Conseil québécois du commerce de détail

Conseil québécois du commerce de détail

27 mars 2006 10h00 HE

Les comportements et les intentions d'achat des Québécois en 2006 : Les Québécois demeurent-ils confiants ?

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 27 mars 2006) - Le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD) a dévoilé le 27 mars 2006 les résultats d'un sondage réalisé par le Groupe Géocom, pour le compte du CQCD, auprès de la population québécoise sur les tendances de consommation au Québec.



- La perception des ménages québécois de leur situation financière

Les 12 derniers mois

Les ménages québécois estiment que leur situation financière s'est
améliorée ou est demeurée stable au cours des 12 derniers mois dans
une proportion de 80 %, alors que cette proportion était de 84 % en
mars 2005.

20 % des ménages ont indiqué une détérioration de leur situation
financière au cours des 12 derniers mois. Parmi les motifs invoqués,
on note, entre autres, l'augmentation du coût de la vie (56 %), une
diminution des conditions de travail (18 %) et la perte d'un emploi
(14 %).

Les 12 prochains mois

Quant à leur situation financière pour les 12 prochains mois, les
ménages québécois demeurent relativement optimistes, puisque 81 %
estiment que leur situation financière devrait demeurer la même (53
%) et même s'améliorer (28 %). Cependant 15 % des ménages s'attendent
à une détérioration, occasionnée par l'augmentation du coût de la
vie.

"On peut conclure que pour plusieurs ménages, la perception de leur
situation financière durant les 12 prochains mois devrait connaître
une amélioration", de dire Me Gaston Lafleur, président-directeur
général du CQCD.

Ce sont surtout les jeunes ménages et les ménages mieux nantis qui
estiment que leur situation financière s'améliorera au cours des 12
prochains mois.

- La situation financière du Québec

Les ménages québécois sont plus pessimistes quant à la situation
financière du Québec. En effet, 45 % des ménages estiment que la
situation financière du Québec va se détériorer au cours des 12
prochains mois, comparativement à 12 % qui estiment une amélioration.

Ce sont surtout les personnes âgées de 45 ans et plus ainsi que les
ménages ayant des revenus inférieurs à 50 000$ qui estiment une
dégradation à venir de la situation financière du Québec.

- Les intentions d'achat

Les achats importants

22 % des ménages prévoient effectuer un achat majeur au cours des 12
prochains mois. C'est surtout chez les ménages qui prévoient une
amélioration de leur situation financière que l'on retrouve la plus
grande proportion des intentions d'achat majeures. D'autre part, 15 %
des ménages qui prévoient une détérioration de leur situation
financière envisagent quand même faire un achat important.

L'automobile remporte la palme au premier rang des achats importants
anticipés avec 8 % des ménages québécois qui prévoient acheter une
automobile au cours des 12 prochains mois, suivie des maisons (4 %),
des électroménagers (4 %) et des meubles (3 %).

C'est surtout chez les personnes âgées de moins de 35 ans et les
ménages mieux nantis que l'on retrouve une plus grande proportion
d'achats importants.

Les intentions d'achat des ménages québécois sont cependant moins
élevées à l'égard de ces biens qu'il y a un an, ce qui présage un
certain essoufflement des achats importants.

- L'indice de confiance Géocom - CQCD en légère progression

L'indice de confiance des consommateurs québécois (Géocom - CQCD) se
situe à 90,0 en mars 2006 comparativement à 86,6 en septembre 2005.
Une légère progression par rapport à l'automne dernier, mais en
baisse de 10,2 points par rapport à un an auparavant alors que
l'indice était à 100,2.

"Dans l'ensemble, les ménages québécois ont l'intention de consommer
avec plus de prudence et seront plus sélectifs dans leurs choix de
consommation. L'augmentation du coût de la vie demeure une
préoccupation qui influencerait les intentions d'achat des ménages au
cours des douze prochains mois", de conclure Me Gaston Lafleur,
président-directeur général du CQCD.

Le sondage a été effectué sur un échantillon aléatoire de 1005
Québécois(es) entre le 28 février et le 13 mars 2006. La marge
d'erreur est de ±3,2 % 19 fois sur 20.

Le CQCD est la plus importante association représentant le secteur du
commerce de détail au Québec. Son membership regroupe toutes les
spécialisations du commerce de détail et des canaux de distribution,
notamment les grands magasins, la grande distribution alimentaire,
des boutiques spécialisées, des pharmacies, des quincailleries-
rénovation, des concepts franchises, des succursalistes et
détaillants indépendants ainsi que des partenaires commerciaux
majeurs au secteur du commerce des biens et services. Le CQCD
représente une industrie regroupant plus de 54 000 établissements
commerciaux, plus de 400,000 emplois, soit près d'un travailleur sur
cinq au Québec et plus de 83 milliards de dollars de ventes au détail
en 2005.


Renseignements

  • Conseil québécois du commerce de détail
    Me Gaston Lafleur
    Président-directeur général
    (514) 842-6681, poste 200
    ou
    Le lundi 27 mars de 10 à 11h
    Hôtel Fairmont Le Reine Elizabeth
    (514) 861-3511 ou le 1 (800) 441-1414, salon St-Charles