Agriculture and Agri-Food Canada

Agriculture and Agri-Food Canada

11 oct. 2006 08h38 HE

Les chercheurs fédéraux en agriculture se joignent au CNRC et à l'UPEI pour réaliser un projet unique de recherche sur les bioressources

CHARLOTTETOWN, ILE-DU-PRINCE-EDOUARD--(CCNMatthews - 11 oct. 2006) - Le nouveau gouvernement du Canada a annoncé aujourd'hui l'octroi d'un financement de 2 millions de dollars en apport de capitaux pour l'établissement de l'Institut des sciences nutritionnelles et de la santé du Conseil national de recherches Canada (ISNS-CNRC) sur le campus de l'Université de l'Ile-du-Prince-Edouard (UPEI).

L'Institut accueillera des scientifiques et des techniciens d'Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) qui collaboreront avec le CNRC et l'UPEI pour identifier, chez des organismes végétaux, animaux et marins, des composés d'origine naturelle susceptibles d'être extraits et mis au service de la santé humaine et animale.

"Le nouveau gouvernement du Canada appuie résolument les recherches qui visent à améliorer la santé et le bien-être et qui engendrent de nouvelles possibilités pour notre secteur agricole et agroalimentaire", a déclaré l'honorable Peter MacKay, ministre des Affaires étrangères et ministre de l'Agence de promotion économique du Canada atlantique, au nom de l'honorable Chuck Strahl, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé. "Cette collaboration est un projet passionnant dans un marché au potentiel énorme."

Aux termes de l'entente, AAC affectera jusqu'à 14 employés au nouvel établissement d'ici 2009. Les recherches accroîtront la capacité du Canada de produire des aliments et d'autres produits qui seront bénéfiques à la nutrition et à la santé des humains et des animaux. L'équipe d'AAC participera aux travaux visant à identifier des molécules bioactives et à mettre au point des systèmes durables pour la production de ces nouveaux produits de plus grande valeur.

"Grâce à la participation d'Agriculture et Agroalimentaire Canada, la recherche portera sur tous les stades du processus, de la découverte des produits à leur commercialisation, a affirmé M. Pierre Coulombe, président du Centre national de recherches. Il s'agira d'abord d'identifier et d'extraire des composés bioactifs importants qui se trouvent dans des ressources renouvelables, puis d'analyser le rôle que jouent ces composés dans la santé humaine et animale et, enfin, de produire les nouvelles cultures selon des méthodes durables et de commercialiser les aliments fonctionnels et les nutraceutiques."

"Chaque institution participant à ce partenariat apporte ses forces et ses compétences propres, a ajouté M. Wade MacLauchlan, président de l'Université de l'Ile-du-Prince-Edouard. Avec cette collaboration d'avant-garde, nous concevrons pour le Canada de nouveaux moyens de découvrir et d'exploiter les bienfaits des produits naturels pour la santé."

Le marché des nutraceutiques et des aliments fonctionnels progresse à mesure que les consommateurs comprennent davantage les liens qui existent entre la nutrition et la santé et les progrès des traitements à base de produits naturels.

Le gouvernement du Canada et l'UPEI font partie de la communauté grandissante de la biotechnologie de l'Ile-du-Prince-Edouard, qui comprend notamment le Centre de technologie alimentaire de l'Ile-du-Prince-Edouard, le Centre de la santé des animaux et de la protection des végétaux de l'Agence canadienne d'inspection des aliments et 20 entreprises privées du secteur de la biotechnologie dont les recettes annuelles sont estimées à 60 millions de dollars.

Renseignements

  • Agriculture et Agroalimentaire Canada, Ottawa
    Relations avec les médias
    613-759-7972
    1-866-345-7972
    ou
    CNRC Ottawa
    Relations avec les médias
    Sarah Mangione
    613-990-6091
    ou
    Cabinet du ministre Strahl
    Jeff Howard
    Attaché de presse
    613-759-1059
    ou
    Université de l'Ile-du-Prince-Edouard
    Anne McCallum
    Agente des médias et des communications
    902-566-0760