SOURCE: Banque Scotia

Banque Scotia

23 janv. 2014 17h03 HE

Les Canadiens sont fiers de braver le froid, mais 80 % d'entre eux aimeraient bien un brin de soleil : sondage de la Banque Scotia

Alors qu'un vent glacial s'abat sur le pays, la Banque Scotia montre aux Canadiens comment s'offrir les vacances de leurs rêves plus tôt que prévu

TORONTO, ON--(Marketwired - 23 janvier 2014) - Tourbillon polaire, tempêtes de verglas et tremblements de glace s'emparent des mois de décembre et de janvier… pas surprenant que, selon un nouveau sondage de la Banque Scotia, l'hiver soit la saison canadienne la moins appréciée par 76 % des Canadiens. D'ailleurs, ce sondage révèle que 80 % des Canadiens sont d'accord ou fortement d'accord avec l'idée de fuir vers des cieux plus cléments à la mi-janvier. Cela dit, moins de la moitié (44 %) d'entre eux ont déclaré avoir déjà acheté un billet à la dernière minute, et seulement 3 % prévoient utiliser des points de récompense pour payer la majorité de leurs dépenses de voyage.

" Contre le pelletage de neige et les froids sibériens que nous endurons, il n'y a pas de meilleur remède que les vacances, et les récompenses voyages constituent un excellent moyen de réserver et de payer son billet sans plus tarder, explique Jennifer Douglas, vice-présidente du Crédit à la Banque Scotia. Grâce à la série de cartes American Express de la Banque Scotia, les clients peuvent rapidement transformer leurs achats quotidiens en récompenses voyages, qu'ils n'ont ensuite qu'à échanger pour échapper dès maintenant à l'hiver -- ou planifier leur prochain voyage -- tout en profitant d'options d'échange et de réservation flexibles, sans période d'interdiction ni frais exorbitants. "

Les Canadiens ont beau avoir la réputation d'être à l'épreuve du froid, le sondage démontre qu'en mi-janvier deux tiers d'entre eux (66 %) ont hâte que l'hiver finisse et que seulement 4 % préfèrent l'hiver aux autres saisons. Ajoutez à ces statistiques les 33 % qui annuleraient probablement ou certainement leurs activités sociales s'il survenait un coup de froid ou une tempête de neige, et la question pour beaucoup de gens reste " Que dois-je faire pour me retrouver sur une plage le plus tôt possible? "

Outre son programme d'échange de points flexible, la carte American ExpressMD Or de la Banque ScotiaMD* permet au détenteur d'obtenir quatre fois plus de récompenses voyages pour chaque dollar dépensé dans une station-service, une épicerie, un restaurant ou un établissement de divertissement admissible. Jusqu'au 31 mars 2014, la Banque Scotia offre l'annulation des frais annuels la première année et une prime de 15 000 Points-bonis lors du premier achat. Pour en savoir plus, notamment au sujet des frais annuels ordinaires et des taux d'intérêt, visitez le www.banquescotia.com/libertedevoyager.

Le saviez-vous?

Voyage et météo

  • Trois quarts (74 %) des Canadiens déneigent leurs propres allées et stationnements, ce qui leur prend en moyenne 39 minutes par 10 cm de neige.
  • Si 32 % des Canadiens en général considèrent qu'il fait trop froid pour sortir dès que la température tombe à -30 °C, les résidents de la Colombie-Britannique, eux, sont les moins tolérants au froid et les plus susceptibles de rester à l'intérieur dès qu'il fait -10 °C (25 %).
  • Trois quarts (73 %) des Canadiens prévoient faire un voyage d'agrément dans les 12 prochains mois; de ce nombre, 63 % comptent utiliser leur carte de crédit pour payer la majorité de leurs dépenses.

Utilisation de la carte de crédit

  • Les Canadiens se servent de leur carte de crédit surtout pour couvrir leurs dépenses quotidiennes, comme des achats au détail ou l'épicerie (39 %) ou encore des dépenses personnelles ou ménagères (32 %), et 45 % d'entre eux choisissent de le faire pour obtenir des points de récompense.
  • Deux tiers (66 %) des Canadiens jugent que les récompenses voyages constituent un facteur quelque peu important ou très important au moment de choisir une carte de crédit, notamment parmi les adultes de 18 à 34 ans (76 %).
  • Les femmes (42 %) sont plus portées que les hommes (35 %) à utiliser le plus souvent leur carte de crédit dans un magasin au détail ou une épicerie, tandis que les hommes (9 %) et les Canadiens de moins de 35 ans (11 %) sont plus susceptibles de l'utiliser le plus souvent au restaurant.

À propos des données du sondage
À l'aide du panel exclusif de Harris/Decima, 1 002 Canadiens au total ont été sondés parmi un échantillon aléatoire de participants. Le sondage en ligne s'est déroulé du 12 au 24 décembre 2013.

Au sujet de la Banque Scotia
La Banque Scotia est l'un des principaux fournisseurs de services financiers dans plus de 55 pays, ce qui en fait la plus internationale des banques canadiennes. Avec une équipe de plus de 83 000 employés, la Banque et ses sociétés affiliées offrent une vaste gamme de produits et de services, notamment des services aux particuliers, aux entreprises et aux grandes sociétés ainsi que des services de banque d'investissement et de gestion du patrimoine à plus de 21 millions de clients. L'actif de la Banque Scotia s'établit à 744 milliards de dollars (au 31 octobre 2013). Les actions de la Banque Scotia sont cotées en bourse à Toronto (TSX: BNS) et à New York (NYSE: BNS). Les communiqués de la Banque Scotia sont diffusés par l'intermédiaire de Marketwired. Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site de la Banque Scotia au www.banquescotia.com.

Renseignements

  • Les demandes d'information des médias doivent être adressées à :
    Jessica Swan 
    Narrative PR
    647-281-6345
    Jessica.Swan@narrative.ca