SOURCE: TransUnion

TransUnion Logo

08 mars 2017 06h00 HE

Les Canadiens souscrivent à de moins en moins de cartes de crédit, mais empruntent de plus en plus sur leurs cartes existantes.

Les résultats de la dernière étude de TransUnion pourraient profiter aux consommateurs à la recherche de davantage de liquidités

TORONTO, ON--(Marketwired - 8 mars 2017) - Le nombre de cartes de crédit souscrites et utilisées par les Canadiens a baissé de plus de 800 000 unités au cours de l'année 2016, selon le rapport sur l'industrie de TransUnion. Malgré la diminution du nombre de cartes de crédit sur le marché, un nombre croissant de Canadiens utilise effectivement leurs cartes de crédit, ce qui a entraîné une augmentation du total des soldes de prêts de 3,3 % l'an dernier, portant celui-ci à 94,2 milliards de $ au quatrième trimestre 2016 comparé à 91,2 milliards de $ au quatrième trimestre 2015.

L'étude menée par TransUnion a conclu que le nombre de cartes de crédit en circulation s'élevait à 43,4 millions à la fin de 2016, soit 814 000 unités de moins qu'au quatrième trimestre 2015, lorsque ce chiffre s'élevait à 44,2 millions. Cela est dû en partie à la faible demande en nouvelles cartes; au cours des neuf premiers mois de 2016, seules 4,5 millions de nouvelles cartes de crédit ont été émises, soit une baisse de 9,6 % par rapport à la même période en 2015.

En dépit de la baisse du nombre de cartes, le solde déficitaire moyen des cartes de crédit par emprunteur a augmenté de 2,3 %, passant à 4 094 $ au quatrième trimestre 2016 contre 4 001 $ au quatrième trimestre 2015. Par ailleurs, le nombre de Canadiens faisant activement usage de leur carte de crédit est passé à 20,6 millions à la fin de l'année dernière, contre 20,3 millions au quatrième trimestre 2015. En réponse apparente à cette fidélisation des utilisateurs, les prêteurs ont augmenté les limites de leurs cartes d'environ 3,41 % en moyenne au cours de 2016.

" La fidélisation des consommateurs est actuellement une dynamique forte sur le marché. Ceci est illustré par l'affaiblissement de la demande en nouvelles cartes de crédit, couplé à l'utilisation croissante de cartes déjà en possession des consommateurs, a déclaré Chris Dias, vice-président directeur de la création de nouveaux produits et de l'analytique pour TransUnion Canada. Une augmentation de l'utilisation des cartes a été constatée à tous les niveaux de risque de crédit à la consommation, et par conséquent, certains prêteurs semblent augmenter les lignes de crédit allouées à leurs clients afin de tirer parti de cet effet de loyauté. Nous pouvons nous attendre à ce qu'un nombre croissant de prêteurs augmente leurs lignes de crédit aux détenteurs de cartes en réponse à cette augmentation de la demande. Il s'agit là d'une bonne nouvelle pour les consommateurs, car ils pourront bénéficier d'une plus grande concurrence entre les prêteurs et d'un meilleur accès au crédit. "

L'augmentation des niveaux d'endettement s'est traduite par une hausse modeste des taux de délinquance grave pour chacun des quatre trimestres de 2016 comparativement aux mêmes périodes de l'année précédente. Le taux DPD 90 + (le ratio de soldes en souffrance de 90 jours ou plus) pour l'ensemble du Canada s'élève à 4,21 % à compter du quatrième trimestre 2016, en hausse de 3,2 % comparé aux 4,08 % du quatrième trimestre 2015. Toutefois, cette hausse peut être attribuée aux provinces pétrolifères telles que l'Alberta et la Saskatchewan, qui ont connu une hausse annuelle de plus de 22 %, tandis que les provinces non énergétiques comme l'Ontario et la Colombie-Britannique ontvu leur taux de délinquance baisser.

 
Performance régionale de crédit au quatrième trimestre 2016

Géographie
 Taux de défaut de paiement sur les cartes de crédit (DP) supérieur à 90 jours  Pourcentage Changement annuel  Niveau d'endettement moyen par carte de crédit par emprunteur  Pourcentage Changement annuel
Canada  4,21 %  +3,2 %  4 094 $  2,3 %
Alberta  4,60 %  +23,0 %  4 948 $  3,2 %
Colombie-Britannique  3,58 %  -2,1 %  4 223 $  0,8 %
Ontario  4,07 %  -3,3 %  4 187 $  1,5 %
Québec  4,42 %  +1,1 %  3 273 $  3,7 %
Saskatchewan  3,96 %  +22,7 %  4 550 $  4,7 %
             

En juillet 2015, TransUnion a publié une étude traitant de l'impact de la baisse des prix du pétrole sur les provinces largement tributaires de l'industrie énergétique, comme l'Alberta et la Saskatchewan. L'étude prévenait les prêteurs et le public qu'une hausse à deux chiffres des taux de délinquance dans ces régions aurait vraisemblablement lieu, une prédiction qui, d'après les données actuelles, a en effet eu lieu.

Entre le quatrième trimestre 2015 et le quatrième trimestre 2016, le taux de délinquance grave aux cartes de crédit a augmenté de 3,2 % pour l'ensemble du Canada, alors qu'il explosait à 23,0 % en Alberta et à 22,7 % en Saskatchewan. Pendant ce temps, dans les provinces non énergétiques, les taux de délinquance à la carte de crédit ont diminué au cours des trois derniers trimestres. " De nombreux prêteurs ont tenu compte de nos conseils d'il y a un an et demi et ont davantage mis l'accent sur la prolongation des cartes récentes et sur l'allongement de leurs lignes de crédit dans les marchés tels que la Colombie-Britannique, l'Ontario et le Québec. Ils ont tiré les bénéfices de cette stratégie, comme le montrent les fortes performances des crédits à la consommation sur ces marchés ", a déclaré M. Dias.

Les performances de crédit restent fortes à travers l'ensemble du Canada.
Le crédit à la consommation au Canada est demeuré solide à la clôture de l'année 2016. Les consommateurs canadiens ont vu leur niveau d'endettement moyen non hypothécaire augmenter de 2,18 % entre le quatrième trimestre 2015 (21 444 $) et le quatrième trimestre 2016 (21 912 $). Tandis que la dette augmentait, le taux de délinquance non hypothécaire a chuté de près de 2 % en 2016, atteignant 2,65 % au quatrième trimestre 2016 comparé à 2,70 % au quatrième trimestre 2015.

" Les consommateurs canadiens ont produit de bons résultats en 2016, ce qui est principalement dû à l'amélioration de la situation de l'emploi sur la majeure partie du pays, a déclaré M. Dias. Les niveaux d'emprunt ont augmenté pour les produits de crédit non hypothécaires, indiquant une plus grande demande en crédit, tandis que le taux de délinquance pour ces produits est demeuré relativement stable. Nous sommes de l'avis que les faibles taux d'intérêt actuels devraient augmenter à un moment donné. Toutefois, ce scénario n'a pas encore dissuadé les consommateurs canadiens, et nous pensons que l'extrême majorité d'entre eux sera en mesure de faire face à l'impact de ces hausses. "

 
Performances régionales de crédit au quatrième trimestre 2016

Géographie
 Niveau d'endettement moyen non hypothécaire par consommateur  Niveau d'endettement annuel par consommateur Variation  Taux de défaut de paiement pour les produits non hypothécaires (DP) supérieur à 90 jours  Changement annuel du taux de DP
Canada  21 912 $  2,18 %  2,65 %  -1,92 %
Alberta  27 773 $  0,15 %  3,12 %  7,50 %
Colombie-Britannique  23 375 $  0,93 %  2,60 %  -1,24 %
Ontario  21 932 $  2,75 %  2,61 %  -6,73 %
Québec  18 190 $  3,22 %  2,10 %  -1,20 %
Saskatchewan  24 411 $  1,25 %  3,32 %  3,19 %
             

De plus amples informations relatives au rapport de TransUnion sur l'industrie canadienne au quatrième trimestre sont disponibles ici. On y trouvera des informations supplémentaires sur les soldes de crédit auto, les versements, le montant des lignes de crédit et les taux de délinquance.

À propos du rapport TransUnion sur l'industrie canadienne
Le rapport TransUnion sur l'industrie canadienne est une solution de fond prenant en compte la totalité de la population. Ce rapport fournit chaque trimestre des informations statistiques basées sur les informations contenues dans la base de données de TransUnion sur le crédit à la consommation, et prend en compte pratiquement chaque dossier de crédit actif en notre possession. Chaque fichier contient des centaines de variables de crédit qui illustrent l'utilisation et les performances des crédits à la consommation. En s'appuyant sur le rapport abrégé sur l'industrie, les institutions de tous les secteurs peuvent analyser les dynamiques de marché au cours de cycles complets d'entreprise pour comprendre le comportement des consommateurs au fil du temps et à travers différents lieux géographiques partout au Canada. Les entreprises peuvent accéder à davantage d'informations et s'abonner au rapport abrégé sur l'industrie à l'adresse http://www.transunioninsights.ca/IIR/.

À propos de TransUnion (NYSE: TRU)
L'information constitue un outil puissant. Chez TransUnion, nous le savons. Nous nous engageons à trouver des moyens novateurs pour permettre aux individus de prendre de meilleures décisions en utilisant les informations que nous leur fournissons. Nous aidons à découvrir les histoires uniques, les tendances et les idées derrière chaque donnée, à l'aide d'informations historiques ainsi que d'autres sources de données. Cela permet à des marchés et à des entreprises de tous types de mieux gérer les risques et aide les consommateurs à mieux gérer leur crédit et la divulgation de leurs renseignements personnels et d'identité. Aujourd'hui, TransUnion touche des consommateurs et des entreprises dans plus de 30 pays à travers le monde sur les cinq continents. Basée à Burlington en Ontario, TransUnion fournit des services et une assistance locale partout au Canada. Grâce à la puissance des technologies de l'information, TransUnion s'efforce de créer des économies et des familles plus fortes ainsi que des collectivités plus sûres dans le monde entier. Nous appelons cela " l'information pour faire le bien ". Pour en savoir plus, veuillez visiter www.transunion.ca.

Renseignements