BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier

21 déc. 2010 16h15 HE

Les Canadiens souffrant d'invalidité ne profitent pas des REEI, selon une étude de BMO

- Seulement cinq pour cent des Canadiens invalides possèdent un compte de REEI

- A peine une personne concernée sur dix affirme connaître les détails du programme

- Près de la moitié des répondants n'ont jamais entendu parler du REEI

MONTRÉAL, QUEBEC--(Marketwire - 21 déc. 2010) - BMO Groupe financier a annoncé aujourd'hui les résultats d'un sondage révélant qu'à peine un Canadien invalide, ou Canadien dont un membre de la famille est invalide, sur dix (10 pour cent) connaît le Régime enregistré d'épargne invalidité (REEI) et ses avantages, 44 pour cent des répondants n'en ayant jamais entendu parler. Deux ans après être devenue la première banque à offrir le REEI, la BMO a renouvelé son engagement à être le chef de file en matière d'éducation et de sensibilisation au sujet de ce produit.

Le REEI est conçu pour apporter une sécurité financière aux personnes ayant une invalidité, tout en combinant les avantages d'une croissance des placements à l'abri de l'impôt avec la possibilité de recevoir des subventions de la part du gouvernement. Malgré les avantages que procure le REEI, seulement cinq pour cent des personnes interrogées dans le cadre de ce sondage détenaient un REEI. Bien que la majorité des répondants n'aient pas entendu parler du produit, plus de la moitié (55 pour cent) se sont dits intéressés à ouvrir un compte de REEI une fois que le produit leur eût été brièvement expliqué.

« Les coûts financiers associés aux soins accordés à une personne ayant un handicape peuvent souvent être importants et poser des problèmes. Il est donc important de multiplier les efforts pour faire connaître ce programme, qui est conçu pour offrir un soutien financier d'une importance capitale », a expliqué David Sharone, directeur de produits, Régimes et solutions enregistrés, BMO Groupe financier. « Si l'on considère les économies importantes qu'un bénéficiaire peut accumuler grâce à la Subvention canadienne pour l'épargne-invalidité (SCEI) et au Bon canadien pour l'épargne-invalidité (BCEI), en plus de la croissance des placements à l'abri de l'impôt, le REEI est un puissant outil de placement qui peut apporter une sécurité financière à long terme. »

Autres faits saillants du sondage :

  • des répondants ayant entendu parler du REEI, seulement six pour cent savaient que les cotisations au régime étaient à l'abri de l'impôt;
  • 44 pour cent des répondants avaient le sentiment que le REEI « était trop beau pour être vrai », et qu'il y avait probablement un piège, malgré les avantages qu'il procure;
  • 75 pour cent des répondants ont indiqué être intéressés à en savoir davantage au sujet du programme.

« À titre de première banque à avoir offert le REEI, nous avons le sentiment d'assumer une responsabilité toute particulière en vue d'éduquer les Canadiens au sujet des avantages offerts par ce produit », a expliqué M. Sharone. « Les résultats du sondage démontrent clairement que les Canadiens ne connaissent pas bien le soutien et l'aide financière qu'ils peuvent obtenir à l'aide du REEI. Nous voulons qu'ils comprennent que ce programme peut être extrêmement utile en offrant un soutien financier d'une importance capitale aux personnes invalides. »

« Tous les Canadiens peuvent être très fiers de cette initiative fantastique- introduite par le Ministre Flaherty lors du budget 2007- grâce à laquelle le Canada agit à titre de chef de file à l'échelle internationale », a déclaré M. Sharone pour conclure.

Renseignements supplémentaires au sujet du REEI :

  • Qui est admissible ? Les Canadiens qui résident au pays, sont âgés de moins de 60 ans, et sont admissibles au crédit d'impôt pour personnes invalides. Un compte peut être ouvert par le bénéficiaire lui-même, par les parents de ce dernier, ou par toute autre personne ou organisation légalement autorisée à prendre des décisions au nom du bénéficiaire.
  • Quelle est la limite de cotisation ? Il est possible d'investir jusqu'à 200 000 $ pour l'ensemble de la durée de vie d'un REEI. Toute personne peut cotiser à un REEI, à condition d'obtenir le consentement écrit du titulaire du compte.
  • Existe-t-il une date limite pour cotiser ? La date limite de cotisation pour l'année 2010 est fixée au 31 décembre.

Pour de plus amples renseignements sur le REEI, consultez notre site Internet, à l'adresse www.bmo.com, ou venez rencontrer un professionnel des services financiers.

Le sondage a été mené du 10 au 19 septembre 2010, auprès d'un échantillon de 501 adultes canadiens handicapés ou dont un membre de la famille est handicapé, et qui sont issus de l'échantillon Internet de Léger Marketing.

Renseignements