Congrès du travail du Canada



Congrès du travail du Canada

07 déc. 2012 12h26 HE

Les changements apportés au programme d'AE nuisent aux travailleurs

Le CTC réagit aux données sur l'emploi de Statistique Canada

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 7 déc. 2012) - Les changements mal conçus apportés par le gouvernement conservateur au Programme d'assurance-emploi plus tôt cette année ont déjà échoué, déclare Ken Georgetti, président du Congrès du travail du Canada.

« Le gouvernement s'est servi de son mégaprojet de loi omnibus sur le budget pour imposer des changements au système d'assurance-emploi, et ce sans consulter les parties prenantes, indique M. Georgetti. Les résultats ont été extrêmement décevants. »

M. Georgetti réagissait à la publication par Statistique Canada de son Enquête sur la population active de novembre 2012. Le Canada comptait 1 369 700 sans-emploi en novembre et le taux de chômage national s'établissait à 7,2 %. Dans le groupe d'âge des 15 à 24 ans, le taux de chômage s'élevait à 14,0 % et 47,5 % des jeunes ne travaillaient qu'à temps partiel.

M. Georgetti dit que les chômeurs et chômeuses sont forcés d'attendre plus longtemps pour le traitement de leur demande d'assurance-emploi en raison des changements apportés par le gouvernement. « Le gouvernement a réduit le personnel en charge du traitement des demandes d'AE, ce qui entraîne des délais, ajoute-t-il. La situation va s'aggraver parce que le gouvernement va remplacer les 700 membres et juges-arbitres à temps partiel des conseils arbitraux qui traitent les appels en matière d'assurance-emploi par seulement 39 arbitres à temps plein. Cela va nuire aux sans-emploi canadiens. »

Selon M. Georgetti, le gouvernement a également apporté des changements à un projet pilote très réussi intitulé Travail pendant une période de prestations, qui permettait aux prestataires d'AE de gagner plus d'argent sans que leurs prestations soient entièrement réduites. « Le projet pilote proposait une mesure incitative aux chômeurs et chômeuses à accepter des emplois temporaires ou à temps partiel disponibles pendant qu'ils cherchaient un nouvel emploi à temps plein, indique M. Georgetti. Pour une raison quelconque, le gouvernement a apporté des changements qui ont été néfastes à ces travailleurs. Il n'est donc pas surprenant qu'une vive réaction négative se soit fait sentir et la ministre a été forcée de reculer. »

M. Georgetti dit que ces changements négatifs au système d'AE se produisent en période de faible croissance économique et les mois à venir annoncent de mauvaises perspectives.« Le système d'AE est mal préparé pour répondre aux besoins des Canadiens et Canadiennes qui ont perdu leur emploi et ceux qui le perdront cet hiver. Le gouvernement a refusé de procéder à des consultations et ses politiques relatives au marché du travail sont un gâchis. »

Analyse rapide d'Angella MacEwen, économiste principale du CTC

Le nombre d'emplois a augmenté de 59 000 en novembre, surtout des emplois à temps plein dans le secteur privé. Il s'agit là d'un meilleur résultat que celui prévu par la plupart des économistes étant donné le ralentissement de la croissance économique dernièrement au Canada. De façon plus globale, le taux de chômage en novembre 2012 est seulement 0,3 point de pourcentage inférieur à celui enregistré en novembre 2011, et identique à celui enregistré en septembre 2011.

Même si le taux de chômage officiel a diminué en novembre 2012, le taux de chômage réel a augmenté. Cette donnée comprend les chercheurs d'emploi découragés et certains travailleurs à temps partiel involontaire. Le taux de chômage réel est passé de 9,3 % à 9,5 % pour les 15 ans et plus, et de 17,7 % à 17,9 % pour les jeunes de 15 à 24 ans.

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3,3 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 130 conseils du travail régionaux. Site Web: www.congresdutravail.ca. Suivez-nous sur Twitter : @CanadianLabour.

Renseignements

  • (Français)
    Sylvain Schetagne
    Economiste en chef, CTC
    613-526-7445

    (Anglais)
    Angella MacEwen
    Economiste principale, CTC,
    613-526-7412

    Dennis Gruending
    Communications, CTC
    613-526-7431
    Cell. et SMS : 613-878-6040
    dgruending@clc-ctc.ca