WWF-Canada

WWF-Canada

13 juin 2013 17h34 HE

Les citoyens pourront plaider pour la nature en audiences publiques

Le WWF-Canada soutient la mobilisation grandissante en faveur d'une approche de gestion moderne et scientifique des niveaux d'eau du lac Ontario et du fleuve Saint-Laurent

TORONTO, ONTARIO et MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 13 juin 2013) - Face à la menace que fait peser sur la nature la gouvernance dépassée des eaux du lac Ontario et du fleuve Saint-Laurent, le WWF-Canada se réjouit de l'ouverture vers un mode de gestion des niveaux d'eau moderne, fondé sur la science. La Commission mixte internationale (CMI) chargée de la régulation des niveaux d'eau a annoncé aujourd'hui qu'elle tiendrait des audiences publiques sur le plan qui, nous le croyons, permettra une gestion plus durable, efficace et responsable de ces plans d'eau vitaux.

Le Plan 2014 (anciennement connu sous le nom de Plan Bv7), vise à établir un équilibre entre les besoins des différents usagers du lac Ontario et du fleuve Saint-Laurent. Depuis que cette approche scientifique et moderne a été présentée en janvier 2012, elle a reçu d'importants appuis, notamment de la part de 9 770 citoyens qui se sont exprimés en faveur de la démarche. Des entreprises ainsi que des groupes écologiques et des associations sportives ont aussi manifesté leur soutien au Plan Bv7. Les audiences publiques permettront aux citoyens engagés d'expliquer pourquoi ils appuient ce plan. Pour en savoir plus sur les audiences publiques, nous vous invitons à consulter ce lien : http://www.ijc.org/fr_/news?news_id=114

« Il est crucial d'assurer la santé à long terme de ces eaux mondialement emblématiques que sont le lac Ontario et le fleuve Saint-Laurent. La mise en œuvre du Plan 2014 ferait date dans la restauration des grands écosystèmes d'eau douce. Et ce serait un grand pas en avant pour le Canada qui doit se doter d'un objectif d'envergure afin d'assurer la santé des eaux partout au pays ainsi que de moyens fiables et cohérents pour mesurer nos progrès en ce sens. »

- Marie-Claude Lemieux, directrice pour le Québec, WWF-Canada

À propos du Plan 2014

Cinquante ans de régulation excessive des niveaux d'eau, forçant des débits contre nature et des niveaux anormaux, ont ravagé l'environnement du lac Ontario et du fleuve Saint-Laurent, compromettant du même coup le gagne-pain et le bien-être des gens qui en dépendent. La nouvelle approche qui caractérise le Plan 2014 démontre qu'il est possible de conjuguer les intérêts de l'environnement, de l'économie régionale et des propriétaires fonciers.

Le plan proposé met de l'avant une approche novatrice, en matière de régulation du niveau de l'eau, qui s'associe à la nature plutôt que de la combattre. Il a fallu dix ans de travaux et de consultations pour mettre au point le Plan 2014 intégrant les recommandations de plus de 180 représentants des parties intéressées, spécialistes et scientifiques des agences gouvernementales, des universités, des ONG et des industries de l'Ontario, du Québec et de l'État de New York.

Pour en savoir plus au sujet du Plan Bv7, vous pouvez visiter le site de la CMI à : http://www.ijc.org/loslr/fr/index.php

Le site de l'organisme états-unien The Nature Conservancy propose également des témoignages en anglais à : http://www.nature.org/ourinitiatives/regions/northamerica/areas/greatlakes/policy/plan-bv7.xml

Plusieurs organisations appuient les audiences publiques sur le Plan Bv7, dont :

• Save The River - http://savetheriver.us/

• The Nature Conservancy - http://www.nature.org/ourinitiatives/regions/northamerica/unitedstates/newyork/placesweprotect/centralwesternnewyork/index.htm

• Citizens Campaign for the Environment - http://www.citizenscampaign.org/

• Audubon New York - http://ny.audubon.org/

À propos du WWF-Canada

Le WWF-Canada est la section canadienne du Fonds mondial pour la nature qui propose des solutions aux plus grands défis de conservation pesant sur notre planète afin que l'humanité et la nature puissent continuer de s'épanouir en harmonie. http://www.wwf.ca/fr/

Renseignements