Association canadienne de l'industrie du caoutchouc

Association canadienne de l'industrie du caoutchouc

19 nov. 2013 07h00 HE

Les conducteurs québécois : un modèle pour le Canada

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 19 nov. 2013) -

Note aux rédacteurs : Une image et une vidéo sont associées à ce communiqué de presse.

Les conducteurs québécois ont longtemps été à la tête du peloton des automobilistes partout au Canada à mieux comprendre les avantages des pneus d'hiver en matière de sécurité et d'efficacité quand il s'agit de conduite par temps froid.

Quand le Québec a présenté sa loi sur l'obligation des pneus d'hiver en 2008, les fabricants de pneus estimaient que 90% des conducteurs dans la province utilisaient déjà des pneus d'hiver, ce qui en faisait de loin le plus gros marché de pneus d'hiver au Canada. En fait, selon l'Association canadienne de l'industrie du caoutchouc (ACIC), l'utilisation des pneus d'hiver au Québec a toujours largement surpassé les autres régions du pays.

À l'extérieur du Québec, l'ACIC estime que près de six automobilistes sur dix n'utilisent pas encore de pneus d'hiver.

Les pneus d'hiver réduisent les collisions et sauvent des vies

Depuis la promulgation de la loi sur les pneus d'hiver, les recherches ont prouvé ce que la plupart des conducteurs québécois savaient déjà : les pneus d'hiver constituent la solution la plus sûre pour conduire dans toutes les conditions routières pendant la saison froide.

Une étude réalisée en 2011 par le ministère des Transports du Québec a révélé qu'après les deux premières saisons d'application de la loi (hivers 2008-2009 et 2009-2010) le nombre total de victimes d'accidents de la route en hiver a baissé de 5 %. Elle précisait que l'utilisation généralisée des pneus d'hiver a permis annuellement à 574 personnes de ne pas être victime d'un accident. L'étude a aussi révélé une réduction de 3 % du nombre de décès et de blessés graves sur les routes du Québec.

Grâce à la technologie de pointe, les pneus d'hiver modernes procurent un plus grand contrôle sur toutes les surfaces routières par temps froid, parce qu'ils sont faits avec des composés de gomme spéciaux qui conservent leur élasticité à des températures bien inférieures à -30 °C. Par comparaison, les pneus toutes saisons commencent à durcir et à perdre leur élasticité quand les températures chutent à 7 °C et en dessous.

Meilleure adhérence, plus courte distance de freinage.

Un récent rapport de la Fondation de recherches sur les blessures de la route (FRBR) a conclu que les pneus d'hiver offrent une adhérence, une prise des virages et un freinage supérieurs sur chaussée sèche, enneigée, glacée ou couverte de neige fondante.

Selon le rapport de la FRBR, et à des températures juste en dessous de zéro sur chaussée sèche, les distances d'arrêt pour les véhicules munis de pneus d'hiver peuvent être jusqu'à 30 % plus courtes par rapport aux véhicules équipés de pneus toutes saisons. Le rapport cite également des recherches montrant que les pneus d'hiver offrent une meilleure adhérence sur les routes enneigées ou glacées sous -30° C que les pneus toutes saisons à 4° C.

« Les conducteurs du Québec ont clairement montré la voie à suivre pour rendre nos routes plus sûres durant la saison froide, et leur exemple a incité de nombreux automobilistes dans d'autres parties du Canada à adopter des pneus d'hiver », déclare Glenn Maidment, président de l'Association canadienne de l'industrie du caoutchouc.

Pictogramme obligatoire à compter du 15 décembre 2014

Les fabricants de pneus tiennent à rappeler à tous les conducteurs québécois qu'en vertu de la loi, à compter du 15 décembre 2014, tous les pneus d'hiver installés sur un véhicule de promenade devront porter le pictogramme représentant une montagne sur laquelle un flocon de neige est superposé. Les pneus avec ce symbole respectent ou dépassent les exigences d'adhérence dans la neige de l'industrie du pneumatique.

À compter du 15 décembre 2014, les marques de pneus d'hiver qui n'ont pas le pictogramme « montagne et flocon de neige » sur leur flanc ne seront pas conformes à la loi sur les pneus d'hiver.

« Les consommateurs doivent rechercher ce pictogramme qui se trouve sur le flanc quand ils achètent des pneus d'hiver », précise Maidment. « Les consommateurs qui ne savent pas si leurs pneus d'hiver seront conformes à la loi à compter du 15 décembre 2014 devraient consulter un professionnel de leur localité. »

Précisons qu'un pneu muni de crampons demeurera reconnu comme un pneu conçu pour la conduite hivernale s'il est utilisé conformément au Règlement sur l'utilisation d'antidérapants sur les pneus de certains véhicules.

La bonne pression de gonflage

Les conducteurs québécois doivent également savoir que la bonne pression des pneus est un aspect important de la sécurité routière en hiver, et qu'elle est plus difficile à maintenir à cette saison à cause des plus grandes variations de température. Chaque diminution de cinq degrés de la température produit une perte de pression d'air d'environ 1 lb/po². Par exemple, une chute de température de 15 °C, ce qui est courant dans les hivers rigoureux du Québec, entraîne généralement une perte de 10 % de la pression de gonflage.

Les pneus sous-gonflés forment une empreinte plus petite sur la surface de la route, ce qui affaiblit leur mordant. Cela produit une réduction de leur capacité de freinage et de leur maniabilité, ainsi qu'une consommation de carburant plus élevée en raison de la plus grande résistance au roulement.

Durant la saison froide, les fabricants de pneus recommandent aux conducteurs de mesurer la pression de leurs pneus au moins une fois par mois à l'aide d'un manomètre fiable. Si le pneu est sous-gonflé ou surgonflé, la pression doit être ajustée à la valeur recommandée par le fabricant du véhicule. La bonne pression de gonflage des pneus du véhicule figure dans le manuel du propriétaire ou sur l'étiquette du véhicule normalement située sur le bord d'une porte ou à l'intérieur de la porte du réservoir à essence.

Les automobilistes devraient aussi se rappeler qu'une usure excessive de la bande de roulement peut diminuer l'adhérence. Par conséquent, il convient de toujours vérifier la profondeur de la sculpture au début de la saison de conduite hivernale.

Pour en savoir plus sur les avantages des pneus d'hiver en matière de sécurité et d'efficacité, visitez http://media3.marketwire.com/docs/ACIC_brochure.pdf.

À propos de l'Association canadienne de l'industrie du caoutchouc

L'Association canadienne de l'industrie du caoutchouc (ACIC) est l'association commerciale nationale qui représente les fabricants de pneus, les fabricants et importateurs de produits en caoutchouc, ainsi que les entreprises de recyclage du caoutchouc et les fournisseurs de biens et de services liés à l'industrie. L'ACIC s'est engagée à éduquer les automobilistes sur les avantages du bon entretien des pneus. L'un des objectifs clés pour la saison froide est de sensibiliser le public à la conduite sécuritaire en hiver et aux avantages en matière de sécurité et de performance des pneus d'hiver.

Encadré :

Pictogramme obligatoire sur les pneus d'hiver

À compter du 15 décembre 2014, la loi sur les pneus d'hiver en vigueur au Québec exigera que tous les pneus d'hiver installés sur un véhicule de promenade portent le pictogramme représentant une montagne sur laquelle un flocon de neige est superposé. Ce pictogramme distinctif et facile à reconnaître identifie les pneus d'hiver qui respectent ou dépassent les exigences d'adhérence dans la neige de l'industrie du pneumatique.

Un pneu muni de crampons demeurera reconnu comme un pneu conçu pour la conduite hivernale s'il est utilisé conformément au Règlement sur l'utilisation d'antidérapants sur les pneus de certains véhicules.

Avant le 15 décembre 2014, les pneus d'hiver portant les inscriptions ci-dessous sur les flancs sont aussi acceptés :

Alaska LT
Arctic Nordic
A/T or AT Neige (mais pas boue et neige)
AT/S or AT-S Clous, cloutable, clouté ou sans clous
Blizzard TS
Cresta Ultra grip
Ice Ultratraction
INSA T1, INSA T2 of INSA TT770 Hiver

Quand ils achètent des pneus d'hiver, les conducteurs doivent rechercher le pictogramme qui sera obligatoire en 2014. Les automobilistes qui ne savent pas si leurs pneus seront conformes à la loi devraient consulter un professionnel de leur localité.

Pour voir la vidéo associée à ce communiqué, veuillez consulter le lien suivant : http://www.youtube.com/watch?v=7nNe6MaE3mw

Pour voir l'image associée à ce communiqué, veuillez consulter le lien suivant : http://www.marketwire.com/library/20131118-Snowflake800.jpg

Renseignements

  • Sophie Allard, ARP
    ah!com
    514 499-3030, poste 771
    sa@ahcom.ca