Alliance des musées d'histoire naturelle du Canada

Alliance des musées d'histoire naturelle du Canada

12 avr. 2011 16h00 HE

Les conservateurs des musées d'histoire naturelle collaborent pour préserver la mémoire de la biodiversité canadienne

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 12 avril 2011) - Le réseau national des musées d'histoire naturelle du Canada vient de produire une stratégie nationale de développement des collections qui guidera les pratiques de gestion durable, contribuera à la sauvegarde de l'intégrité des collections d'histoire naturelle du Canada et encouragera la collaboration dans la documentation de la biodiversité du pays.

La stratégie est basée sur des consultations et des discussions avec les 12 membres fondateurs de l'Alliance des musées d'histoire naturelle du Canada (AMHNC), constituée en 2003. Une enquête exhaustive a permis de recenser 510 collections, comprenant 19,7 millions de spécimens qui représentent la mémoire zoologique, botanique, géologique et paléontologique de la biodiversité du Canada. Au total, ce nombre représente environ un tiers (31,6 %) des spécimens d'histoire naturelle au pays. Les autres sont dans des collections appartenant à des universités, à des ministères et à des intérêts privés.

La prémisse du rapport est que les collections d'histoire naturelle font autorité lorsqu'il s'agit de déterminer où et quand une espèce a été trouvée, identifiée, ou même découverte pour la première fois. Ces spécimens nous aident à comprendre les tendances biologiques, culturelles et environnementales. Ils servent aussi à justifier nos préoccupations et à noter les améliorations dans l'état de la biodiversité. En collaborant avec des organismes extérieurs, en sauvgardant les collections orphelines et en coordonnant la recherche, la stratégie de l'AMHNC veillera à ce que des informations fondamentales sur la biodiversité des espèces soient entièrement documentées, conservées et partagées.

« Les Canadiens sont de plus en plus conscients de leur dépendance envers les écosystèmes pour leur approvisionnement en air pur, en eau propre et en sol fertile », a déclaré Anne Chafe, présidente de l'Alliance des musées d'histoire naturelle du Canada. « Cette stratégie de l'Alliance fournit une feuille de route qui permettra aux collections d'histoire naturelle d'être préservées et documentées pour l'avenir et d'être pleinement utilisées pour aider tous les Canadiens à mieux comprendre notre biodiversité. Chaque membre du réseau développe sa collection conformément à son mandat, mais en tant que groupe, nous sommes efficaces et efficients dans le développement et le maintien de ce dossier permanent vital et complet. »

Le rapport recommande également des mesures pour aborder les enjeux cruciaux touchant les collections d'histoire naturelle du Canada, dont certains ont été identifiés en 2010 dans un rapport du Conseil des académies canadiennes. Parmi ces enjeux, on compte la nécessité de développer la formation et l'expertise, ainsi que de renforcer la capacité à gérer les collections et de partager des données en ligne pour fournir des informations sur les questions environnementales telles que les espèces envahissantes et en voie de disparition ou le changement climatique.

On peut se procurer la Stratégie nationale de développement des collections de l'AMHNC à www.naturalhistorymuseums.ca ou en communiquant avec Louise Winter au 613-566-4740, ou lwinter@mus-nature.ca.

Les 17 membres de l'AMHNC, de l'ouest au nord et à l'est, sont : Royal British Columbia Museum, Vancouver Aquarium, Beaty Biodiversity Museum, Royal Alberta Museum, Royal Tyrrell Museum of Palaeontology, Centre d'interprétation de la Béringie du Yukon, Centre du patrimoine septentrional du Prince de Galles, Royal Saskatchewan Museum, Musée du Manitoba, Musée royal de l'Ontario, Musée canadien de la nature, Toronto Zoo, Muséums nature de Montréal (Biodôme, Insectarium, Jardin botanique et Planétarium), Musée Redpath (Montréal), Musée du Nouveau-Brunswick, Nova Scotia Museum of Natural History et The Rooms Provincial Museum (Terre-Neuve-et-Labrador).

Créé en 2003, l'AMHNC compte maintenant 17 membres partout au pays. Son but est d'accroître la visibilité des musées d'histoire naturelle canadiens qui sont responsables de la conservation de précieuses collections comptant des millions de spécimens et témoignant de notre patrimoine naturel. Le réseau s'efforce de renforcer les capacités en matière de recherche scientifique, de développement des collections et d'éducation à propos de l'environnement naturel pour le bénéfice de tous les Canadiens.

Renseignements

  • Musée canadien de la nature
    Elizabeth McCrea
    Directrice, Communications et Marketing
    613-566-4249
    613-868-8277 (cell)
    emccrea@mus-nature.ca

    Musée canadien de la nature
    Dan Smythe
    Agent principal des relations avec les médias
    613-566-4781
    dsmythe@mus-nature.ca