Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

06 déc. 2011 15h22 HE

Les céréaliculteurs de l'Ouest auront bientôt le libre choix du mode de commercialisation

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 6 déc. 2011) - Le ministre de l'Agriculture Gerry Ritz a comparu devant un comité du Sénat aujourd'hui pour insister sur l'importance de promulguer la Loi sur le libre choix des producteurs de grains en matière de commercialisation avant la fin de l'année. Le ministre Ritz a déclaré aux membres du Comité sénatorial permanent de l'agriculture et des forêts qu'il fallait adopter le projet de loi C-18 en temps opportun pour accorder aux céréaliculteurs de l'Ouest canadien les droits qu'ils méritent tout en assurant la stabilité du marché.

« Un marché dynamique est un marché qui laisse nos agriculteurs exploiter leur entreprise de façon optimale et décider librement comment commercialiser le produit pour lequel ils ont acheté des semences et consacré des mois à la culture et à la récolte, a souligné le ministre Ritz. Un marché libre pour les céréales libérera le potentiel économique véritable et l'esprit d'entreprise du secteur des grains de l'Ouest canadien et renforcera l'économie dans l'intérêt de tous les Canadiens. »

Une fois que le Comité aura terminé son examen, le projet de loi C-18 sera présenté de nouveau au Sénat pour l'étape du rapport. Lorsqu'il aura reçu la sanction royale, les agriculteurs, les sociétés céréalières et la Commission canadienne du blé (CCB) seront autorisés immédiatement à conclure des contrats à terme pour la livraison de céréales après le 1er août 2012. La CCB demeurera en place à titre de mécanisme de commercialisation facultatif pour les agriculteurs et continuera de recevoir l'aide du gouvernement fédéral jusqu'à sa privatisation intégrale.

« Les agriculteurs de l'Ouest canadien doivent pouvoir commercialiser leur blé et leur orge de la façon qu'ils jugent la plus avantageuse pour eux, a ajouté le ministre Ritz. Notre gouvernement demeure déterminé à accorder aux céréaliculteurs de l'Ouest canadien les droits qu'ils méritent et à assurer la transition la plus harmonieuse possible vers un marché libre. »

Le gouvernement considère l'économie comme sa priorité numéro un et le secteur agricole du Canada joue un rôle important en créant des emplois et en renforçant cette même économie. Le gouvernement continuera de travailler en collaboration avec les céréaliculteurs de l'Ouest canadien, leurs associations, ses partenaires provinciaux et l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement des grains pour assurer une transition ordonnée vers le libre choix du mode de commercialisation.

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa (Ontario)
    613-773-7972
    1-866-345-7972

    Meagan Murdoch
    Directrice des communications
    Bureau de l'honorable Gerry Ritz
    613-773-1059