Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) - Ottawa

Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) - Ottawa

03 mars 2011 08h00 HE

Les Canadiens réclament que les banques et l'industrie de la finance paient leur juste part d'impôt

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 3 mars 2011) - Selon un sondage récent, une vaste majorité de Canadiens est en faveur d'une augmentation des impôts payés par les banques et l'industrie de la finance. Ces résultats vont tout à fait à l'encontre de la volonté affirmée du gouvernement conservateur de Stephen Harper d'aller de l'avant avec une nouvelle baisse de l'impôt des sociétés lors de la présentation du prochain budget fédéral.

Lorsqu'on leur demande dans quelle mesure ils sont en accord ou en désaccord avec une augmentation des impôts payés par les banques et l'industrie de la finance comme mesure de diminution du déficit fédéral, 65 pour cent des Canadiens qui ont accepté de répondre se disent en faveur d'une telle mesure. 

« Les Canadiens veulent que les banques et l'industrie de la finance paient leur juste part du remboursement du déficit qu'elles ont contribué à creuser, dit le président national du SCFP, Paul Moist. Je ne sais pas jusqu'à quel point le message doit être plus clair pour que les conservateurs de Stephen Harper acceptent de l'entendre et de renoncer à leur projet insensé d'accorder une nouvelle baisse de l'impôt des sociétés. »

Le sondage a été réalisé par Environics Research Group pour le Syndicat canadien de la fonction publique. Le sondage a été mené auprès de 921 Canadiens entre le 1er et le 3 février 2011. Sa marge d'erreur est de +/- 3,1 pour cent, 19 fois sur 20.

Renseignements

  • Greg Taylor
    Relations avec les médias du SCFP national
    613-818-0067
    gtaylor@cupe.ca
    ou
    Pierre Ducasse
    Relations avec les médias du SCFP
    613-852-1494
    pducasse@scfp.ca