PriceMetrix Inc.

PriceMetrix Inc.

15 août 2012 09h00 HE

Les conseillers qui agissent agressivement pour passer à la tarification à honoraires obtiennent de meilleurs résultats, révèle un nouveau rapport Idées et perspectives de PriceMetrix

Augmentation des actifs, croissance des revenus, meilleur rendement des actifs

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 15 août 2012) -

Note aux rédacteurs : Deux graphiques (Figure 1, Figure 2) sont associées à ce communiqué de presse.

Les conseillers financiers qui agissent avec détermination pour transférer une proportion plus importante des actifs qu'ils gèrent dans des comptes à honoraires constatent rapidement une augmentation de leurs actifs, une hausse du rendement des actifs et, en fin de compte, une hausse de leurs revenus, révèle un nouveau rapport de PriceMetrix, premier choix de solutions de veille économique pour les courtiers au détail en Amérique du Nord. Ce rapport indique que les revenus des conseillers qui transfèrent agressivement leurs actifs sous gestion dans des comptes à honoraires ont augmenté de 47 pour cent au cours des trois dernières années, alors que le taux de croissance moyen est de 21 pour cent.

« Notre rapport montre que le rythme auquel les conseillers choisissent de passer à des comptes à honoraires a une incidence importante sur les résultats, en termes de croissance des actifs et des revenus mais aussi de qualité du portefeuille, » fait remarquer Doug Trott, président et chef de la direction de PriceMetrix.

Le nouveau rapport confirme aussi que le secteur du courtage de détail s'éloigne du modèle traditionnel, fondé sur les commissions, et se tourne de plus en plus vers la tarification à honoraires. Au cours des trois dernières années, le pourcentage des actifs placés dans des comptes à honoraires est passé de 21 à 28 pour cent. Aujourd'hui, 91 pour cent des conseillers ont au moins un compte à honoraires dans leur portefeuille.

Mais, par ailleurs, peu de conseillers ont complètement abandonné les comptes transactionnels. Seulement un pour cent ont 90 pour cent ou plus des actifs de leurs clients exclusivement dans des comptes à honoraires.

Le nombre de ménages dits hybrides, c'est-à-dire qui ont au moins un compte à honoraires et un compte transactionnel, augmente aussi rapidement. Il a progressé de 41 pour cent depuis 2009.

«Bien que les conseillers se disent souvent « conseillers à honoraires » ou « conseillers transactionnels », en réalité, la plupart sont un peu les deux, poursuit Doug Trott. L'évolution vers les honoraires est nette et, le marché arrivant à maturité, les clients et les sociétés de courtage demandent aux conseillers d'offrir une gamme de produits et de services assez variée pour répondre à la multiplicité des objectifs des investisseurs. »

Pour produire ce rapport, PriceMetrix, s'est fondé sur des données agrégées représentant 3,2 millions d'investisseurs, 500 millions d'opérations, 1 million de comptes à honoraires, 4 millions de comptes transactionnels et plus de 900 milliards de dollars d'actifs placés. Tous les résultats sont en date de mai 2012.

PriceMetrix souligne que les comptes à honoraires sont plus intéressants pour les conseillers à tous les égards. Le compte à honoraires moyen est 46 pour cent plus important que le compte transactionnel moyen. Les revenus qu'il génère sont aussi plus de trois fois plus élevés : 2 900 $ en moyenne pour un compte à honoraires contre 870 $ pour un compte transactionnel. Le rendement des actifs des ménages qui ont au moins un compte à honoraires est supérieur de 40 à 70 points de base à celui des ménages qui n'ont que des comptes transactionnels.

Il est intéressant de souligner que l'intérêt pour les comptes à honoraires semble varier selon l'âge du client et du conseiller. Les clients âgés de 40 à 64 ans sont les plus portés à choisir les comptes à honoraires. Parallèlement, les conseillers moins expérimentés semblent manifester plus d'enthousiasme pour ces comptes que leurs collègues plus anciens dans le métier. La majorité des conseillers ayant moins dix ans de métier ont au moins 25 pour cent de leurs actifs dans des comptes à honoraires, la proportion est de moins de 25 pour cent pour les deux tiers de leurs collègues qui ont plus de 20 ans d'expérience.

« Nous avons découvert que l'augmentation des actifs à honoraires provenait en grande partie de nouveaux clients, qui ont ouvert les deux tiers des nouveaux comptes, explique Doug Trott. Le tiers restant des nouveaux comptes à honoraires a été ouvert par des clients existants. »

Le rapport de PriceMetrix montre sans équivoque que les conseillers qui agissent agressivement pour convertir une plus grande partie de leur portefeuille à la tarification à honoraires obtiennent de meilleurs résultats que leurs collègues. Ceux qui ont augmenté leurs actifs à honoraires d'au moins 25 pour cent au cours des trois dernières années ont amélioré la composition des clients de leur portefeuille (la proportion de clients dont les actifs dépassent une certaine valeur), leur rendement des actifs et ont transformé les deux tiers de leur flux de revenus en revenus récurrents. Les actifs sous gestion du conseiller moyen de ce groupe ont augmenté de 49 pour cent et ses revenus récurrents, de 41 pour cent. Ces conseillers ont aussi multiplié par près de deux le pourcentage des ménages qui leur rapportent un revenu annuel d'au moins 5 000 $ (figure 1), tout en réduisant considérablement le nombre de clients qui génèrent moins de 500 $ par an (figure 2).

«Un changement agressif de modèle d'affaires est une excellente occasion pour les conseillers de réévaluer leur clientèle et de l'adapter au modèle de service qu'ils veulent offrir, » constate Doug Trott.

PriceMetrix

PriceMetrix est le premier choix de solutions de veille économique pour les courtiers de détail en Amérique du Nord. Nous aidons des sociétés de gestion de patrimoine à améliorer la croissance de leurs revenus en permettant aux conseillers de déceler les possibilités de perte de revenu et de les pallier. En combinant notre savoir-faire sectoriel et des données agrégées du marché, nous aidons nos clients à augmenter la rentabilité globale de leurs sociétés.

PriceMetrix mesure directement des données agrégées représentant 3,2 millions d'investisseurs, 500 millions d'opérations, 1 million de comptes à honoraires, 4 millions de comptes transactionnels et plus de 900 milliards de dollars d'actifs placés. PriceMetrix combine son processus breveté de collecte et de classification des données avec des évaluations exclusives de revenus, des actifs et des ménages pour créer la base de données de gestion de patrimoine au détail la plus granulaire possible disponible aujourd'hui.

PriceMetrix a été fondée en 2000, son siège social est situé à Toronto (Ontario) et elle assure des services à une vaste clientèle aux Etats-Unis et au Canada. Pour tous renseignement complémentaires, consultez le site www.pricemetrix.com, appelez-nous au 1 866 955-0514 ou écrivez-nous à l'adresse info@pricemetrix.com.

Pour voir les graphiques (Figure 1, Figure 2) associées à ce communiqué, veuillez visiter le lien suivant : http://www.marketwire.com/library/20120814-CHR_FR_LG.jpg.

Renseignements