PriceMetrix Inc.



PriceMetrix Inc.

12 mars 2013 08h00 HE

Les conseillers financiers ont accru leurs actifs et leurs revenus en 2012, selon le rapport annuel de PriceMetrix

Mais des problèmes persistent au niveau de la tarification et des volumes des transactions sur actions

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 12 mars 2013) - Les conseillers financiers ont accru leur production et fortement augmenté la valeur moyenne des actifs sous gestion en 2012, selon le troisième rapport annuel sur l'État de la gestion de patrimoine du secteur détail de PriceMetrix, premier choix de solutions de veille économique pour les courtiers au détail en Amérique du Nord. Les actifs sous gestion ont progressé en moyenne de neuf pour cent en 2012, passant de 74,0 millions de dollars à la fin de 2011 à 80,8 millions de dollars à la fin de 2012. Le revenu annuel moyen a aussi progressé de deux pour cent en 2012, de 537 000 $ à 550 000 $.

« Les conseillers financiers ont fait de bons progrès en 2012, a commenté Doug Trott, président et chef de la direction de PriceMetrix. Le revenu moyen a continué d'augmenter tandis que les actifs sous gestion ont non seulement fortement augmenté, mais ils ont aussi rattrapé la baisse constatée l'an dernier. La valeur moyenne des actifs sous gestion atteint aujourd'hui un record. »

Par contre, le revenu sur actifs moyen (R/A) a baissé de trois pour cent en 2012, car la croissance des revenus a été inférieure à celle des actifs. Les conseillers financiers ont obtenu un R/A moyen de 0,69 % en 2012, en baisse par rapport à 0,72 % en 2011. Les volumes des transactions sur actions ont aussi continué de baisser. Chaque conseiller a effectué en moyenne 346 transactions sur actions en 2012, une baisse de dix pour cent par rapport à 386 en 2011. Le montant moyen des transactions a reculé de 8,9 millions de dollars en 2011 à 7,7 millions l'an dernier.

« La baisse constante des volumes des transactions sur actions reste préoccupante pour tout le secteur, car elle restreint la croissance globale des revenus, a souligné M. Trott. La diminution des remises est toujours un défi pour les conseillers et leur société, mais c'est aussi un moyen d'accroître considérablement les revenus. »

Pour produire ce rapport, PriceMetrix s'est fondée sur une base de données agrégées représentant sept millions d'investisseurs, 500 millions de transactions et plus de 3 500 milliards d'actifs placés. La société utilise son processus breveté de collecte et de classification des données avec des évaluations exclusives de revenus, des actifs et des ménages pour créer un rapport annuel sans équivalent dans le secteur de la gestion de patrimoine de détail.

L'adoption de la tarification à honoraires s'est poursuivie en 2012, mais plus lentement. Le pourcentage de comptes à honoraires a grimpé de 26 % à la fin de 2011 à 28 % à la fin de 2012 et celui des revenus provenant de ces comptes, de 43 % à 45 %. Le nombre moyen de comptes à honoraires par conseiller a progressé de 85 à 92. Mais le R/A moyen a quand même diminué de 1,14 % en 2011 à 1,06 %. Cette baisse s'explique en partie par un nombre plus élevé de clients fortunés dans les portefeuilles des conseillers, car la part des commissions dans les honoraires que paient ces clients est généralement plus faible.

Globalement, les données montrent que les conseillers font du bon travail en ce qui concerne la gestion de la composition des ménages dans leur portefeuille. Ils ont ramené le nombre de ménages dont ils s'occupent de 165 en moyenne en 2011 à 159 l'an dernier, tout en se concentrant sur l'approfondissement des relations avec les clients plus fortunés. La valeur moyenne des ménages dans les portefeuilles des conseillers a augmenté en 2012, tout comme le revenu par ménage. La valeur moyenne des actifs des ménages a augmenté de 13 %, de 435 000 $ en 2011 à 491 000 $ en 2012, tandis que la proportion de ménages ayant au moins 250 000 $ d'actifs a progressé de 34 % à 38 %. Le revenu annuel moyen par ménage a aussi augmenté de quatre pour cent, de 3 175 $ à 3 300 $. Le pourcentage de ménages possédant des comptes de retraite est un autre indice important de la profondeur d'une relation client. La proportion de ces clients est passée de 69 % en 2011 à 70 % l'an dernier. Comme les ménages avec des comptes de retraite produisent un revenu moyen plus élevé que ceux qui n'en ont pas (3 400 $ contre 2 400 $), c'est une évolution importante pour les conseillers et les sociétés.

« L'état de la gestion de patrimoine du secteur détail reste robuste, divers indicateurs le prouvent comme la croissance de la production et des actifs sous gestion et la hausse continue des actifs placés dans des comptes de retraite, a dit M. Trott. Mais pour l'avenir, les conseillers doivent continuer d'accroître la valeur de leurs services, en travaillant avec moins de ménages, en approfondissement les relations et en augmentant leur capacité à servir les clients qu'ils gardent. Ils doivent aussi veiller à appliquer une tarification qui reflète bien la valeur supplémentaire qu'ils apportent. »

Dans ce rapport, PriceMetrix cite trois domaines particuliers qui recèlent des possibilités inexploitées pour les conseillers :

  • 39 % des ménages ont moins de 50 000 $ d'actifs; les conseillers doivent donc soit envisager de se défaire de ménages parce qu'ils sont trop petits soit travailler à accroître leurs actifs.
  • Les conseillers ont aussi la possibilité d'approfondir encore leurs relations avec leurs clients puisque 42 % des ménages n'ont qu'un seul compte.
  • Les conseillers doivent continuer d'appliquer une tarification adéquate pour la valeur qu'ils donnent et cesser d'accorder des remises. Le tarif moyen des transactions sur actions est inférieur de 35 % au plein tarif, ce qui signifie que les conseillers se privent en moyenne de 46 000 $ par an.

Le troisième rapport d'Idées et perspectives sur L'État de la gestion de patrimoine du secteur détail est disponible à cette adresse : http://www.pricemetrix.com/the-state-of-retail-wealth-management-3rd-annual-report/.

PriceMetrix

PriceMetrix est le premier choix de solutions de veille économique pour les courtiers de détail en Amérique du Nord. Nous aidons des sociétés de gestion de patrimoine à améliorer la croissance de leurs revenus en permettant aux conseillers de déceler les possibilités de perte de revenu et de les pallier. En combinant notre savoir-faire sectoriel et des données agrégées du marché, nous aidons nos clients à augmenter la rentabilité globale de leurs sociétés.

PriceMetrix mesure directement des données agrégées représentant 6 millions d'investisseurs, 500 millions de transactions, 1,6 million de comptes à honoraires, 7 millions de comptes transactionnels et plus de 3 500 milliards de dollars d'actifs placés. PriceMetrix combine son processus breveté de collecte et de classification des données avec des évaluations exclusives de revenus, des actifs et des ménages pour créer la base de données de gestion de patrimoine de détail la plus granulaire possible disponible aujourd'hui.

PriceMetrix jouit d'une base d'utilisateurs très satisfaits - 94% de nos utilisateurs nous recommanderaient à d'autres. PriceMetrix a été fondée en 2000, son siège social est situé à Toronto (Ontario) et elle assure des services à une vaste clientèle aux États-Unis et au Canada. Pour plus de renseignements, consultez le site www.pricemetrix.com, appelez-nous au 1 866 955-0514 ou écrivez-nous à info@pricemetrix.com.

Renseignements