Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

19 oct. 2015 23h52 HE

Les Canadiens rejettent les politiques reposant sur la peur et la division; Le CTC reste optimiste quant à un changement progressiste

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 19 oct. 2015) - Le Congrès du travail du Canada félicite le Premier ministre désigné Justin Trudeau et le Parti libéral pour leur victoire aux élections et les exhorte à agir rapidement concernant les priorités clés des travailleurs et travailleuses du Canada.

« Les Canadiens et Canadiennes ont catégoriquement rejeté les politiques des conservateurs reposant sur la peur et la division en votant pour le changement et nous sommes impatients de travailler pour nous assurer que le gouvernement Trudeau offre le véritable changement qu'il a promis aux travailleuses et travailleurs canadiens », a déclaré Hassan Yussuff, président du CTC.

M. Yussuff a souligné les principales promesses électorales des libéraux qu'il espère seront mises en œuvre rapidement par le nouveau gouvernement, notamment :

  • Offrir aux Canadiens et aux Canadiennes une retraite plus sûre en améliorant le Régime de pensions du Canada, en rétablissant l'âge d'admissibilité à la Sécurité de la vieillesse et au Supplément de revenu garanti à 65 ans et en augmentant le SRG de 10 %;
  • Accroître les possibilités de formation et d'apprentissage afin d'aider les Canadiens et les Canadiennes - surtout les jeunes - à obtenir de bons emplois et à les conserver;
  • Augmenter considérablement le financement de l'infrastructure, y compris de nouveaux fonds consacrés au transport en commun et aux infrastructures sociales, notamment pour les installations pour les personnes âgées et les services de garde et pour l'infrastructure verte;
  • Commencer à annuler les compressions dans la santé imposées par les conservateurs s'élevant à plus de 36 milliards de dollars en investissant trois milliards de dollars d'ici quatre ans dans l'amélioration des soins à domicile, des services en santé mentale et de l'accès aux médicaments d'ordonnance;
  • Abroger les projets de loi idéologiques, fondamentalement viciés et antisyndicaux des conservateurs, les projets de loi C-377 et C-525;
  • Ordonner immédiatement la tenue d'une enquête publique nationale sur les femmes autochtones disparues et assassinées.

M. Yussuff a également soulevé d'importantes inquiétudes quant à la position des libéraux sur le projet de loi C-51 et le Partenariat transpacifique (PTP).

« La législation dite antiterroriste des conservateurs, le projet de loi C-51, constitue un affront aux valeurs canadiennes et à notre Charte des droits et libertés , a expliqué M. Yussuff. Le seul moyen de protéger adéquatement les droits et libertés de la population canadienne est d'abroger cette loi, pas seulement d'y apporter quelques modifications. »

Sur le sujet du PTP, M. Yussuff exhorte le nouveau gouvernement à rendre publics tous les détails de l'accord et a ajouté : « Le nouveau gouvernement doit prendre des mesures pour protéger notre système de gestion de l'approvisionnement et les emplois canadiens - y compris les emplois du secteur automobile - qui sont sérieusement menacés par le PTP actuel. »

M. Yussuff a également invité le gouvernement à renforcer sa position sur les services de garde en mettant en œuvre un système de services de garde abordables pour toutes les familles.

M. Yussuff a déclaré en conclusion : « Nous encourageons le nouveau gouvernement à travailler de façon constructive avec le mouvement syndical pour veiller à ce que les Canadiens et Canadiennes constatent des changements positifs. »

Le Congrès du travail du Canada représente plus de 3,3 millions de membres syndiqués qui travaillent dans chaque industrie et vivent dans chaque province et territoire. Nous sommes la voix du mouvement syndical au Canada.

Renseignements