Association canadienne des chefs de pompiers (ACCP)

Association canadienne des chefs de pompiers (ACCP)

20 juin 2011 15h21 HE

Les chefs de pompiers du Canada applaudissent l'entrée en vigueur de la Loi sur la sécurité des produits de consommation

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 20 juin 2011) - Aujourd'hui, l'Association canadienne des chefs de pompiers (ACCP) a applaudi l'entrée en vigueur de la Loi canadienne sur la sécurité des produits de consommation (LCSPC), qui modernise et renforce les lois canadiennes sur la sécurité des produits.

" Nous félicitons le gouvernement du Canada pour son engagement à renforcer la législation sur la sécurité des produits de consommation et à limiter les risques pour santé et la sécurité des Canadiens ", a dit le chef de pompiers Rob Simonds, le président de l'ACCP.

" Les problèmes liés à la sécurité des produits de consommation touchent de façon disproportionnée les membres les plus vulnérables de la société, dont les jeunes, les handicapés et les aînés. Nous tenons à remercier la ministre de la Santé, l'honorable Leona Aglukkaq, et son ministère pour les efforts qu'ils ont déployés et le leadership dont ils ont fait preuve afin de donner force de loi à cette mesure législative ", a ajouté le chef Simonds.

Une proportion considérable des appels faits aux services d'incendie au Canada sont liés à des produits non sécuritaires. Souvent, les pompiers sont les premiers intervenants d'urgence, aidant des Canadiens blessés par des produits de consommation non sécuritaires ou dont la propriété a été endommagée à cause de tels produits.

Les chefs de pompiers du Canada soulèvent des préoccupations sur la fabrication et l'importation de produits de consommation non sécuritaires, la vente d'allumettes et de briquets aux mineurs et, en particulier, l'utilisation accrue de produits chimiques inflammables dans les meubles, les jouets et les vêtements.

" La Loi canadienne sur la sécurité des produits de consommation assure une meilleure surveillance des produits de consommation au Canada en améliorant la capacité du gouvernement de prendre des mesures de conformité et d'agir en temps opportun quand des produits non sécuritaires sont identifiés ", a dit le chef Simonds.

Renseignements