sans obstacles pour les personnes ayant un handicap. Depuis près de 30 ans, la FRH travaille avec zèle pour réaliser de véritables changements grâce à la collaboration, à des partenariats et au travail d'équipe, inspirés par le rêve original de Rick Hansen, soit de libérer le remarquable potentiel des personnes ayant un handicap. La FRH élimine les obstacles en faisant changer les attitudes, en créant des espaces accessibles et en faisant naître une société inclusive.

Au sujet de l'Institut Angus Reid :

L'Institut Angus Reid a été fondé en octobre 2014 par le spécialiste des sondages et sociologue Angus Reid. L'Institut est une organisation nationale, non partisane, sans but lucratif, vouée à la recherche sur l'opinion publique, établie afin de faire avancer l'éducation en regroupant, analysant et en diffusant au public des données statistiques accessibles et impartiales, des recherches et des analyses de politiques sur l'économie, les sciences politiques, la philanthropie, l'administration publique, les affaires nationales et internationales et d'autres questions socio-économiques importantes pour le Canada et les Canadiens.

Renseignements