Chevaliers de Colomb

Chevaliers de Colomb

07 août 2008 15h48 HE

Les Chevaliers de Colomb exigent une protection légale de la définition du mariage comme étant "l'union d'un homme et d'une femme"

QUEBEC, QUEBEC--(Marketwire - 7 août 2008) - Les délégués du Congrès international annuel des Chevaliers de Colomb ont adopté aujourd'hui une résolution visant "la protection légale et constitutionnelle de la définition du mariage comme l'union d'un homme et d'une femme à l'exclusion de tous les autres types d'unions". Le congrès s'est tenu dans la ville de Québec, au Canada

La résolution stipule que le mariage est une institution naturelle basée sur d'anciennes valeurs humaines qui s'est transformée, avec le temps, en une institution sociale, légale et religieuse unique et profondément enracinée", et qu'elle "reflète la complémentarité biologique naturelle entre un homme et une femme qui date d'avant les gouvernements et qui est greffée au tissu social et religieux de toute culture et société d'importance".

La résolution prévoit que le mariage entre un homme et une femme "fournit l'environnement le plus favorable qui soit pour la protection des droits et des meilleurs intérêts des enfants".

En outre, les délégués du Congrès ont adopté des résolutions relatives à d'autres enjeux de politique publique, y compris la défense du mariage, la liberté religieuse, la Déclaration universelle des droits de l'homme, la moralité liée à Internet et aux médias, l'enseignement catholique et le serment d'allégeance. Les textes de toutes les résolutions peuvent être consultés au http://www.kofc.org/un/eb/en/convention_2008/resolutions/index.html.

L'Ordre des Chevaliers de Colomb est la plus importante organisation laïque catholique au monde. Fondée en 1882, elle compte 1,75 million de membres en Amérique du Nord, en Amérique centrale, en Asie et en Europe.

Renseignements